Je t’aime, moi non plus…………………..(28/06/2018)

les mieux placés pour nous expliquer ce qu’ils n’ont pas fait. »

Par L’Obs

Publié le 28 juin 2018 à 10h44

Jean-Louis Borloo n’est pas content, mais alors pas du tout content. L’ex-ministre a éreinté mercredi soir « la vision de la société », « inefficace et dangereuse », d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.

L’ex-maire de Valenciennes, auquel le chef de l’Etat avait commandé un rapport sur les banlieues qu’il n’a finalement pas utilisé, n’y est pas allé de main morte lors d’une réunion publique à Valenciennes.

« Cette vision de la société, je la trouve inefficace et dangereuse », a-t-il dit mercredi soir, des propos diffusés sur RTL ce jeudi matin.

« En d’autres termes, si on parlait cuisine, il faut faire attention que notre pays ne se retrouve pas dans la situation culinaire désagréable où le gratin se sépare des nouilles », a-t-il lancé. Et d’ajouter :

« Ça n’a jamais fait un grand plat. C’est le problème d’une monarchie qui, en fait, n’a plus de moyens, et ce qui me dérange, c’est que les quelques moyens qu’elle a, elle a décidé d’arbitrer pour permettre à ceux qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite. »Joint ce matin par « le Figaro », Jean-Louis Borloo revendique sa liberté de ton :  »Je ne suis pas un acteur de la vie politique. J’ai quitté la vie politique, ce qui m’autorise à faire de temps en temps des alertes. On doit pouvoir dire les choses. »

Mais l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy tente l’apaisement. Il assure n’avoir jamais voulu cibler Emmanuel Macron…

« Si certains l’ont pris pour eux, ce n’était pas mon propos qui ne s’adressait pas au gouvernement ou au président. Ça n’avait rien à voir avec le président ! Si on essaie de faire le lien, c’est juste ridicule », explique Borloo.

Réplique de Castaner

Christophe Castaner, ministre des Relations avec le Parlement, a répondu, sur LCI : « Il a certainement de l’expérience pour commenter, mais ça m’interroge. [...] Je ne le savais pas critique gastronomique. »

« Ceux qui sont aux responsabilités depuis 30 ans sont-ils les mieux placés pour nous expliquer ce qu’ils n’ont pas fait et que nous devrions faire ? », a ajouté le délégué général de La République en Marche.

Jean-Louis Borloo avait remis fin avril au gouvernement un rapport pour améliorer la vie dans les quartiers en difficultés. Nombre de commentateurs, associations et élus, estimaient que le rapport avait été enterré.

 

 

L’ancien ministre avait jusque-là assuré n’avoir « aucun problème » avec Emmanuel Macron, estimant que « le président de la République est souverain » lorsqu’il commande un rapport et que son auteur n’a pas à « faire des commentaires ».

L'Obs

L’Obs

Je t'aime, moi non plus.......................(28/06/2018) dans Politique oba-icon
Publié dans : Politique |le 28 juin, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente