La Poste….

Changement de statut de la Poste : le Parlement décidera en 2009

NOUVELOBS.COM | 20.12.2008 | 11:12

Réagissez à l'article 4 réactions

L’avenir de la Poste, entreprise publique qui devrait devenir une société anonyme  à capitaux publics, sera fixé par le Parlement d’ici l’été 2009, selon l’Elysée.

La Poste.... dans Economie 565699

(c) Sipa

Le projet de loi sur la transformation de la Poste, qui devrait devenir une SA à capitaux publics, sera présenté au Parlement d’ici l’été 2009, a annoncé l’Elysée vendredi 19 décembre, au sortir d’une réunion avec le Président de la Poste, des élus et des syndicats. Aux dires du président français, la réforme du statut de la Poste sera inclue dans le projet de loi qui doit transposer la directive européenne d’ouverture à la concurrence du marché postal « avant l’été 2009″.
Les recommandations de la commission Ailleret seront suivies, à savoir une augmentation de capital de 2,7 milliards d’euros par l’Etat, souscrite à hauteur de 1,5 milliard par la Caisse des dépôts (CDC) et 1,2 milliard par l’Etat, a ajouté la présidence dans un communiqué.

« Sous le contrôle de l’Etat »

Le chef de l’Etat a également « affirmé le principe du maintien intégral des quatre missions de service public » de la Poste (service universel, aménagement du territoire, accessibilité bancaire et distribution de la presse) définies dans les textes en vigueur.
Ces missions seront « confortées par la loi et dotées d’un financement pérenne et transparent » et les « droits et statuts des postiers seront intégralement préservés », a indiqué l’Elysée.
Lors de cette réunion, Nicolas Sarkozy a assuré aux représentants des organisations syndicales de l’entreprise que l’ouverture de son capital serait réservée à des acteurs publics.
De son côté, le président de la commission François Ailleret, également présent, a indiqué que le président avait demandé aux responsables de La Poste « d’examiner la possibilité d’avoir un actionnariat salarié, si les collaborateurs de la Poste y trouvent intérêt ».
« Le président a été très clair: la Poste restera sous le contrôle de l’Etat. Le changement de son statut en société anonyme a pour seule vocation de mettre la Poste sur un pied d’égalité avec ses concurrents lors de l’ouverture du marché en 2012″, a pour sa part déclaré le secrétaire d’Etat à l’Industrie Luc Châtel, qui participait à la réunion.

Etape avant la privatisation ?

Les représentants syndicaux ont profité de cette entrevue pour redire au chef de l’Etat leur opposition au changement de statut de la Poste, qu’ils qualifient de « privatisation rampante ».
« Le président botte en touche. »

Publié dans : Economie |le 20 décembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente