Mensonge par omission, pieux mensonge ou mensonge tout court…?

Eric Woerth serait bien intervenu en faveur de Patrice de Maistre

 

Une lettre de mars 2007 adressée par le trésorier de l’UMP à Nicolas Sarkozy semble le prouver. Le ministre du Travail continue lui d’affirmer qu’il n’a « pas menti ».

Le journal L'Express maintient, preuve à l'appui, qu'Eric Woerth est intervenu pour obtenir la légion d'honneur à Patrice de Maistre (c) Reuters Le journal L’Express maintient, preuve à l’appui, qu’Eric Woerth est intervenu pour obtenir la légion d’honneur à Patrice de Maistre (c) Reuters

Alors que le ministre du Travail a toujours nié être intervenu dans l’octroi de la Légion d’honneur, en 2007, à Patrice de Maistre, gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, une lettre saisie lors d’une perquisition indique tout le contraire, révèle le site de l’Express mardi 31 août. Le courrier est envoyé en mars 2007 à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, par Eric Woerth, qui est à ce moment-là à la fois trésorier de l’UMP et du candidat à la présidentielle.

Sur Eric Woerth recommande que la décoration soit remise à Patrice de Maistre, membre du Premier cercle, qui rassemble les principaux donateurs de Sarkozy, et collecteur de fonds légaux pour l’UMP. Interrogé par l’Express, Eric Woerth assure cette remise de décoration n’a donné lieu à « aucune contrepartie ».

La saisie du courrier pourrait donner lieu à une nouvelle audition d’Eric Woerth. 

 

Une « entreprise de démolition »

Eric Woerth a répondu mardi aux informations publiées par l’Express en réaffirmant qu’il n’avait « pas menti » et dénonçant une « entreprise de démolition » contre lui.

« On cherche à me salir, je n’ai rien à me reprocher. Je l’ai déjà dit, je le redis, je n’ai rien fait de mal, je n’ai mas menti. Je n’ai pas menti à la police, je n’ai pas menti aux Français », a déclaré Eric Woerth à la presse en marge du campus des jeunes de l’UMP réuni à Port-marly (Yvelines).

« Tous les jours on me dit autre chose, tous les jours ça se dégonfle et on repart sur autre chose », a également dénoncé le ministre. « C’est une vraie entreprise de démolition à une semaine du débat sur les retraites. Franchement, dans la Ve République, je suis probablement celui qui a été le plus sali, le plus visé, le plus ciblé, le plus démoli, moi et mes proches », a-t-il conclu.

Eric Woerth doit défendre à partir du 7 septembre devant les députés le projet de loi du gouvernement sur la réforme des retraites.

(Nouvelobs.com)

 

Mensonge par omission, pieux mensonge ou mensonge tout court...? dans


Publié dans : "AFFAIRES", LA VIE EN SARKOZIE |le 1 septembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente