Ca continue……………………………………………..(15/05/2016)

VIDEO. Loi travail : un lycéen mis en examen pour tentative d’homicide sur un policier

V.F. | 15 Mai 2016, 08h06 | MAJ : 15 Mai 2016, 08h48
RÉAGIR

33
Nantes (Loire-Atlantique), le 3 mai 2016. Un lycéen a été mis en examen samedi pour tentative d'homicide sur un policier lors des manifestations contre la loi travail.
Nantes (Loire-Atlantique), le 3 mai 2016. Un lycéen a été mis en examen samedi pour tentative d’homicide sur un policier lors des manifestations contre la loi travail. Capture d’écran YouTube

Un lycéen de 18 ans a été mis en examen ce samedi à Rennes (Ille-et-Vilaine), pour «tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique», rapporte France Bleu Loire-Océan.

Le jeune homme, au casier judiciaire vierge, a été placé en détention provisoire et risque un jugement devant une cour d’assises.

«C’est un signal qu’on attendait» a réagi ce dimanche sur France InfoThierry Spitz, représentant du syndicat Alliance Police dans les Pays de la Loire, après cette mise en examen. «Cela fait deux mois que les manifestations ont commencé et que les forces de l’ordre subissent des agressions répétées et multiples»  poursuit-il. «C’est un signal extrêmement fort de nos autorités aussi bien politiques que judiciaires qui vient d’être donné et cela va dans le bon sens pour nous si on veut endiguer ce phénomène» insiste Thierry Spitz.

Le lycéen est accusé d’avoir participé au lynchage d’un policier lors d’une manifestation contre la loi travail. Les faits remontent au 3 mai dernier lors d’un rassemblement à Nantes (Loire-Atlantique). Plusieurs centaines d’opposants à la loi travail, 700 au plus fort selon la police, s’étaient affrontés aux forces de l’ordre. Au fil de la manifestation, plusieurs échanges de projectiles et gaz lacrymogènes ont eu lieu avec les forces de l’ordre. Lors de ces heurts, le jeune homme s’en serait pris avec plusieurs autres individus à un commandant de police qui s’était retrouvé isolé. Il était tombé en recevant un coup porté par derrière. Frappé à coups de barre de fer alors qu’il était à terre, le policier avait été conduit à l’hôpital. Il était ressorti de l’hôpital avec le nez cassé et une quinzaine de points de suture sur la tête et le visage.Selon Stéphane Léonard, secrétaire du syndicat Unité Police en Loire-Atlantique, interrogé sur France Info on est passé ce jour là «à côté d’un drame.»

Publié dans : Education |le 15 mai, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente