Grèves…………………………..(14/05/2018)

DIRECT. Grève à la SNCF : sursaut de mobilisation, la journée s’annonce « très difficile » pour les voyageurs

Pour contester la réforme de la compagnie ferroviaire, les cheminots sont appelés par les syndicats à un lundi « sans trains et sans cheminot ». Seulement un TGV, TER ou Transilien sur trois et un Intercités sur cinq circuleront, prévient la direction.

Les quais vides de la gare du Nord, le 24 avril 2018, lors d\'une journée de grève à la SNCF.
Les quais vides de la gare du Nord, le 24 avril 2018, lors d’une journée de grève à la SNCF. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Ce qu’il faut savoirLes usagers du train vont devoir une fois de plus s’organiser car la journée du lundi 14 mai s’annonce « très difficile » à la SNCF. De l’aveu même de la direction, il faut s’attendre à « un sursaut de mobilisation » des grévistes. Pour peser sur le gouvernement, les cheminots sont appelés par les syndicats à une journée « sans trains et sans cheminots » et à voter pour ou contre la réforme ferroviaire.

Un « trafic très perturbé » sur toutes les lignes. Selon la direction, les voyageurs peuvent tabler en moyenne sur un TGV, un TER ou un Transilien sur trois et un Intercités sur cinq, avec des situations contrastées selon les régions.

Un sursaut de mobilisation attendu. Il faudra attendre la mi-journée pour mesurer la portée de cette journée « sans cheminots ». Mercredi dernier, le taux de grévistes était de 14,46%. Le 3 avril, il était de 33,9%.

Acte de malveillance. Une caténaire a été sectionnée dans la nuit du dimanche à lundi, dans l’Eure. La SNCF va porter plainte. Trois trains sont actuellement bloqués. Le trafic entre Rouen et Paris devrait être rétabli à 9 heures.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#SNCF

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #SNCF

09h17 : « Tout le groupe public ferroviaire, toutes les sociétés qui le composent, restent à 100% détenues par l’Etat, c’est ce que nous avons écrit dans la loi. »

Le député LREM Jean-Baptiste Djebbari, rapporteur du texte sur la réforme ferroviaire, affirme que la loi ne laissera « aucune place au fantasme de la privatisation ». Il annonce, après en avoir discuté avec la ministre Elisabeth Borne, que le mot « incessibilité » sera inscrit dans le texte.

08h41 : Des cheminots bloquent depuis 4 heures du matin l’accès de la gare de Marseille Saint-Charles à leurs collègues non-grévistes. En revanche ils n’empêchent pas les usagers de prendre le train, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

08h39 : Voies bloquées par des manifestants sur Marseille et problèmes de caténaires… Pas de possibilité de départ. Toujours Scotchés dans le TGV de 6:38.

08h38 : Bonjour, Il y a des rumeurs d envahissement de gare par les cheminots.Est ce que vous confirmez ?Merci

08h36 : Grève SNCF, pluie et absence de jours fériés cette semaine. Tous les ingrédients sont au rendez-vous pour faire de ce lundi un petit enfer sur les routes. En Ile-de-France, on dénombre actuellement 477 km de bouchons cumulés, un niveau « exceptionnel », selon la Direction des routes d’Ile-de-France.

Grèves................................(14/05/2018) dans GREVES

08h20 : « Je demande à ce que le gouvernement dise très clairement qu’il n’y aura pas de cessibilité de quelque filiale que ce soit à la SNCF. »

Sur CNews, le patron de la CFDT refuse une « vente à la découpe à la SNCF » et demande que « l’incessibilité de la SNCF soit inscrite dans le texte de loi ». Une note de travail interne révélée hier par Le Parisien laisse planer le doute sur les véritables intentions du gouvernement sur ce point.

07h56 : Ligne D, un train sur 4 et 1h00 de trajet au lieu des 28mn d’annoncées. Si ce n’est pas du foutage de gueule ça y ressemble.

07h55 : 14 mai, 6:48 en gare d’Angers : meme pas fichu d’afficher correctement l’ordre des voitures du seul trzin qui circule. Belle pagaille sur le quai sous le regard amusé d’un agent parfaitement immobile. On virent d’annoncer 20mn de retard en raison d’un « problème de signalisation »… Voyageurs éxédés

07h55 : Le un ter sur 3 est faux. Je nai aucun train entre dieppe et paris. AUCUN!

07h55 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à nous faire part de vos galères de train ce matin. Voici quelques-uns de vos messages.

06h52 : « Pertes de chiffres d’affaires, livraisons de voitures neuves retardées… » Les organisations patronales s’inquiètent des répercussions de la grève à la SNCF sur l’économie locale, affirme le Courrier de l’ouest.

Publié dans : GREVES |le 14 mai, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente