Pauvre FRANCE !!!!! (27/02/2018)

Pauvre FRANCE  !!!!!                               (27/02/2018) dans  Morano et les « Français de papier »

Tweetclash nocturne. Cette nuit après minuit, l’eurodéputée LR Nadine Morano a qualifié Rokhaya Diallo de « Française de papier » sur Twitter. Une expression jadis utilisée par l’Action française, relève notre journaliste Pascal Riché.

 

Fraîchement nommée conseillère politique de Laurent Wauquiez, Nadine Morano réagissait à une altercation entre Rokhaya Diallo et Bernard de la Villardière sur le plateau de  »TPMP », l’émission de Cyril Hanouna sur C8.  »L’intolérance, l’arrogance, la suffisance de la militante Rokhaya Diallo qui combat la culture, les racines de la France et fait la propagande scandaleuse de la régression de la femme avec le hijab », s’est insurgée Nadine Morano, concluant : « Française de papier ». L’intéressée lui a répondu : « Il semblerait que cette femme qui a pourtant été ministre de la République ne me considère pas comme une vraie Française… Je me demande bien pourquoi ????«  

Jamais avare en saillies douteuses, Nadine Morano avait déjà ripé le 12 février sur Europe 1 en persistant à dire que la France est « un pays de race blanche ».  »J’ai grandi dans un quartier populaire où on ne voyait pas de voile », racontait entre autres l’eurodéputée.

picto-fait dans La vie en macronie La mémoire courte de Jean-Luc Mélenchon

Actuellement en Guyane pour battre campagne aux côtés du candidat Davy Rimane avant l’élection législative partielle de dimanche, Jean-Luc Mélenchon s’est fendu hier d’un billet de blog au vitriol contre la presse. Pour le quatrième homme de la présidentielle,  »le pouvoir médiatique est d’essence complotiste » et « la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine ». Prenant la défense de Laurent Wauquiez après la fuite de ses propos à l’EM Lyon, le député des Bouches-du-Rhône ironise : « Trois phrases volées dans une conférence. Mais ‘l’affaire’ a tenu cinq jours de médias ». Avant de poursuivre, plus virulent :

« Wauquiez s’est pris une lourde attaque globale du parti médiatique. »

Furieux, il invective ensuite les journalistes de Radio France « une sorte de CIA médiatique voué à propager les dénonciations ». Leur tort à ses yeux ? Avoir réalisé une enquête sur ses propres factures de campagne. « Aucune ‘enquête’ ni ‘investigation’ comme ces Rouletabille voudraient le faire croire ! », croit désamorcer celui qui se dit victime d’un « bashing médiatique » continu.

« Leur métier, c’est d’empêcher les autres de penser et de les maintenir en rang dans le troupeau », lâche-il encore.

 

Présidentielle 2017 : pourquoi les factures de la campagne de Mélenchon interrogent

 

Mais n’est pas Nietzsche qui veut. Et difficile à la lecture de cette charge violente contre le journalisme de ne pas se demander si Jean-Luc Mélenchon n’a pas la mémoire un peu courte. Après tout, n’est-il pas lui aussi une créature médiatique ?

picto-video Darmanin nie l’abus de faiblesse

Nous vous parlions hier du témoignage de la deuxième plaignante dans l’affaire Darmanin. Estimant que l’ancien maire de Tourcoing a profité de sa situation pour obtenir des faveurs sexuelles, elle a déposé plainte contre lui pour « abus de faiblesse », entraînant l’ouverture d’une enquête préliminaire.

 

 

Publié dans : "AFFAIRES", La vie en macronie |le 27 février, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente