Woerth : un ministre « bien entouré »……

Eric de Serigny, autre acteur de l’affaire Woerth ?

Alors qu’une enquête de France Inter s’interroge sur un possible conflit d’intérêt du conseiller d’Eric Woerth, celui-ci se défend de tout « problème déontologique ».

Le nom du conseiller pour les relations économiques d'Eric Woerth n'apparait pas dans l'organigramme officiel du cabinet du Ministère du budget.  AFP Le nom du conseiller pour les relations économiques d’Eric Woerth n’apparait pas dans l’organigramme officiel du cabinet du Ministère du budget. AFP

Dans une enquête publiée sur son site internet, France Inter revient sur le rôle du conseiller pour les relations économiques d’Eric Woerth, Eric de Serigny.

Son nom n’apparait pas dans l’organigramme officiel du cabinet du ministère du Travail. Et pour cause, Eric de Serigny se qualifie comme un simple « bénévole » au service d’Eric Woerth. Pourtant, ses multiples « casquettes » laissent planer le doute sur un possible conflit d’intérêt.

 

Un « ami » de Patrice de Maistre

Eric de Sérigny est un ami de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt et l’un des fondateurs du Premier Cercle des donateurs de l’UMP. Le conseiller d’Eric Woerth est le président du directoire d’une société de gestion de portefeuilles, « Alternative Leaders France » dirigée par un proche de Patrice de Maistre, Bernard Lozé.

Il a avoué connaitre le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt « depuis 40 ans (…) par des amis communs » mais s’est défendu de tout « problème déontologique« . 

Interrogé par France-Inter, Eric de Sérigny a  reconnu avoir « soutenu » la candidature de Patrice de Maistre à la légion d’honneur « comme d’autres » car il la trouvait « justifiée ». Pour autant, il assure ne pas être à l’origine de la demande

 

Imérys et Athéma

Autre point soulevé par France Inter, Eric de Sérigny est membre du conseil de surveillance d’Imérys, une filiale du milliardaire belge Albert Frère où il côtoie entre autres Robert Peugeot, donateur de l’UMP, décoré lui aussi de la légion d’honneur par Eric Woerth. L’industriel aurait bénéficié des faveurs du ministre après avoir sous-estimé la valeur de ses biens dans ses déclarations fiscales.

Enfin, le conseiller d’Eric Woerth est intervenant dans la société Athéma qui a travaillé avec les avocats de l’usine Molex, dossier dans lequel Eric Woerth est intervenu en tant que ministre du Travail. Une vive polémique avait éclaté quand le ministre a donné son aval au licenciement des représentants légaux de l’usine malgré l’avis de l’inspection du travail. Eric de Sérigny assure qu’il n’a « jamais évoqué » ce sujet « avec le ministre ». 

Contacté ce vendredi, le ministère de Travail a affirmé que dans ce dossier, Eric Woerth s’en est tenu au « strict respect » de la procédure prévue par le code du travail. La direction générale du travail « a considéré que la cessation d’activité totale d’une entreprise constitue une cause économique de licenciement, ce qui était, en l’espèce, le cas de la SARL Molex », selon la même source.

 

Déontologie

Tout en étant le conseiller d’Eric Woerth « pour les relations avec le monde économique », Eric de Sérigny travaille aux côtés de multiples acteurs économiques en lien potentiel avec le ministre du Travail. 

Un conflit d’intérêt de plus dans l’affaire Woerth ? Le principal intéressé s’en défend. « Il n’y a strictement aucun problème de déontologie, bien sûr, avec mes activités professionnelles » a assuré le cadre de la haute finance. 

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

 

Woerth : un ministre


Publié dans : "AFFAIRES" |le 21 août, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente