Ca continue………………………….(19/08/2017)

Publié dans : TERRORISME | le 19 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Terrorisme……………………(19/08/2017)

Publié dans : TERRORISME | le 19 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Un peu d’histoire………………….(19/08/2017)

  1. Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter


Victor Hugo et la paix universelle

Publié le 13/01/2017
Un peu d'histoire......................(19/08/2017) dans Non classé<img typeof= »foaf:Image » src= »http://www.retronews.fr/sites/default/files/styles/echo_standard/public/file_covers/recueil_portraits_de_victor_hugo_._btv1b8452744n.jpeg?itok=YWHDoqIF » width= »910″ height= »550″ alt= »" title= »Victor Hugo ; Source Gallica BnF » />
Victor Hugo ; Source Gallica BnF
En 1849, l’écrivain prononce un discours enflammé en faveur de la paix entre les peuples.

« Ces cent vingt-huit milliards donnés à la guerre, donnez-les à la paix ! Donnez-les au travail, à l’intelligence… » 

Le 21 août 1849 s’ouvre à Paris le Congrès des amis de la paix universelle, à l’initiative d’une association née en Grande-Bretagne, qui réunit des personnalités d’Europe et d’Amérique. Le contexte en Europe est alors celui d’une effervescence politique qui fait suite aux événements de 1848. En effet, l’année précédente, en France, en Allemagne, en Italie, en Hongrie, en Pologne ou en Belgique ont eu lieu des révolutions qui ont ébranlé l’ordre imposé par le Congrès de Vienne en 1815.

Ce jour-là, parmi les congressistes, des représentants de tous ces mouvements européens sont présents. C’est Victor Hugo, récemment élu à l’Assemblée législative, qui prononce le discours d’ouverture. Celui-ci restera célèbre : l’auteur des Misérables, dans une envolée lyrique qui soulève d’enthousiasme les auditeurs, y déclare sa foi dans le suffrage universel, dans la civilisation et dans le progrès. Le Siècle, qui a dépêché un journaliste sur place, rend compte, le 23 août, de l’ambiance qui accompagne la prise de parole du célèbre écrivain. (Lire l’article)

« Des hommes venus de tous les Etats de l’Amérique, de tous les points de l’Angleterre, de la Hollande, de la Belgique, de l’Allemagne, de l’Italie, les esprits les plus éminents de France se réunissaient pour s’entretenir en commun de ce qui était une folie il y a quelques années à peine. […] La salle était comble avant l’heure ; l’arrivée de Victor Hugo, celle de Cobden, sont saluées par des vivats et des hourrahs énergiques. »

 

Le discours de Hugo, aux forts accents mystiques, fait forte impression. Il est intégralement cité par le quotidien :

 

« Messieurs, cette pensée religieuse, la paix universelle, toutes les nations liées entre elles d’un lien commun, l’Evangile pour loi suprême, la médiation substituée à la guerre, cette pensée religieuse est-elle une pensée pratique ? […] Moi, je réponds avec vous, je réponds sans hésiter, je réponds oui !  […] La loi du monde n’est pas, et ne peut pas être distincte de la loi de Dieu. Or, la loi de Dieu, ce n’est pas la guerre, c’est la paix. »

Plus loin, Hugo prononce une formule qui fera date : celle « d’Etats-Unis d’Europe ».

« Un jour viendra où l’on verra ces deux groupes immenses, les Etats-Unis d’Amérique, les Etats-Unis d’Europe, placés en face l’un de l’autre, se tendant la main par-dessus les mers, échangeant leurs produits, leur commerce, leur industrie, leurs arts, leur génies, défrichant le globe, colonisant les déserts, améliorant la création sous le regard du Créateur, et combinant ensemble, pour en tirer le bien-être de tous, ces deux forces infinies, la fraternité des hommes et la puissance de Dieu. »

Sa conclusion est une sorte de programme :

 

« Désormais, le but de la politique grande, de la politique vraie, le voici : faire reconnaître toutes les nationalités, restaurer l’unité historique des peuples, et rallier cette unité à la civilisation par la paix ; élargir sans cesse le groupe civilisé, donner le bon exemple aux peuples encore barbares, substituer les arbitrages aux batailles, enfin, et ceci résume tout, faire prononcer par la justice le dernier mot que l’ancien monde faisait prononcer par la force. »

Victor Hugo, qui est aussi le président du Congrès, prendra encore la parole le troisième et dernier jour, le 24 août. C’est la date anniversaire de la Saint-Barthélémy : alors que tout le monde l’applaudit, il en profite pour adresser aux congressistes un nouveau message d’espoir. La Presse retranscrit ses paroles :

« Frères, j’accepte ces acclamations, et je les offre aux générations futures. (Applaudissements répétés.) Oui ! que ce jour soit un jour mémorable, qu’il marque la fin de l’effusion du sang humain, qu’il marque la fin des massacres et des guerres, qu’il inaugure le commencement de la concorde et de la paix du monde, et qu’on dise : le 24 août 1572 s’efface et disparaît sous le 24 août 1849 !!! »

 

Si le Congrès ne fut guère suivi d’effets politiques concrets, en revanche le discours inaugural d’Hugo est souvent cité comme un moment-clé de l’histoire de l’idée européenne.

 

 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez lire dans les collections numériques de la BnF :

Retro news

Publié dans : Non classé | le 19 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Voici l’un des tueurs de Barcelone……………..(18/08/2017)

Voici l'un des tueurs de Barcelone.................(18/08/2017) dans TERRORISME

Moussa #Oukabir, conducteur du camion terroriste à #Barcelone, est toujours en fuite. Il peut être n’importe où en Europe !

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Exact………………………..(18/08/2017)

Corinne Lepage juge Macron : « De belles déclarations, pas de décisions concrètes »

Corinne Lepage juge Macron : "De belles déclarations, pas de décisions concrètes"
Corinne Lepage, le 7 mars 2016 à Genève. (FABRICE COFFRINI/AFP) L’OBS

100 JOURS DE MACRON. L’ex-ministre de l’Environnement juge les premiers pas du chef de l’Etat.

nfunes nfunes Publié le 18 août 2017 à 08h24
Partager ce contenu

Hommes et femmes politiques, économistes, chefs d’entreprises, syndicalistes… Chaque jour, pour « l’Obs », un expert ou une personnalité dresse le bilan des premiers pas d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.

Aujourd’hui, l’avocate Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement de Jacques Chirac et actuelle présidente du mouvement Le Rassemblement Citoyen-Cap 21, se penche sur la politique – plus ou moins verte – du locataire de l’Elysée.

Votre impression sur les 100 premiers jours d’Emmanuel Macron en matière d’environnement?

En ce qui concerne la politique internationale, la défense de l’accord de Paris ou la condamnation publique d’Emmanuel Macron après le retrait de Donald Trump en juin, je trouve le bilan du président positif.

Publié dans : Non classé | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Sans commentaire…………………..(18/08/2017)

Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Barcelone……………………….(18/08/2017)

Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Pauvre ESPAGNE…………………..(18/08/2017)

Synthèse

Attaques de Barcelone et Cambrils : ce que l’on sait

Par LIBERATION, avec AFP — 17 août 2017 à 17:38 (mis à jour le 18 août 2017 à 10:09)
A Barcelone, le 17 août.<br />
Zoom
A Barcelone, le 17 août. Photo Pau Barrena. AFP

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d’intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, faisant 13 morts et une centaine de blessés à Barcelone, alors que cinq «terroristes présumés» ont été abattus à Cambrils.

Un conducteur a délibérément foncé dans la foule jeudi, sur l’avenue la plus touristique de Barcelone, faisant treize morts et une centaine de blessés, un attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Quelques heures plus tard, juste après minuit, vendredi, une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a été enrayée à Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, avec la mort des cinq passagers du véhicule, abattus par la police catalane.

A Barcelone, 13 morts et une centaine de blessés

Vers 17 heures jeudi, une camionnette blanche a percuté la foule sur La Rambla, l’avenue de Barcelone la plus fréquentée par les touristes espagnols et étrangers. Le conducteur a pris la fuite. Les victimes, morts et blessés, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les services espagnols de protection civile.

A lire aussi Barcelone frappé à son tour

Longue de plus d’un kilomètre, La Rambla relie la place de Catalogne, à proximité de laquelle se sont déroulés les faits, au vieux port. C’est l’artère la plus touristique de la ville.

Pauvre ESPAGNE.......................(18/08/2017) dans TERRORISME

Selon le responsable de l’Intérieur du gouvernement catalan, Joaquim Forn, l’attaque a fait treize morts et une centaine de blessés. Selon le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, 26 Français ont été blessés, dont onze grièvement. Son homologue de l’Intérieur, Gérard Collomb, a quant à lui évoqué 17 blessés graves.

A Cambrils, six civils blessés, les «terroristes présumés» abattus

Plus tard, quelques minutes à peine après minuit, une Audi A3 a foncé dans la foule à Cambrils, sur le front de mer de cette station balnéaire à 120 km au sud de Barcelone. La voiture est alors prise sous le feu d’une patrouille de Mossos d’Esquadra, la police catalane. Quatre des cinq «terroristes présumés» à bord du véhicule ont été tués sur le coup. Le dernier, grièvement blessé, est mort quelques minutes plus tard. Certains d’entre eux portaient de fausses ceinures d’explosifs.

Six civils ont été blessés par le véhicule, dont deux grièvement, selon la police. Les services de secours parlent d’une personne dans un état critique. Un policier a été légèrement blessé. La police a fait savoir sur son compte Twitter qu’elle considérait cette attaque comme liée à l’attentat de Barcelone.

L’Etat islamique revendique Barcelone

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué le premier attentat, celui de La Rambla, dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE.

«Les assaillants de l’attaque de Barcelone étaient des soldats de l’Etat islamique», indique le communiqué, ajoutant que «l’opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition» internationale antijihadistes opérant en Syrie et en Irak.

L’attaque de Cambrils n’avait pas encore été revendiquée vendredi matin.

Les suspects

Le conducteur de la camionnette qui a heurté la foule à Barcelone était toujours en fuite vendredi matin.

La police régionale de Catalogne a en revanche arrêté deux suspects jeudi soir, un Espagnol et un Marocain, dans deux localités éloignées respectivement de 100 et 200 km de Barcelone. Vendredi matin, elle a annoncé avoir arrêté un troisième suspect lié aux attaques, à Ripoll.

L’Espagnol, dont l’identité n’a pas été révélée, est né à Melilla, ville sous administration espagnole dans le nord du Maroc. Il a été arrêté à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, une localité où la nuit précédente une explosion dans un logement avait fait un mort et sept blessés. Les enquêteurs relient cette explosion à l’attentat de Barcelone, selon le porte-parole de la police. «Nous soupçonnons qu’ils (les occupants) préparaient un engin explosif».

Ce suspect est né en 1989 au Maroc. Il se présente sur une page Facebook à son nom, depuis rendue inaccessible, comme originaire de Marseille. L’homme était déjà connu des services de police espagnols pour des faits de violences et a déjà été incarcéré en Espagne, selon El Pais. Selon le quotidien El País, un homme répondant à ce nom se serait présenté dans la soirée au commissariat et aurait nié être l’auteur de l’attaque. L’homme a expliqué s’être fait voler ses papiers d’identité. Selon les enquêteurs cités par le quotidien, il se pourrait que son petit frère lui ait volé ses papiers d’identité.

Aucune indication n’a encore filtré sur les cinq passagers tués à bord de l’Audi A3 à Cambrils.

Précédentes attaques en Espagne

L’Espagne a été la cible de la pire attaque commise par des extrémistes islamistes en Europe en mars 2004, lorsque des bombes avaient explosé dans des trains de banlieue à Madrid, faisant 191 morts. Les attentats avaient été revendiqués par des extrémistes se réclamant du réseau Al-Qaïda.

Liberation.fr

Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Terrorisme………………(18/08/2017)

Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »

Salauds……………………………..(18/08/2017)

Alcanar, Barcelone, Cambrils : le récit de l’attaque de la cellule catalane de Daech

Alcanar, Barcelone, Cambrils : le r&eacute;cit de l'attaque de la cellule catalane de Daech
Sur les Ramblas, jeudi à Barcelone. (LLUIS GENE/AFP)

L’explosion d’une habitation dans le sud de la Catalogne, mercredi soir, a pu être le point de départ de l’attaque, estime la police.

Partager ce contenu

Le communiqué de revendication de Daech, diffusé par Amaq jeudi 17 juillet vers 21h30, qualifie les auteurs de l’attaque à la fourgonnette de Barcelone (au moins 13 morts et 100 blessés) de « soldats de l’Etat islamique ». Une formulation qui, contrairement aux passages à l’acte solitaires, traduit habituellement une opération directement préparée et pilotée par le groupe terroriste.

Et tout, dans le déroulement des événements depuis l’attaque, met la police espagnole sur la piste d’une cellule islamiste organisée, qui projetait une opération terroriste d’ampleur. Trois hommes sont actuellement détenus, et les cinq auteurs de l’attaque de Cambrils, survenue vers minuit à 120 km au sud de la ville, ont été abattus par la police. Le conducteur du fourgon, lui, est a priori toujours en fuite.

Voici le déroulement des événements depuis 48 heures, tels qu’on les connaît ce vendredi matin.

1 – Mystérieuse explosion à Alcanar

Mercredi 16 août au soir, vers 23h30, une gigantesque explosion, entendue à des kilomètres à la ronde, secoue la localité d’Alcanar, dans l’extrême-sud de la Catalogne. La scène est impressionnante : une habitation est intégralement réduite en ruines. Les résidents des maisons voisines sont évacuées.

Publié dans : TERRORISME | le 18 août, 2017 |Pas de Commentaires »
12345...1163

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente