Cinq infos……………………….(10/05/2017)

Logo Francetv info 10 mai 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos des législatives aujourd’hui
Valls éconduit chez En marche !, Mélenchon candidat, Marion Maréchal-Le Pen s’explique…
Valls éconduit chez En marche !, Mélenchon candidat, Marion Maréchal-Le Pen s'explique...
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, franceinfo vous résume ce qu’il ne faut pas rater des élections législatives. Voici l’essentiel à retenir du mercredi 10 mai, trois jours après la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle.

#1 La candidature de Valls ne remplit pas les critères d’En marche !

Manuel Valls pourra-t-il se présenter aux élections législatives, comme il le souhaite, sous la bannière La République en marche ? Rien n’est moins sûr. L’ancien Premier ministre ne remplit pas, « à ce jour », « les critères d’acceptation », a indiqué ce matin Jean-Paul Delevoye, le président de la commission d’investiture du parti macroniste. Hier, Manuel Valls avait provoqué un tollé au PS en annonçant sa candidature au titre de la « majorité présidentielle ».

#2 Mélenchon se lance dans la bataille

Après son gros score au premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon va briguer un siège à l’Assemblée nationale. « La décision a été prise », a-t-il annoncé sur BFMTV, mettant fin à un suspense de plusieurs semaines. Concernant son point de chute, il reste « dans la courte liste deux ou trois villes en France, et en particulier la ville de Marseille », a-t-il précisé. Le leader de la France insoumise est arrivé en tête le 23 avril dans la cité phocéenne, avec près de 25% des voix.

#3 Hamon va lancer son propre mouvement

Benoît Hamon veut « reconstruire la gauche ». Cela passe pour lui par le lancement, le 1er juillet, d’ »un mouvement transpartisan » destiné à « penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle ». Ce mouvement accueillera « des hommes et des femmes qui appartiennent aux partis politiques » et d’autres qui « n’y appartiennent pas ».

#4 Maréchal-Le Pen quitte la vie politique

La nièce de Marine Le Pen va abandonner tous ses mandats. Actuelle députée FN du Vaucluse et chef de file de l’opposition au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marion Maréchal-Le Pen explique son départ dans une lettre postée sur Twitter. Elle y évoque des raisons familiales et personnelles, mais aussi politiques, et laisse la porte ouverte à un futur retour : « Je ne renonce pas définitivement au combat politique car j’ai l’amour de mon pays chevillé au cœur. » « Comme dirigeante politique, je regrette profondément la décision de Marion mais hélas, comme maman, je la comprends », a réagi Marine Le Pen sur Twitter.

#5 Les Républicains revoient leur projet

François Fillon a été battu à la présidentielle, son projet est désormais enterré. Les Républicains ont validé hier (sans vote) leur projet en vue des législatives. Rédigé sous la conduite d’Eric Woerth, ce texte, présenté aujourd’hui lors d’une conférence de presse, modifie le projet du candidat à la présidentielle. Exit donc la réforme de la Sécurité sociale et la hausse de la TVA. La suppression de 500 000 fonctionnaires en cinq ans est ramenée à 300 000. Le projet prévoit en outre le retour de la défiscalisation des heures supplémentaires et une baisse de 10% de l’impôt sur le revenu.

Publié dans : "AFFAIRES" |le 10 mai, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente