« Je suis Charlie »…………………………………(13/01/2015)

Anti-terrorisme : les principales mesures envisagées

L'Obs avec AFP

Voir tous ses articles

Publié le 12-01-2015 à 11h53

Améliorer le système d’écoutes, isoler les détenus islamistes radicaux… après la série d’attentat, le gouvernement souhaite renforcer son arsenal législatif.

Prison de Béziers (photo d'illustration). (SIPA/ Damourette)Prison de Béziers (photo d’illustration). (SIPA/ Damourette)

A peine une nouvelle loi antiterroriste vient-elle d’être votée par le Parlement, que Manuel Valls a énoncé, sur BFMTV et RMC, plusieurs propositions pour renforcer l’arsenal déjà existant. Après la série d’attentats qui a eu lieu ces derniers jours en France, le Premier ministre a, pour le moment, exclu la possibilité de mettre en place des « procédures d’exception », façon « Patriot Act » américain que certains réclament à l’UMP.

# Améliorer le système d’écoutes

Le Premier ministre dit vouloir « améliorer » le système d’écoutes administratives et judiciaires qui doit être « plus performant ».  »Il faudra donner le plus vite possible encore davantage de moyens [aux] services. Il y a sans doute des problèmes juridiques pour effectivement améliorer encore la possibilité des systèmes d’interception, parce qu’entre les écoutes administratives et judiciaires, on peut encore être plus performant », a déclaré Manuel Valls.

# Généraliser l’isolement en prison des détenus islamistes radicaux

Manuel Valls veut généraliser l’isolement en prison des détenus islamistes radicaux.  »On sépare ces détenus du reste » des autres détenus en prison, « il faut généraliser » cette mesure mais « il faut le faire avec discernement et intelligence. »

# Plan Vigipirate maintenu en niveau alerte

Le plan Vigipirate est  »maintenu à son plus haut niveau »,  le nombre de militaires déployés – 8.470 – se situe « à un niveau jamais atteint ».

« Nous [...] avons déjà déployé 2.000 [militaires] supplémentaires, et dans les jours qui viennent, nous allons en déployer 6.000 militaires en plus de l’engagement des forces de l’ordre policiers et gendarmes », a ajouté le Premier ministre.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian évoque pour sa part le chiffre de 10.000 militaires mobilisés pour assurer « la sécurité des points sensibles ».

# Création d’une commission d’enquête

Selon Manuel Valls, « le Parlement votera une commission d’enquête » sur les attentats de la semaine dernière. « Il faut une réponse exceptionnelle, qui doit reposer sur le débat, la concorde nationale, dans le cadre du Parlement et nous en reparlerons avec Claude Bartolone et Gérard Larcher, les présidents de l’Assemblée et du Sénat ». « Je pense que le Parlement souhaitera une commission d’enquête sur ce qui vient de se passer, c’est légitime et c’est naturel [...] C’est dans le cadre parlementaire et bipartisan, en associant pleinement l’opposition, qu’il faut travailler ».

# Un sommet européen

De leur côté, les ministres de l’Intérieur de 11 pays européens (Lettonie, d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique, du Danemark, d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, de Pologne, de Suède et du Royaume-Uni) et le ministre américain de la Justice Eric Holder ont convenu de renforcer leur coopération dans la lutte antiterroriste. Un sommet sur le sujet est prévu le 18 février prochain à Washington.

Publié dans : SECURITE |le 13 janvier, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente