« Après la bataille »…………………………(31/03/2014)

EN DIRECT. Municipales : Hollande prendra la parole « à la télévision »

Le Nouvel Observateur

Voir tous ses articles

Publié le 31-03-2014 à 06h17Mis à jour à 09h03

Au lendemain de la cinglante défaite du PS, le chef de l’Etat va « s’expliquer » devant les Français, confie le ministre Stéphane Le Foll. Suivez toutes les infos minute par minute.

François Hollande et Jean-Marc Ayrault. (WITT/ REVELLI BEAUMONT/SIPA)François Hollande et Jean-Marc Ayrault. (WITT/ REVELLI BEAUMONT/SIPA)

Ce direct est alimenté en temps réel, pour le mettre à jour cliquez ici.

8h50 – Hollande prendra la parole « sans doute à la télévision »

Le ministre de l’Agriculture et proche de François Hollande Stéphane Le Foll a annonce que le chef de l’Etat prendra la parole « sans doute à la télévision » pour « s’expliquer » après la déroute électorale de son camp aux municipales.

« Le président est inquiet et en même temps déterminé, il n’y a pas d’abattement », lance-t-il sur RTL, ajoutant qu’il « imaginait » aussi qu’un remaniement serait annoncé par le chef de l’Etat.

8h40 – VIDEO. Les 3 leçons du second tour

Au-delà de la sanction du gouvernement, les élections changent la donne pour l’UMP. Quant au FN, il va devoir faire la preuve qu’il est un parti compétent. Retrouvez l’édito vidéo de Renaud Dély.
Municipales : les 3 leçons du second tour par LeNouvelObservateur

8h35 – CRS et FN… soirée agitée à Fréjus

Dimanche soir, après l’annonce des résultats à Fréjus (Var), des dizaines d’opposants à la nouvelle municipalité Front National ont manifesté dans les rues de la ville. Une tension palpable qui a conduit à l’intervention des CRS.
Tensions à Fréjus après la victoire du FN par LeNouvelObservateur

8h30 – Rencontre reportée entre Valls et Ayrault

Le rendez-vous devait avoir lieu ce matin à 8h30 à Matignon. Selon BFMTV, la rencontre entre le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre a été reporté. Un indice quant à un possible remaniement aujourd’hui ?

Manuel Valls doit s’entretenir à 10 heures avec François Hollande, lequel a prévu de déjeuner ensuite avec Jean-Marc Ayrault.

8h15 - 1.300 conseillers municipaux FN, « un réseau précieux »

Florian Philippot, vice-président du FN, assure que les Français, en élisant quelque 1.300 conseillers municipaux de son parti, avaient « voulu voir » ce que le Front national était « capable de faire ».

Sur i>TELE, celui qui a échoué à conquérir la mairie de Forbach l’assure : « nous avons dû subir quelques défaites hier soir, mais aussi beaucoup de victoires », avec « partout des centaines et centaines de conseillers municipaux. »

« Je crois que nous sommes à 1.300 sur toute la France [...] C’est un réseau précieux. Ce sera la force du Front national dans les élections à venir, on ne gagne pas les élections nationales sans un réseau dense, construit », poursuit ce proche de Marine Le Pen.

8h10 -  A Marseille, Carlotti règle ses comptes

Ambiance tendue entre socialistes à Marseille, où la sévère claque infligée au candidat Patrick Mennucci a semble-t-il laissé des traces. La ministre Marie-Arlette Carlotti, sévèrement battue (33,39%) dans le 3e secteur par le maire sortant UMP Bruno Gilles (47,75%), a demandé dimanche soir « la dissolution de l’appareil du parti socialiste » dans la cité phocéenne. Appelant à « une refondation sur des bases plus saines », elle a accusé son parti de n’avoir « jamais pris ses responsabilités » face à Jean-Noël Guérini. Un tacle à peine voilé adressé à Patrick Mennucci.

8h – Pour oublier les municipales…

Cécile Duflot souhaite manifestement tourner la page de la défaite de la gauche. Au lendemain d’une soirée électorale difficile pour la majorité, « il est des matins où il est sain de veiller à hiérarchiser les problèmes », écrit sur Twitter la minitre du Logement, qui s’alarme du dernier rapport du Giec sur le réchauffement climatique.
7h50 – « Le gouvernement ne sait pas communiquer »

Ce n’est pas un responsable de l’UMP qui le dit, mais le porte-parole des députés PS. « Il faut changer d’équipe », juge Thierry Mandon ce matin sur RMC. « En plein désert, on serait incapable de vendre une bouteille d’eau. Le gouvernement ne sait pas communiquer », poursuit l’élu de l’Essonne. Les ministres apprécieront.

 

7h45 – « Le sursaut, c’est maintenant ! »

La gauche du PS s’alarme et souhaite que le gouvernement tire les enseignements de la déroute électorale. Quatre courants du mouvement ont ainsi donné rendez-vous aux députés ce lundi à l’Assemblée nationale pour demander « une réorientation » de la politique menée et aborder la question de la confiance au prochain gouvernement.

« La défaite est sévère [...] Le sujet central n’est pas la demande d’autorité, il est le refus de l’austérité [...] Il faut changer de cap », écrivent notamment les trois ténors de l’aile gauche du Parti socialiste, la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, le député Jérôme Guedj et Emmanuel Maurel, vice-président de la région Ile-de-France.
7h30 – Ayrault, stop ou encore ?

François Hollande tranchera-t-il dès ce lundi ? Rien ne permet de l’affirmer mais tout porte à croire que le chef de l’Etat va procéder dès ce début de semaine à remaniement de son gouvernement. Une nouvelle équipe, oui, mais avec qui à sa tête ?

Jean-Marc Ayraut doit recevoir à Matignon Manuel Valls à 8h30 pour évoquer les conséquences de la défaite, avant de s’entretenir à 12h avec le patron du PS Harlem Désir, puis de déjeuner à 13 heures avec François Hollande à l’Elysée.

Pour autant rien n’a filtré sur l’agenda de l’après-midi du président, qui pourrait à tout moment choisir de s’exprimer. La journaliste du « Parisien », Nathalie Schuck, affirmait dimanche soir que François Hollande serait au journal de 20h de TF1 lundi soir, pour annoncer le nom de son nouveau Premier ministre

7h10 - A Marseille, Gaudin savoure sa victoire

Dans la cité phocéenne, le maire sortant UMP Jean-Claude Gaudin est réélu haut la main. Arrivé troisième sur l’ensemble de la ville, le candidat FN gagne, pour la première fois, une mairie de secteur. Retrouvez le décryptage de notre correspondante à Marseille à lire ici.

6h45 - PS défait, FN dopé : la soirée électorale en moins de 3 minutes
Le Pen : « Plus d’un millier de conseillers… par LeNouvelObservateur

6h40 – Les trois victoires du Front national

La percée du Front national au second tour des élections municipales est confirmée. Les scores des listes du parti d’extrême droite sont à un niveau historique. Le FN emporte au moins 15 villes. Retrouvez notre analyse à lire ici.

6h30 – Les principales unes des journaux du jour

 

7142188 dans MUNICIPALES

7142192

7142190

 

6h – Valls en tête des premiers ministrables

Manuel Valls est le favori de 31% des Français pour succéder à Jean-Marc Ayrault à Matignon, selon un sondage BVA pour « Le Parisien/Aujourd’hui en France », publié ce matin.

Près des trois-quarts (74%) des personnes interrogées ne souhaitent pas que Jean-Marc Ayrault reste Premier ministre, au lendemain de la déroute des municipales. Seuls 21% veulent son maintien.

Parmi les favoris pour lui succéder, Manuel Valls arrive en tête (31%), loin devant Martine Aubry (17%) et Laurent Fabius (16%). Bertrand Delanoë (8%), Jean-Yves Le Drian (6%), Claude Bartolone (5%) et Michel Sapin (3%) ferment la marche (14% ne se prononcent pas).

 

 

Le Nouvel Observateur (avec agences)

© Le Nouvel Observateur – Tous droits réservés. nouvelobs.com est une marque exclusive du Nouvel Observateur

 

Publié dans : MUNICIPALES |le 31 mars, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente