Cinq infos……………………………(27/04/2017)

Logo Francetv info 27 avril 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
La journée mouvementée de Macron, la mise à l’écart d’Audrey Pulvar, le dégoût d’un proche de Mélenchon
la journée mouvementée de Macron, la mise à l'écart d'Audrey Pulvar, le dégoût d'un proche de Mélenchon
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir de ce jeudi 27 avril.

#1 La journée mouvementée de Macron à Whirlpool

Il a dû finir cette journée essoré. Pour relancer sa campagne, le candidat d’En marche ! avait décidé de se rendre à Amiens (Somme), auprès des salariés de Whirlpool, dont l’usine est menacée de délocalisation. Mais Marine Le Pen lui a grillé la politesse, l’obligeant à une visite sous haute tension. Reportage.

#2 La mise à l’écart d’Audrey Pulvar

Pour avoir signé une pétition contre le FN, la journaliste de CNews a été écartée de l’antenne. D’après Le Parisien, « la direction de la chaîne reproche à la journaliste d’avoir manqué à son devoir de réserve et de neutralité ». Cette signature avait fait bondir les dirigeants du Front national, qui ont écrit à la chaîne pour demander sa suspension.

#3 Le dégoût d’un lieutenant de Mélenchon

Spectateur du second tour, Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, a fustigé « l’indécence » des deux finalistes après leur visite à l’usine Whirlpool. Pour lui, cet entre-deux-tours est un « championnat du monde de l’indécence » et une « guéguerre de com ». « Emmanuel Macron va voir les salariés alors que ses propositions vont à l’encontre et n’apporteront aucune réponse aux problématiques qui les touchent », a-t-il déclaré à l’AFP, tout en appelant à ne « pas donner une seule voix au Front national ».

#4 Les 100 circonscriptions des Républicains

Officiellement, Les Républicains visent la majorité aux législatives. Mais, selon Le Parisien, le chiffre qui circule dans les couloirs de la rue de Vaugirard est bien en deçà des 289 députés nécessaires pour imposer l’alternance. Les calculs internes du parti, basés sur les régionales de 2015 et le premier tour de la présidentielle, donnent 100 élus au parti de droite, plus une quinzaine pour ses alliés de l’UDI.

#5 Le soutien d’Anne Hidalgo à Emmanuel Macron

Soutien de Benoît Hamon au premier tour, Anne Hidalgo appelle à voter pour Emmanuel Macron, contre lequel elle s’était pourtant battue sur le travail du dimanche. « Si je suis ici, c’est pour appeler à voter massivement pour Emmanuel Macron et faire échec au Front national. Parce que l’heure est grave, parce que l’extrême droite est aux portes du pouvoir », a déclaré la maire de Paris sur France 2.

Publié dans : Politique |le 27 avril, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente