Ce n’est pas un poisson………………….(01/04/2018)

Hausse des allocations familiales, baisse des prix du gaz, nouveau carnet de santé… De nombreux changements interviennent, dimanche 1 avril, dans le quotidien des Français. Point par point, franceinfo vous détaille ces nouveautés.
Sur le montant des prestations sociales
Les allocations familiales et d’autres prestations. Chaque année au mois d’avril, les prestations sociales sont réévaluées. A compter du 1er avril, les allocations familiales augmentent de 1%. Indexée sur l’inflation, cette hausse est plus importante que l’année dernière (0,3%). D’autres allocations bénéficient de la même hausse, telles que l’allocation de rentrée scolaire (ARS), qui passe à 401,47 euros maximum. Le congé parental est également en hausse de 1% : sa rémunération passe à 396,01 euros pour un taux plein. Par ailleurs, le complément familial augmente de 1% à 170,71 euros, tandis que le montant majoré, versé aux familles nombreuses modestes, augmente de 8,2% à 256,09 euros par mois.
Pour les familles monoparentales. L’allocation de soutien familial, qui complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire, augmente de 5,2% à 153,70 pour un taux plein, 115,30 euros pour un taux partiel.
Pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril. La prime à la naissance va augmenter de 2% par rapport à celle versée pour les enfants nés avant cette date, à 941,66 euros. La prime à l’adoption va connaître la même progression à 1 883,31 euros.
Le complément de libre choix du mode de garde. Le CMG augmente de 1%. Par exemple, pour les enfants jusqu’à trois ans, la somme maximale sera de 467,41 euros et la somme minimale de 176,82 euros, en fonction des ressources, pour l’emploi direct d’une assistante maternelle ou garde à domicile.
L’allocation aux adultes handicapés. L’AAH passe à 819 euros maximum en avril. L’AAH doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre 2018, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros.
Le revenu de solidarité active. Le RSA passe lui à 550,93 euros par mois pour une personne seule.
Sur le minimum vieillesse
L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), autrement appelée minimum vieillesse, augmente de 30 euros à 833 euros par mois pour une personne seule. Le décret permettant cette hausse est attendu d’ici au 1er avril, selon la direction de la Sécurité sociale. Le gouvernement s’est engagé à augmenté ce seuil jusqu’à 903 euros en 2020.
Sur les tarifs du gaz
Les tarifs réglementés de vente de gaz baissent de 1,1% en moyenne au 1er avril 2018 par rapport à mars 2018, précise la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué. « Cette diminution est de 0,4% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz », est-il indiqué.
Sur le carnet de santé
Le nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur au 1er avril, précise un arrêté publié au Journal officiel. Il est consultable sur le site du ministère de la Santé et des Solidarités. D’une centaine de pages, il prend en compte les 11 nouveaux vaccins obligatoires pour les enfants de moins de deux ans. Il sera toujours délivré gratuitement lors de la déclaration de naissance de l’enfant, et doit être présenté lors de chaque examen de santé.
Sur le chèque énergie
Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité depuis le 1er janvier dernier. Dans la majorité des cas, c’est en avril que les foyers bénéficiaires l’obtiendront, précise service-public.fr.
Sur la trêve hivernale
La trêve hivernale prenant fin le 31 mars, les expulsions pourront reprendre au mois d’avril. Les propriétaires peuvent lancer une procédure d’expulsion d’un locataire en cas d’impayés, de sous-location non déclarée ou encore de trouble à la tranquillité de l’immeuble. Une décision de justice doit être prise puis exécutée par un huissier de justice.
Jeudi, Médecins du monde a demandé au président Emmanuel Macron de « respecter son engagement » d’offrir un abri aux personnes à la rue, en envoyant des avis de non-expulsions aux membres du gouvernement. Le courrier envoyé au président est à lire dans Marianne.
Sur les supports dématérialisés
Les relations clients avec les banques et les assurances seront davantage dématérialisées, grâce notamment à la généralisation d’envois recommandés électroniques ou de la signature électronique.
Sur les contenus en ligne
A partir du 1er avril, un abonné à un service numérique comme Netflix, Spotify, Deezer, MyCanal pourra l’utiliser au sein des 28 pays de l’Union européenne. La portabilité ne sera obligatoire que pour les services payants et facultative pour les services gratuits, comme les replays de chaînes de télévision. Jusqu’à maintenant, la disponibilité des abonnements en ligne dépendait d’accords spécifiques à chaque pays négociés par les plateformes, notamment pour les compétitions sportives et la fiction.

France info

Publié dans : Economie |le 1 avril, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente