Archive pour le 8 mai, 2017

« Motodidacte » lève le pied……………….(08/05/2017)

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Bel effort de réflexion……………………(08/05/2017)

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Cinq infos…………………………(08/05/2017)

Si vous avez des difficultés à lire cette newsletter, cliquez ici
Logo Francetv info 08 mai 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
Nette victoire de Macron, 26 communes sans voix pour le FN, problème de communication entre les deux candidats
nette victoire de Macron, 26 communes sans voix pour le FN, problème de communication entre les deux candidats
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, depuis le début de la campagne, franceinfo vous résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de l’élection présidentielle. Voici l’essentiel à retenir du lundi 8 mai, au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron.

#1 Macron élu avec 66,10% des voix

Emmanuel Macron a été élu, dimanche, à la présidence de la République en obtenant 66,10% des suffrages exprimés, contre 33,90% pour Marine Le Pen, selon les résultats définitifs publiés sur le site du ministère de l’Intérieur. L’abstention s’élève donc à 25,44% et 11,47% des votants ont glissé un bulletin blanc ou nul dans l’urne.

Les résultats officiels seront dévoilés, mercredi, par le Conseil constitutionnel.

#2 Le Pen et Macron ont eu du mal à se joindre

Après une élection, comme le veut la tradition républicaine, le vaincu appelle le vainqueur pour le féliciter. Sauf que, dimanche soir, aucune des deux équipes de campagne ne semblait avoir anticipé ce coup de fil. « C’était évidemment la première fois que la candidate du Front national et l’ancien ministre de l’Economie échangeaient par téléphone, explique RTL. Et rien de ce point de vue n’avait été anticipé. Les deux équipes ont donc dû chercher leurs coordonnées respectives. » Les deux candidats ont tout de même réussi à se parler dans la soirée.

#3 Les candidats d’En marche ! pour les législatives connus dans la semaine

Et maintenant, place aux élections législatives. Invité d’Europe 1, le secrétaire général d’En marche ! Richard Ferrand a expliqué que « tous les candidats aux législatives seront désignés avant la fin de la semaine ». A ce jour, seuls quatorze candidats sont connus. Récemment, Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises que son mouvement serait en mesure de présenter des candidats dans chacune des 577 circonscriptions.

#4 Macron et Hollande côte à côte

Il s’agit du tout premier déplacement du nouveau président élu. Emmanuel Macron a été invité par François Hollande à participer, lundi matin, aux commémorations du 8-Mai 1945 sur les Champs-Elysées.

En 2012, Nicolas Sarkozy avait lui aussi proposé à François Hollande, tout juste élu, de participer aux commémorations.

#5 Au second tour, 26 communes n’ont pas du tout voté FN

Sur les 36 000 communes françaises, la candidate du Front national n’a obtenu aucune voix dans 26 localités, selon la carte réalisée par franceinfo. Elles se situent essentiellement dans les Pyrénées, la Vallée du Rhône et en Corse. Il y a quinze jours, lors du premier tour, 56 communes n’avaient accordé aucune voix au FN.

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

D’un Président à l’autre……………..(08/05/2017)

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Entouré de traîtres…………………(08/05/2017)

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin…………….(08/05/2017)

Libération 08 mai 2017
Laurent Joffrin
La lettre de campagne
de Laurent Joffrin

Un illustre inconnu

Mais qui est ce Macron ? En principe on sait tout de lui, ses notes au lycée, les pâtisseries de sa belle-mère, les petits-enfants de sa femme, ses mentors, ses goûts littéraires, ses années Ricœur, ses années Rothschild, ses années Hollande, ses idées, la marque de ses costumes, le détail de son patrimoine, son héritage mendésisto-centriste, son giscardisme de gauche, ses propositions, etc. Mais comme il n’a jamais dirigé seul quoi que ce soit, on ne sait rien.

C’est un fake, dit l’un, un hologramme juvénile placé au centre du jeu, masqué par un discours lampédusien – «pour que rien ne change, il faut que tout change» – qui a joué du rejet de Hollande au début de la campagne, du rejet de Fillon au milieu et du rejet de Le Pen à la fin. C’est un président par ricochets. D’ailleurs 60% de ses électeurs voulaient quelqu’un d’autre. Tout cela va se dissoudre au contact du pouvoir, ou peut-être même des législatives, quand les électeurs des partis retrouveront leurs chaussons et enverront au Palais Bourbon une chambre introuvable. En Marche s’enlisera et la révolution Macron aura fait long feu.

Vous n’avez rien compris, dit l’autre. Macron est un dur au sourire de miel, séducteur et implacable, qui ne dort jamais, avale les dossiers, tranche et avance sans s’embarrasser des règles. Il nommera un gouvernement à lui, avec un ou une Premier.e ministre neuf.ve. Les électeurs n’oseront pas lui refuser sa majorité. Il lancera ensuite, au pas de charge, contre la vieille politique, un bataillon de réformes qui changeront la donne. Comme l’économie se redresse et que l’Europe va mieux, les résultats tomberont. Le paysage en sera transformé. On en a au moins pour dix ans.

Les vieux singes de l’analyse penchent pour le premier scénario. Les apôtres du nouveau prophète sont sûrs du second. Première réponse avec la nomination du Premier ministre.

Et aussi

• Les partis tentent de sauver leur peau. Baroin annonce une majorité de droite avec cohabitation. Ils sont peu à y croire, préférant ménager l’avenir en rasant les murs. D’abord se faire élire en restant dans le parti, sans insulter Macron. Ensuite on verra. Même louvoyante détermination chez les socialistes menacés d’éradication. Pourquoi pas Macron demain ? Mais aujourd’hui, vive le Parti !

• Les responsables du FN appellent au renouveau, avec changement de nom à la clé. Changement de têtes aussi ? Pas sûr pour Marine Le Pen, qui verrouille sa majorité. Mais les couteaux sont tirés. On risque une Saint-Barthélemy des marinistes.

• La passation de pouvoir aura lieu le 14 mai. François Hollande n’écourtera pas d’un jour son mandat. Il affiche une certaine satisfaction : c’est un fait que la politique Macron prolongera la sienne et qu’il a échappé au pire, Fillon ou Le Pen. Mais il enrage en silence de n’avoir pas prolongé lui-même.

Laurent Joffrin
Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Flash………………………(08/05/2017)

Publié dans:ELECTIONS |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

L’édito de Laurent Joffrin………………..(08/05/2017)

Libération

Twitter Facebook 100 User

Facebook Twitter
  • live data
  • desintox
  • diapo
  • Ptit Libé
  • portrait
  • video
  • sport
  • voyage
Facebook

Twitter

Editorial

Une dette envers le peuple

Par Laurent Joffrin — 7 mai 2017 à 21:36
Au Touquet, dimanche.Zoom
Au Touquet, dimanche. Photo Denis Allard. REA

ÉditoDans l’ultime bataille, la République l’emporte. Ebranlée, fissurée, bousculée par un parti de l’intolérance qui a réuni jusqu’à 42% des intentions de vote durant la campagne, la France vient de signifier aux xénophobes – même s’ils restent forts, menaçants, actifs – qu’elle ne voulait pas d’eux. En fin de compte, une certaine idée de la liberté a résisté. Il est ainsi démontré, grâce à ce vote, que l’ascension nationale-populiste est résistible. Dénouement paradoxal d’une campagne sans exemple : ce pays qu’on dit vieillissant, nostalgique, calfeutré, amer, vient de porter au pouvoir un homme de 39 ans sans passé politique, amoureux de l’Europe et fasciné par le grand large.

 

Publié dans:ELECTIONS |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Bon début……………………(08/05/2017)

Publié dans:Politique |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »

Quelques autres……….(08/05/2017)

Lucette Lousteau

Jean-Pierre Maggi

Jean-Philippe Malle

Marie-Lou Marcel

Jean-René Marsac

Emmanuel Maurel

Pierre-Alain Muet

Philippe Noguès

Maud Olivier

Gilles Pargneaux

Christian Paul

Dominique Potier

Michel Pouzol

Marie-Line Reynaud

Denys Robiliard

Barbara Romagnan

Gérard Sebaoun

Julie Sommaruga

Suzanne Tallard

Isabelle Thomas

Stéphane Travert

Catherine Troallic

Jacques Valax

Michel Vergnier

Paola Zanetti

 

 

Publié dans:Non classé |on 8 mai, 2017 |Pas de commentaires »
12

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente