Attention danger : bébés….

L’UMP relance l’idée d’une détection de la délinquance chez l’enfant

[ 02/12/08  ] 2 commentaires

L’idée avait été avancée en 2005 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, se heurtant à l’hostilité des éducateurs et des psychologues. Hier, elle a été relancée par un de ses proches, le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre : détecter les troubles du comportement chez l’enfant dès le plus jeune âge pour faire face à la délinquance des mineurs. « En 1945, 1 mineur sur 166 était mis en cause dans une affaire pénale, aujourd’hui, c’est 1 sur 30, il faut réagir », a-t-il insisté sur Europe 1, ajoutant : « Il faut accompagner ces enfants dont on voit qu’ils sont en train de partir sur le mauvais chemin. » Dans le rapport qu’elle doit remettre demain à Rachida Dati, la commission Varinard sur la réforme de l’ordonnance du 2 février 1945 – relative à l’enfance délinquante – préconise déjà d’abaisser la responsabilité pénale de 13 à 12 ans. « Moi, je souhaite qu’on aille sans doute un peu plus loin », a expliqué Frédéric Lefebvre. Le député des Hauts-de-Seine s’est gardé de préciser à quel âge pourrait se faire cette détection. Même si, a-t-il glissé, « on dit qu’il faut le faire dès 3 ans pour être efficace ».

Publié dans : Enfance |le 2 décembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente