Tout ne va pas mal à la Société Générale…..

,34 millions de plus-values sur stock-options pour Bouton en 2007
Challenges.fr | 01.02.2008 | 18:04 |

Fin 2006, le P-DG de la Société Générale avait déjà touché plus de 3,5 millions sur une cession-acquisition.

Daniel Bouton
Daniel Bouton (c) Reuters

3,34 millions d’euros: c’est la plus-value engrangée en 2007 par Daniel Bouton, le P-DG de la Société Générale, sur la vente de ses stock-options (système qui permet aux salariés d’un groupe d’acheter des actions à une date et un prix fixé à l’avance, pas au prix du marché). Un chiffre communiqué, vendredi 1er février, par l’Autorité des marchés financiers (AMF), qui est tenue de communiquer les ventes et achats d’actions par les dirigeants des sociétés cotées.
D’après l’AFP, Daniel Bouton aurait réalisé durant l’année cinq opérations d’acquisition et de cession, dont la plus fructueuse, réalisée les 15 et 16 mai, lui a rapporté 895.325 euros. A l’époque, à 154,05 euros, le titre Société Générale flirtait avec son plus-haut (162 euros).

Une importante vente en décembre 2006

Lire aussi

Toute l’actu Business Tout ne va pas mal à la Société Générale..... dans Economie puce-3arrows-b  

Vendredi matin, Le Parisien annonçait que Daniel Bouton avait touché, depuis décembre 2006, près de 7 millions d’euros grâce à la cession de ses options. La différence avec les informations fournies par l’AMF s’explique par la vente, au 20 décembre 2006, d’options pour un montant de plus de 3,5 millions d’euros.
En dépit d’appel de plusieurs responsables politiques à sa démission, suite au scandale de fraude qui a coûté près de 5 milliards d’euros à la banque, Daniel Bouton a été maintenu à son poste, la semaine dernière, par son conseil d’administration.

 

Publié dans : Economie |le 3 février, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente