Archive pour le 4 avril, 2017

Merci à Bachar et ses alliés………………………(04/04/2017)

Logo Francetv info

  19h36
Alerte info
Ce que l’on sait de l’attaque chimique qui a fait plusieurs dizaines de morts en SyrieUne nouvelle journée d’horreur en Syrie, mardi 4 avril. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans une attaque chimique à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, un fief de rebelles et de jihadistes du nord-ouest du pays. Franceinfo revient sur ce que l’on sait de la situation.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Etranger |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Le débat……………………………….(04/04/2017)

Logo Francetv info

  22h47
Alerte info
« Nous, on n’a pas d’immunité ouvrière ! » : Philippe Poutou attaque frontalement François Fillon et Marine Le Pen, et se fait applaudir. Regardez « Le Grand Débat » en directC’est un moment historique. Pour la toute première fois, et à moins de trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle, l’ensemble des candidats à l’Elysée se retrouvent sur un plateau télévisé, mardi 4 avril, pour débattre pendant 3h30 de leurs projets respectifs. Un grand débat à regarder en direct et en intégralité sur franceinfo.fr.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Politique |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Flash « franceinfo »…………………………….(04/04/2017)

Logo Francetv info 18h53
Alerte info
FN : ouverture d’une enquête préliminaire sur des soupçons d’emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais entre 2010 et 2015
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:"AFFAIRES" |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

La lettre de Lautrent Joffrin………………..(04/04/2017)

Libération

04 avril 2017
Laurent Joffrin
La lettre de campagne
de Laurent Joffrin

La chasse au fantôme

On ne le voit pas mais il est partout. On ne l’entend pas mais tous en parlent. On ne sait pas ce qu’il pense mais on se dit sûr de lui. Les candidats le cherchent fiévreusement dans la grande cave de l’abstention, dans le grenier de l’indécision, dans les recoins des marges d’erreurs : c’est l’électeur fantôme. Celui que les sondages traquent en vain et qui se retranche dans son refus de voter, dans son refus de choisir ou encore dans les faiblesses techniques des enquêtes. Celui que les candidats en difficulté invoquent systématiquement pour relativiser les sombres chiffres qui plombent leur campagne.

Le plus actif de ces «ghostbusters» est François Fillon. Encalminé autour de 18% depuis des semaines, alors qu’il reste vingt jours avant le scrutin, il clame partout qu’une légion d’électeurs fantômes, égarés dans l’abstention, trompés par la gigantesque manipulation dont il est victime, s’apprête à le rejoindre pour assurer son triomphe. Il a un argument : lors de la primaire, une masse d’électeurs venus de nulle part – ou de chez Juppé – l’a soudain propulsé en haut de l’affiche. On lui objectera que vingt jours avant ladite primaire, justement, ces électeurs commençaient à se déterminer et faisaient monter sa cote, ce qui ne s’observe nulle part aujourd’hui. Qu’à cela ne tienne : telle la cavalerie au secours des pionniers encerclés, une masse de votants encore invisibles fonde à bride abattue vers le candidat en perdition.

Autre grand blessé des enquêtes d’opinion, collé à 10% (contre 17 au sortir de la primaire) Hamon voit lui aussi des sauveurs partout, que personne n’aperçoit. Ses fantômes à lui sont dans l’abstention de gauche, l’illusion Macron ou l’erreur Mélenchon. Mais aucun doute : ils rallieront tôt ou tard le drapeau – ou le fanion – de «l’avenir désirable». Les électeurs fantômes nourrissent les espoirs de Mélenchon qui guigne la quatrième place, ou encore de Dupont-Aignan qui voit ses modestes pourcentages soudain gonflés par une armée furtive dont il est sûr qu’elle se manifestera. Ils alimentent enfin l’angoisse générale suscitée par la montée du FN. On craint qu’une partie des lepénistes putatifs ne se soient pas encore déclarés et répondent pour l’instant au sondeurs qu’ils s’abstiendront, avant de sortir du bois au dernier moment.

Ces rêves fantomatiques, ces châteaux électoraux en Espagne, reposent sur une réalité : plus d’un tiers des électeurs annoncent leur intention de s’abstenir, comme le montrent la plupart des enquêtes. Beaucoup d’autres, qui iront voter, n’ont pas encore arrêté leur choix, même s’ils penchent pour l’un ou pour l’autre. L’espoir, donc, fait vivre. Mais en invoquant ces fantômes secourables, ont conjure surtout un spectre, celui de la défaite.

Et aussi

• Débat à onze ce soir sur CNews et BFMTV. Une discussion en miettes, par définition, même si plus de trois heures seront consacrées à la confrontation. Les petits y voient une chance de devenir grands. En plus des cinq que l’on connaît mieux, il y a deux candidats complotistes (on ne compte pas Fillon), Asselineau et Cheminade, deux candidats trotskistes, Artaud et Poutou, un candidat rural et marcheur, sympathique en diable, Lassalle, et Dupont-Aignan, le croisé du souverainisme non lepéniste. Tout cela n’est pas indifférent : le dernier débat a consolidé Le Pen et Macron et, surtout, a fait émerger Mélenchon. Vigilance, donc.

• Marion Maréchal-Le Pen veut supprimer les régimes spéciaux de retraite, ce qui ne figure pas au programme du FN. «Elle n’est pas présidente du FN», rétorque Marine Le Pen. Nouvel épisode du feuilleton des Atrides de Montretout.

• Gérard Larcher désigne Marine Le Pen comme ennemie numéro un. C’est conforme à ses convictions. Mais c’est aussi un signal discret. Comme s’il pensait déjà à l’élimination de Fillon et se préparait à appeler à voter Macron au deuxième tour, contre le FN (alors que beaucoup d’électeurs de droite, eux, hésiteront).

Laurent Joffrin
Publié dans:Politique |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Communiqué « franceinfo »…………………..(04/04/2017)

Logo Francetv info

04 avril 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
« Grand Débat » entre tous les candidats, la nouvelle affiche de Macron, Dupont-Aignan a une « charte éthique »…
"Grand Débat" entre tous les candidats, la nouvelle affiche de Macron, Dupont-Aignan a une "charte éthique"...
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir du mardi 4 avril.

#1 Dernière ligne droite avant « Le Grand Débat »

Un événement inédit. A 19 jours du premier tour de la présidentielle, la totalité des onze candidats ont rendez-vous, ce soir, pour une joute télévisée axée sur les thèmes de l’emploi, la sécurité et le social. Si les cinq « grands » candidats s’étaient déjà affrontés le 20 mars sur TF1 et LCI, ce « Grand Débat », organisé par BFMTV et CNews, fait entrer dans l’arène les autres prétendants à l’Elysée. Et pour se préparer, ces derniers ont des techniques diverses : piscine pour Nicolas Dupont-Aignan, poésie pour Jacques Cheminade ou encore improvisation pour Jean Lassalle, ont-ils indiqué à franceinfo.

#2 Une nouvelle affiche pour Macron

« La France doit être une chance pour tous. » Voilà le slogan qui accompagne, sur un fond bleu ciel, la nouvelle affiche de campagne d’Emmanuel Macron, dévoilée aujourd’hui. Le candidat d’En marche ! y apparaît en costume, entouré de personnes floutées, au-dessus de l’inscription « Macron président ». Sur sa précédente affiche, on pouvait lire « En marche, l’égalité ! ».

#3 Les cotes de confiance de Macron et Mélenchon en hausse

Les cotes de confiance d’Emmanuel Macron (+6 points, à 42%) et de Jean-Luc Mélenchon (+10 points, à 40%) grimpent en flèche, selon un sondage Harris Interactive, diffusé hier. Benoît Hamon perd deux points en un mois (32%) et François Fillon en perd quatre (24%). Marine Le Pen est stable (25%) et Nicolas Dupont-Aignan gagne 3 points (26%), selon cette enquête réalisée auprès de 1 016 personnes.

#4 Le Pen veut attendre les élections allemande et italienne pour négocier la sortie de l’euro

Marine Le Pen souhaite attendre l’issue des élections prévues en Allemagne et en Italie avant de « négocier le retour à une monnaie nationale ». C’est ce qu’elle a expliqué, aujourd’hui, lors d’une interview accordée à Sud Radio et Public Sénat. La candidate FN, qui prévoit d’organiser un référendum sur la question dans les six mois si elle est élue, a également réaffirmé sa volonté de « quitter le pouvoir » si cette consultation des Français aboutissait à un refus.

#5 Dupont-Aignan propose une « charte éthique » aux candidats

Nicolas Dupont-Aignan a signé lundi, devant le Conseil constitutionnel, une « charte éthique » en dix points qu’il a proposée à ses concurrents. « Il est vital de montrer que tous les hommes politiques ne sont pas pourris », a-t-il souligné. Parmi ces dix mesures, le leader de Debout la France veut « imposer le casier judiciaire vierge pour tout candidat à un mandat électif » et « renvoyer tout ministre mis en examen ».

Suivez-nous

Publié dans:Politique |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Flash « franceinfo »………………………………….(04/04/2017)

Logo Francetv info

  10h05
Alerte info
Présidentielle : thèmes, temps de parole… A quoi va ressembler le premier grand débat à 11 candidats ?Après un premier face-à-face entre les cinq candidats à la présidentielle les mieux placés dans les sondages, les onze prétendants à l’Elysée vont se retrouver, mardi 4 mars, sur BFMTV et CNews. Voici le mode d’emploi de ce premier débat avec tous les candidats, inédit sous la Ve République.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Politique |on 4 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente