Libres propos…………………..(13/10/2017)

Terra Nova

View this email in your browser
Libres propos.......................(13/10/2017) dans Libres Propos d03e3a37-5f0a-4914-afba-76a270fcadbf
Les résultats électoraux récents ont souvent été lus à la lumière d’une opposition entre centres et périphéries. Selon cette théorie, la distance des électeurs au cœur des métropoles serait une variable explicative de leur choix : les publics métropolitains seraient dans une dynamique d’adhésion au « système », à la mondialisation et au paradigme de la « société ouverte », et ceux des périphéries, au contraire, dans une dynamique de rejet se traduisant par une propension à voter pour le Front national.

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle de 2017 invitent à réviser ces représentations, ce qu’analyse Terra Nova dans cette note, qui vise, entre autres, à éviter les pièges du « cartographisme ». Il ne s’agit pas de congédier la géographie mais de lui rendre sa complexité et de la remettre à sa juste place : non seulement notre système spatial ne se résume pas à une opposition centre vs périphérie, mais les critères territoriaux du vote doivent être réintégrés dans un ensemble de causalités où les facteurs économiques et sociaux, ainsi que les héritages politiques, jouent un rôle souvent tout aussi puissant.

Une note de Frédéric Gilli, Bruno Jeanbart, Thierry Pech et Pierre Veltz

Lire la note « Elections 2017 : pourquoi l’opposition métropoles-périphéries n’est pas la clé »
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Publié dans : Libres Propos |le 13 octobre, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente