Communiqué « franceinfo »………………(20/03/2017)

Logo Francetv info

20 mars 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
Un premier débat à cinq candidats, Dupont-Aignan à « TPMP », pari (plutôt) réussi pour Hamon…
un premier débat à cinq candidats, Dupont-Aignan à "TPMP", pari (plutôt) réussi pour Hamon...
Grands discours, petites phrases, propositions chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir de ce lundi 20 mars.

#1 Un premier débat pour cinq candidats

C’est une première dans la Ve République : avant le premier tour, les cinq « principaux » candidats – ceux qui arrivent aux cinq premières places dans les sondages – vont débattre ce soir, à partir de 21 heures, sur TF1. Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Cheminade s’affronteront derrière des pupitres disposés en cercle pour favoriser les confrontations.

Pendant près de trois heures, ils débattront autour de trois thèmes : « Quel modèle de société ? », « Quel modèle économique ? » et « Quelle place pour la France dans le monde ? ». Auparavant, les cinq candidats auront 1 minute 30 chacun pour répondre à la question « Quel président voulez-vous être ? ». Ce débat est contesté car il exclut les six autres candidatures validées, vendredi, par le Conseil constitutionnel.

#2 Privé de débat, Dupont-Aignan invité de « Touche pas à mon poste »

Après avoir quitté le plateau du JT de 20 heures de TF1 samedi, après avoir déposé un recours devant le Conseil d’Etat, Nicolas Dupont-Aignan « reste indigné » de ne pas avoir été convié au débat de ce soir sur TF1. Le candidat de Debout la France sera finalement l’invité, ce soir, de « Touche pas à mon poste », sur C8. « Mais attention, on ne parlera pas de politique ! C’est juste que tous les malvenus chez les autres sont les bienvenus chez nous ! » explique la bande de Cyril Hanouna sur Twitter.

 

#3 Hamon réussit son pari à Bercy

Une salle bondée, un discours très offensif et des partisans galvanisés : Benoît Hamon a (plutôt) réussi son pari, dimanche, à Bercy. L’équipe du candidat PS voulait que ce rendez-vous soit « le Bourget de Hamon », en référence au grand meeting de François Hollande en janvier 2012, resté célèbre pour sa tirade sur la finance. Très applaudi, Benoît Hamon a dénoncé une campagne « polluée par l’argent » et il a poursuivi : « Le parti de l’argent a trop de candidats dans cette élection. Il a plusieurs noms, il a plusieurs visages, il a même plusieurs partis désormais. » Une façon de mettre dans le même sac François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

#4 Macron et Le Pen au coude-à-coude, Hamon décroche, selon le dernier sondage

Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont au coude-à-coude, à 26% (la candidate du FN reste stable quand le candidat d’En marche ! gagne un point), dans un sondage Kantar Sofres sur le premier tour de la présidentielle, publié dimanche par Le Figaro. Dans ce sondage, le candidat PS Benoît Hamon décroche (-4 points), et se retrouve à égalité avec Jean-Luc Mélenchon (12%), qui reste stable. François Fillon est lui aussi stable, à 9 points derrière le duo de tête (17%).

#5 Ça passe pour Poutou, Lassalle et Cheminade

Trois candidats – Philippe Poutou, Jean Lassalle et Jacques Cheminade – se sont qualifiés in extremis samedi et rejoignent sur la liste les huit premiers candidats à avoir recueilli 500 signatures : François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen et François Asselineau. A quoi ressemblerait la France des onze candidats à l’élection présidentielle ? France info détaille leurs programmes respectifs.

Suivez-nous

Publié dans : Politique |le 20 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente