Cinq infos……………………………..(31/05/2017)

Logo Francetv info 31 mai 2017
Drapeau français Elections 2017
Les #5 infos des législatives aujourd’hui
La détermination de Ferrand, la décision du Conseil constitutionnel, le « lapin » de NKM…
la détermination de Ferrand, la décision du Conseil constitutionnel, le "lapin" de NKM...
Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, franceinfo vous résume ce qu’il ne faut pas rater des élections législatives des 11 et 18 juin, après la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Voici l’essentiel à retenir ce mercredi 31 mai.

#1 Ferrand exclut de démissionner

Affaibli par de nouvelles révélations du Monde et de Libération, mais ragaillardi par le soutien d’Edouard Philippe et d’Emmanuel Macron, le ministre de la Cohésion des territoires a exclu de démissionner, aujourd’hui, sur France inter. « Je ne le ferai pas parce que j’ai ma conscience pour moi. Je ne suis pas mis en cause par la justice de la République que je respecte profondément, a martelé celui qui est par ailleurs candidat aux législatives dans le Finistère. Tout ce que j’ai fait dans ma vie professionnelle est légal, public, transparent, validé par un conseil d’administration qui a d’ailleurs exprimé son soutien.« 

#2 Le Conseil constitutionnel donne raison à la République en marche

Douze minutes d’antenne pour ses clips de campagne. C’est ce qu’avait obtenu du CSA le parti d’Emmanuel Macron, comme toute organisation politique non représentée au Parlement, en application des règles en vigueur. Mais le Conseil constitutionnel, saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité, a estimé aujourd’hui que ce temps d’antenne était « manifestement hors de proportion avec la participation à la vie démocratie de la nation de ces partis et groupements politiques ». Le CSA est donc invité à revoir sa copie.

#3 Mélenchon veut « une trêve médiatique dans l’injure »

Critiqué après sa sortie sur Bernard Cazeneuve, qu’il accuse d’être responsable de la mort de l’opposant au barrage de Sivens (Tarn) Rémi Fraisse, le leader de la France insoumise a réclamé hier « une trêve médiatique dans l’injure », pour « qu’on puisse parler du fond politique dans cette campagne ». Une sortie qui n’a pas manqué de faire sourire certains observateurs ou adversaires, qui voient le candidat comme un « pyromane » demandant « d’arrêter de mettre le feu ».

#4 Cambadélis pas très confiant pour le PS

Le patron des socialistes ne se fait guère d’illusions sur les résultats de son parti aux législatives. Selon les informations de franceinfo, Jean-Christophe Cambadélis tablerait en privé sur moins de 15 députés élus le 18 juin. Un chiffre qui empêcherait le PS de constituer un groupe parlementaire à lui seul, outil indispensable pour exister à l’Assemblée nationale. Des propos démentis par le premier secrétaire du PS mercredi matin.

#5 NKM et son « lapin » Zemmour

Passe d’armes musclée entre Eric Zemmour et Nathalie Kosciusko-Morizet. Après un édito du premier où elle est comparée à un « lapin aveuglé par les phares d’une voiture », la seconde a répondu sèchement. « Ne t’en fais pas mon lapin, mes yeux vont très bien », a-t-elle répondu sur Twitter, avant de signer une tribune dans Le Monde. « Mon cher Eric, je me bats pour que nous ne soyons pas collectivement aveuglés par les phares de la nouveauté, et pour mettre mon énergie de petit lapin au service des Français », écrit-elle.

Publié dans : ELECTIONS |le 31 mai, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente