Une p’tite nouvelle : Fleur PELLERIN………………..(20/05/2012)

Fleur Pellerin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pellerin.
Fleur Pellerin
Fleur Pellerin.jpg

Fleur Pellerin en 2011.

Fonctions
Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique
En fonction depuis le 16 mai 2012
(4 jours)
Président François Hollande
Gouvernement Jean-Marc Ayrault
Prédécesseur Frédéric Lefebvre
Biographie
Nom de naissance Kim Jong-suk1
Date de naissance 29 août 1973 (38 ans)
Lieu de naissance Séoul (Corée du Sud)
Nationalité Drapeau : France Française
Diplômé de ESSEC
Sciences Po
ENA
modifier Consultez la documentation du modèle

Fleur Pellerin (née le 29 août 1973 à Séoul2) est un haut fonctionnaire et une femme politique française. Conseillère référendaire à la Cour des comptes et présidente du Club xxie siècle de 2010 à 2012, elle fut responsable du pôle Société et Économie numérique dans l’équipe de campagne de François Hollande pour l’élection présidentielle de 2012.

Elle est, depuis le 16 mai 2012, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique dans legouvernement.

Enfance[modifier]

Abandonnée à sa naissance, Fleur Pellerin est adoptée six mois après par une famille française2. En Corée du Sud, elle portait le nom de Kim Jong-suk1. Elle grandit en Seine-Saint-Denis à Montreuil.

Études[modifier]

Ancienne élève au lycée franco-allemand de Buc (académie de Versailles), elle est titulaire du baccalauréat scientifique3 et de l’Abitur à l’âge de seize ans4, avant d’intégrer les classes préparatoires commerciales.

Admise à l’ESSEC, elle en sortira diplômée à 21 ans5. Elle poursuivra ses études à l’Institut d’études politiques de Paris, où elle choisit alors la section Service public.

À 24 ans, elle réussit le concours externe d’entrée à l’ENA6. Elle deviendra alors élève de la promotion Averroès (1998-2000).

Vie privée[modifier]

Elle vit à Montreuil mariée à Laurent Olléon7rapporteur public au Conseil d’État8. Elle a une fille née en 2004.

Magistrate à la Cour des Comptes[modifier]

Son rang de sortie à l’ENA lui permettra de devenir magistrate à la Cour des Comptes à l’âge de 26 ans, elle commence alors en tant qu’auditrice de 2e classe9. L’année suivante, elle devient auditrice de 1re classe10 et rapporteuse à la Cour de discipline budgétaire et financière11. Elle devient conseillère référendaire à partir de 200312.

Elle est alors affectée à la troisième chambre chargée notamment de l’éducation, de la culture et de la recherche, ainsi que de l’audiovisuel13. À ce titre, elle a été rapporteure auprès de la Commission de contrôle des sociétés de perception des droits d’auteurs et droits voisins (SPRD) de 2001 à 2005.

En parallèle à ses fonctions, elle a été auditeur externe pour l’ONU de 2001 à 2006 en Irak, à New York et à Genève. De la même manière, elle a été nommée en 2007 rapporteuse de la Commission de déontologie de la fonction publique14.

Engagement politique[modifier]

Implication dans les campagnes présidentielles[modifier]

Elle rejoint l’équipe de campagne de Lionel Jospin en 2002, sous l’autorité de Pierre Moscovici, dans l’équipe des plumes15.

Ségolène Royal lui confie en 2007 la cellule chargée des relations avec la presse spécialisée15.

Elle est responsable du pôle Société et Économie numériques lors de la campagne présidentielle de François Hollande en 201216.

Ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique[modifier]

Le 16 mai 2012, elle est nommée au gouvernement Jean-Marc Ayrault en tant que ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, rattachée auministère du Redressement productif.

Engagements associatifs[modifier]

Depuis 2006, elle est membre de la fondation de Royaumont17.

Elle rejoint en 2007 le Club xxie siècle et devient également administratrice des Entretiens de l’excellence. Elle deviendra présidente du Club de 2010 à 2012, son engagement dans la campagne présidentielle pour François Hollande expliquant la fin de son mandat18.

En parallèle, elle est administratrice nationale d’Unis-Cité depuis 2010.

Autres fonctions exercées[modifier]

Elle est maître de conférences à l’ENA.

En 2006, elle est co-rédactrice du Bulletin annoté des Lois et Décrets aux publications Paul Dupont.

Durant son passage dans le secteur privé de 2008 à 2009, elle a exercé la fonction de directrice associée du cabinet Tilder.

Dans le cadre de sa fonction de présidente du Club xxie siècle, elle devient membre du Comité permanent diversité du groupe France Télévisions19.

En 2011, elle devient administratrice de la chaîne Public Sénat20 et membre du comité des sanctions de l’ARJEL

Publié dans : BIOGRAPHIE |le 20 mai, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente