Archive pour le 21 avril, 2017

Attentat…………………………..(21/04/2017)

Publié dans:TERRORISME |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Avis aux lecteurs………………….(21/04/2017)

La campagne  électorale se terminant ce soir à minuit, ce blog cessera de vous fournir des informations politiques à compter de ce soir.

Il reprendra son fonctionnement à partir de dimanche soir.

Merci de votre compréhension.

A bientôt.

Publié dans:INFORMATION, Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Cinq infos……………………….(21/04/2017)

Logo Francetv info 21 avril 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
Le terrorisme bouleverse la campagne, Macron, Le Pen et Fillon annulent leurs déplacements, des Français toujours indécis
le terrorisme bouleverse la campagne, Macron, Le Pen et Fillon annulent leurs déplacements, des Français toujours indécis
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir de ce vendredi 21 avril.

#1 Le terrorisme bouleverse le grand oral des candidats

Les onze candidats participaient hier soir à « 15 minutes pour convaincre », en direct sur France 2, quand l’attaque sur les Champs-Elysées a eu lieu. En pleine émission, la question du terrorisme a fait un retour brutal dans les conclusions de tous les candidats. François Fillon a tenu à exprimer sa « solidarité avec une population française de plus en plus inquiète ». Marine le Pen a rendu hommage aux forces de l’ordre qui « paient un lourd tribut à la lutte contre le fondamentalisme islamiste ». Benoît Hamon a appelé à se montrer « implacable face à ces forces-là ». Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron ont partagé une « pensée émue » pour la famille du policier tué.

#2 Plusieurs candidats suspendent leur campagne

Ce vendredi devait être la dernière journée de campagne, avant le début de la période de réserve et le silence radio imposé aux candidats et aux médias. Mais François Fillon a estimé qu’il « n’y avait pas lieu » de poursuivre la campagne et a annulé son déplacement programmé à Chamonix (Haute-Savoie). Marine Le Pen a elle aussi annulé un déplacement dans un refuge pour animaux à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) vendredi. Tout comme Emmanuel Macron, qui souhaite « que les forces de l’ordre soient mobilisées sur les priorités ».

#3 Dominique de Villepin annonce son soutien à Macron

C’est désormais officiel. L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, Dominique de Villepin, apporte son soutien à Emmanuel Macron dans une interview parue ce matin dans Le Parisien. « Il y a enfin une nouvelle voie, que veut ouvrir Emmanuel Macron : celle du rassemblement. Contre l’esprit de querelle, faisons le choix de la volonté », explique Dominique de Villepin.

#4 Dupont-Aignan dévoile des SMS de « pression » contre sa candidature

En plein pendant l’émission « 15 minutes pour convaincre » sur France 2, Nicolas Dupont-Aignan a lu le contenu de SMS qu’il aurait échangés avec « un grand patron de presse ». Le candidat a confirmé à Marianne qu’il s’agissait de Serge Dassault, propriétaire du Figaro. Ce dernier lui aurait demandé de se retirer au profit de François Fillon, en échange d’une meilleure exposition médiatique. « Le boycott de mon journal n’est que la conséquence de ton attitude contre Fillon et ce n’est pas en restant dans ton coin que tu y arriveras, mais en étant dans une équipe gouvernementale. Il vaut mieux manger une soupe que du pain rassis », aurait ainsi menacé le propriétaire du Figaro.

#5 Trois Français sur dix toujours indécis à deux jours du vote

Le choix risque d’être compliqué pour certains dans l’isoloir, dimanche 23 avril. Trois Français sur dix ne savent toujours pas pour qui voter, à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle, selon un sondage Odoxa pour franceinfo, publié ce vendredi. Mais la part des indécis s’est beaucoup réduite en un mois, passant de 43 à 30%. Le niveau actuel se rapproche ainsi de celui observé lors des scrutins précédents.

Suivez-nous
Publié dans:Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Inquiétant……………………………(21/04/2017)

Publié dans:Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Flash…………………………………(21/04/2017)

Publié dans:Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Attentat…………………………(21/04/2017)

Publié dans:TERRORISME |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Attentat……………………………(21/04/2017)

Logo Francetv info

  08h55
Alerte info

Attentat contre des policiers à Paris : le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, s’exprime à la sortie du Conseil de défense. Suivez notre direct

Au lendemain de l’attentat qui a tué un policier, sur les Champs-Elysées, à Paris, les enquêteurs poursuivent leurs investigations, vendredi 21 avril, à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle, placée sous haute surveillance. François Hollande a réuni un Conseil de défense à l’Elysée, vendredi, à 8 heures.

Publié dans:Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

L’édito de David Carzon……………..(21/04/2017)

EDITORIAL

Malheur au vainqueur

Par David Carzon — 20 avril 2017 à 18:46

ÉditoCe premier tour de l’élection présidentielle aura des répercussions bien au-delà de la carrière personnelle de ceux qui briguent la présidence de la République. De gré ou de force, cette campagne laisse envisager la fin du fonctionnement des partis politiques tels que nous les connaissons, entre la légitimité d’un mouvement comme En marche qui propose de gouverner par projets mais repose d’abord sur le succès de son leader, et l’avenir d’un PS incapable de rassembler toutes les gauches en son sein et encore moins de respecter et de faire respecter une innovation citoyenne telle que la primaire. Sans parler d’un LR à la merci de la réussite de son candidat comme le cambrioleur pris en flagrant délit dépend du vice de procédure pour échapper au tribunal. Aucun parti ne pourra échapper à une remise en question plus ou moins profonde. Dommage que ce soit contraint et forcé par les événements.

Plus largement que le vote de dimanche, si ce scrutin dessine la manière de faire de la politique, il conditionne aussi la manière de gouverner. On dit «malheur aux vaincus» du premier tour. On pourra peut-être aussi dire malheur au vainqueur du second. Car celui qui arrivera à l’Elysée ne pourra guère bénéficier d’un état de grâce. Il devra faire face à une opinion complètement divisée, fracturée. Alors que tous nous promettent durant cette campagne des réformes lourdes et inévitables. Les législatives, qui ne servaient qu’à valider la dynamique présidentielle pour obtenir une majorité de gouvernement, pourraient cette fois être porteuses d’enjeux plus importants. Le président élu devra se battre et rassembler pour éviter une cohabitation. Et au-delà de ces enjeux électoraux, comment entamer un mandat de président alors que le futur locataire de l’Elysée aura potentiellement une majorité de citoyens contre lui ou elle ? Du jamais vu.

David Carzon

Publié dans:Politique |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Le racisme avance à grands pas…………………………..(21/04/2017)

Publié dans:TERRORISME |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Terrorisme…………………..(21/04/2017)

Publié dans:TERRORISME |on 21 avril, 2017 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente