Archive pour le 16 mars, 2017

Communiqué « franceinfo »……………….(16/03/2017)

Logo Francetv info

16 mars 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
Hamon dévoile son programme, Montebourg demande à Mélenchon de renoncer, Macron rencontre Merkel…
Hamon dévoile son programme, Montebourg demande à Mélenchon de renoncer, Macron rencontre Merkel...
Grands discours, petites phrases, propositions chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir de ce jeudi 16 mars.

#1 Hamon dévoile son programme

Benoît Hamon et son équipe présentent leur programme à la Maison de l’Architecture, jeudi matin à Paris. Réforme démocratique (avec le 49.3 citoyen), ambition écologique, revenu universel d’existence… Les grands thèmes de sa campagne sont là, mais le candidat socialiste a également pioché dans les programmes de ses adversaires de la primaire de la gauche. Empruntée à Arnaud Montebourg, la priorité accordée au « made in France » figure, notamment, dans ses propositions.

#2 Montebourg presse Mélenchon d’abandonner

Arnaud Montebourg, justement, est inquiet car Benoît Hamon est à la peine dans les sondages. « J’appelle au retrait de la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour nous permettre d’être au deuxième tour, déclare le candidat déçu de la primaire de gauche, sur France Inter. Nous en avons besoin, nous sommes devant le mur de l’histoire. » Reste à convaincre l’intéressé, qui a toujours refusé d’évoquer un tel scénario. Par ailleurs, Arnaud Montebourg accuse Manuel Valls d’accentuer « la dislocation de la gauche », en refusant de donner son parrainage à Benoît Hamon.

#3 Macron rencontre Merkel et concurrence Fillon

Emmanuel Macron est à Berlin (Allemagne) pour rencontrer Angela Merkel, vendredi en début d’après-midi. Cet entretien devrait durer environ une heure, et ne signifie pas que la chancelière allemande soutient le candidat d’En marche !. Il devrait ensuite rencontrer Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président de la République, et Sigmar Gabriel, ministre des Affaires étrangères et patron du SPD (gauche). Jusque-là, François Fillon était le seul candidat à la présidentielle à avoir rencontré Angela Merkel, le 23 janvier.

#4 Quand les candidats des primaires font faux bond au vainqueur

Les candidats aux différentes primaires ont parfois manqué à leur parole. Outre Manuel Valls, l’écologiste François de Rugy a fait faux bond à Benoît Hamon, lui préférant Emmanuel Macron. Et à droite, Bruno Le Maire a lâché François Fillon après l’annonce de la mise en examen de l’ancien Premier ministre. Franceinfo fait le tour des candidats, pour vérifier s’ils ont respecté les résultats des élections internes. C’est plutôt le cas, avec toutefois quelques nuances.

#5 L’élection néerlandaise scrutée en France

Les candidats jaugent leurs chances en scrutant les Pays-Bas. Ainsi, François Fillon salue la victoire de la droite et du centre lors des législatives, « alors qu’on nous annonçait le triomphe de l’extrême droite » de Geert Wilders. Et d’ajouter, dans un communiqué : « Lorsque la droite et le centre ont un programme clair (…), ils sont le meilleur rempart contre le populisme et l’extrémisme. » A l’inverse, le FN insiste sur les cinq nouveaux sièges acquis par le Parti pour la liberté, au Parlement néerlandais. « C’est un succès d’étape », estime le secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, sur France Inter.

Suivez-nous

Publié dans:"AFFAIRES", Politique |on 16 mars, 2017 |Pas de commentaires »

Flash « franceinfo »……………………………(16/03/2013)

Logo Francetv info

  13h22
Alerte info
Alpes-Maritimes : des coups de feu entendus dans un lycée de Grasse, l’alerte attentat déclenchée. Suivez la situation dans notre directDes coups de feu ont été entendus dans un lycée de Grasse (Alpes-Maritimes), jeudi 16 mars. L’alerte attentat SAIP a été déclenchée. Un témoin confirme une forte détonation et le déploiement d’un important dispositif policier. La préfecture demande aux habitants proches du lycée Tocqueville de rester chez eux.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:TERRORISME |on 16 mars, 2017 |Pas de commentaires »

Merci à une Amie……………………(16/03/2017)

 

Merci à une Amie........................(16/03/2017) dans Non classé
Publié dans:Non classé |on 16 mars, 2017 |Pas de commentaires »

Flash « franceinfo »………………………(16/03/2017)

Logo Francetv info

  13h42
Alerte info
Le parquet antiterroriste saisi de l’enquête sur l’explosion d’un courrier piégé au bureau parisien du FMI. Suivez notre directLa section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête, jeudi 16 mars, après l’explosion d’un courrier piégé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI). Une assistante de direction a été légèrement blessée dans cette explosion. L’enquête en flagrance est notamment ouverte pour tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a annoncé le parquet. Les investigations ont été confiées à la Sous direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-il précisé.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:TERRORISME |on 16 mars, 2017 |Pas de commentaires »

L’édito de Laurent Joffrin………….(16/03/2017)

Zèbre

ÉditoLa tentation ferait-elle l’élection ? Elle fait en tout cas les sondages. Notre enquête le montre bien : au cœur même de l’électorat socialiste, et jusque chez les militants et les cadres du PS, le vote Macron attire comme un aimant. Qu’on sacrifie au culte du vote utile ou qu’on trouve le programme de Benoît Hamon trop à gauche, ou trop risqué, on se déclare en tout cas prêt à rompre avec l’ancienne fidélité au vieux parti de François Mitterrand, de Lionel Jospin et de François Hollande. Le centrisme glamour d’Emmanuel Macron séduit un peu par lui-même et, plus souvent, parce qu’il apparaît comme l’antidote le plus crédible à un second tour Fillon-Le Pen. L’intéressé l’a bien compris, qui se tient avec une minutie maniaque au centre du centre. Tel un zèbre de la politique, alternant teintes libérales et sociales, il s’ingénie à ce que personne ne puisse dire s’il est bleu avec des rayures roses, ou rose avec des rayures bleues. Cette habileté ne peut cacher ses fragilités. La fortune de Macron «l’ovni» tient surtout à l’infortune de ses concurrents. Fillon empêtré dans les affaires, Hamon plus frondeur que rassembleur : l’espace s’élargit entre les deux. Mais la moitié des soutiens du leader d’En marche confessent qu’ils hésitent encore (contre 80 % pour Fillon ou Le Pen). On notera aussi, même si la règle n’a rien d’automatique, que le centrisme social-libéral n’a jamais débouché politiquement en France comme une force autonome majoritaire. Pour rompre le charme macronien, Benoît Hamon n’a qu’une solution : crédibiliser sa campagne. On le voit en militant respectable, en leader honnête et ouvert, en rénovateur de la vieille maison social-démocrate. Pas encore en président. On attend surtout qu’il prenne à bras-le-corps la question malheureusement centrale de la société française : le chômage de masse qui entretient la pauvreté, angoisse les familles et décourage les initiatives. Séduisante, mieux calibrée au fil des semaines, sa proposition d’un revenu universel, dont il a fait un emblème, ne saurait y répondre à elle toute seule. Et sans chemin plausible vers l’emploi, point de voie vers l’Elysée.

Laurent Joffrin

Liberation.fr
Publié dans:"AFFAIRES", Politique |on 16 mars, 2017 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente