Archive pour le 17 septembre, 2018

D’une amie……………….(17/09/2018)

———- Forwarded message ———

 

 L’escroquerie de MACRON sur la CSG

 Chers amis retraités, ce qui suit est entièrement exact. Il est important de diffuser au maximum, il faut que chacun le sache et s’en souvienne.

 

Et dernièrement on en prend encore une dose. Notre trop jeune président monte les générations les unes contre les autres, ne tombons pas dans son piège qui se refermera forcément sur lui un jour à moins que d’ici là il ait réussi à supprimer les retraités.

 

 

Solidarité intergénérationnelle :

l’escroquerie sémantique de Macron pour justifier la CSG

Publié le 15 mars 2018 – par Jacques Guillemain 

Monsieur le Président, vous avez amplement raison de vous inquiéter de la fronde des retraités.

Car ces séniors qui manifestent aujourd’hui vous les avez trahis.

Oui, trahis parce que ces 16 millions de retraités, de plus en plus nombreux, ont voté en majorité pour vous. Et vous les remerciez en massacrant leur pouvoir d’achat.

Votre défense ?

Primo, vous dites que vous aviez annoncé dans votre programme électoral cette inique hausse de CSG.

Oui, mais vous avez néanmoins menti. Car vous aviez dit que les petits retraités percevant moins de 1200 euros, ne seraient pas concernés par cette hausse.

Or, vous prenez en compte le revenu fiscal de référence et le quotient familial du foyer.

Résultat : ce sont plus de 50% des retraités qui sont perdants en 2018.

Secundo, vous invoquez la solidarité intergénérationnelle.

Parce que vous croyez que les retraités vous ont attendu pour aider leurs enfants et petits-enfants ? Un petit retraité sait se priver pour pouvoir offrir un cadeau à ses petits-enfants ou aider ses enfants en difficulté.

Non seulement ils s’investissent massivement dans le bénévolat, mais ils sont là pour garder leurs petits-enfants quand les parents travaillent, ou les garder quand ils sont malades.

Les retraités sont loin d’être les parasites inutiles de la société. Ils sont au contraire le dernier rempart de la famille quand tout va mal.

Par conséquent, monsieur le Président, les retraités se passent très bien de vos leçons de morale sur la solidarité.

Ensuite, vous dites que “l’effort des retraités permet de récompenser le travail”.

Mais monsieur le Président, vous incarnez le parfait contre-modèle de justice sociale. Vous vous moquez du monde.

Votre modèle social, c’est la préférence étrangère, bien loin de la récompense du mérite et de l’effort !

Un paysan qui travaille 15 heures par jour, 365 jours par an, sans W.E ni vacances, et qui survit avec 350 euros par mois, vous croyez que son travail est récompensé alors qu’il nourrit 60 personnes ?

Vous saignez les petits retraités, mais vous dépensez 50 000 euros par an pour chaque Musulman mineur isolé ( Arabe et Africain) qui débarque en France. Ils étaient 4000 en 2010, ils sont

25 000 en 2017. Coût : 1,25 milliard à la charge des départements.

Combien seront-ils en 2018 ? 50 000 ? 100 000 ? Allez-vous prendre en charge toute la jeunesse africaine pendant que nos petits vieux sont abandonnés comme dans nos Ehpad ?

Pour les migrants Musulmans vous ne comptez pas vos sous. Rien n’est trop beau.

Mais pour les Ehpad, qui ont besoin de 8 milliards d’euros, les caisses sont vides.

Vous baissez les retraites, mais vous accordez une pension de 800 euros à tout étranger de 65 ans ( Arabe et africain, Musulmans…) n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France.

Une ignominie sans nom.

Et la France continue de payer une retraite à des milliers de centenaires étrangers disparus depuis des lustres ‘ ( Algérie et Maghreb ! ). Que faites-vous pour réparer cette injustice ? Rien.

Des millions de retraités n’ont pas de mutuelle, mais vous avez augmenté le budget de l’AME qui soigne les sans-papiers, le portant à 1 milliard.

Des millions de retraités vivent dans des conditions précaires.

Le nombre de mal-logés explose. 600 000 retraités ont le minimum vieillesse, et sont donc sous le seuil de pauvreté.

Mais vous logez chaque soir 25 000 clandestins Migrants Musulmans à l’hôtel. Le coût de l’asile dépasse les 2 milliards et l’invasion s’accélère.

Et inutile de culpabiliser les retraités en les faisant passer pour des nantis.

Leur retraite, ils l’ont acquise en travaillant 48 heures par semaine.

A leur époque il n’y avait pas les 35 heures et les 5 semaines de congés payés.

Les retraités, voilà des années qu’on les saigne.

On leur a supprimé la demi-part des veuves en 2008.

On les a taxés de 0,3% au titre de la CASA en 2013.

On leur a supprimé la défiscalisation de la majoration de 10% pour les familles ayant élevé 3 enfants ou plus.

Et les retraites ont été gelées depuis 2014.

Par conséquent, la CSG, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

En vérité, monsieur le Président, vous n’aimez ni la France, ni les Français.

Pour vous, notre France millénaire n’est qu’une parcelle du grand village mondial que vous appelez de vos vœux.

Le passé ne vous intéresse pas, seul le futur multiculturel monopolise votre action.

Les Français, vous les avez insultés en assimilant l’œuvre civilisatrice de la colonisation à un crime contre l’humanité.

Vous les avez insultés en niant la culture française et Chrétienne , comme si nos grandes cathédrales n’étaient pas la magnifique illustration d’une culture qui remonte

au Moyen-Âge.

Et que dire du siècle des Lumières, où des noms comme Montesquieu, Diderot, Voltaire, Rousseau, Bernouilli, D’Alembert, Laplace, Condorcet, Volta ou Lavoisier, ainsi que bon nombre de nos artistes, ont fait rayonner la France.

Notre pays ne serait pas la première destination touristique au monde, avec 89 millions de visiteurs en 2017 selon le ministère des Affaires étrangères, sans son exceptionnel rayonnement culturel.

C’est une évidence qui vous échappe…malheureusement.
> > > > > > Vous êtes un mondialiste et les Français ne sont pas d’accord avec vous.

Selon le dernier sondage d’Opinion Way, 60% des Français ont une image négative de la mondialisation, et même 14% en ont une image très négative.

Les Français ont compris qu’ils étaient les grands dindons de la farce de la mondialisation sauvage, qui livre la France à la concurrence déloyale d’autres pays.

Emplois, salaires et pouvoir d’achat ont pâti de cette concurrence.

Les Français veulent qu’on les protège.

Mais quand un retraité perçoit moins en 2018 qu’en 2012, qu’il est contraint de travailler bien au-delà de 70 ans pour arrondir sa maigre retraite, et qu’il voit que les étrangers sont pris en charge sans limitation de dépenses, comment pourrait-il ne pas se révolter ?

L’immigration Musulmane a transformé la France en modèle d’injustice sociale .

En 2022, les seniors ne voteront pas pour un président qui les aura trahis et appauvris.

Jacques Guillemain

Je suis  entièrement d’accord, (je suis retraité), je fais suivre. Faites comme moi, même si vous n’êtes pas retraité, vous le deviendrez un jour, c’est ce que je vous souhaite.

 

 

 

 

Publié dans:Non classé |on 17 septembre, 2018 |Pas de commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin………..(17/09/2018)

Libération 17 septembre 2018
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Le complot contre Fillon

Il faut revenir sur le cas Fillon. Depuis que sa mise en examen l’a privé de l’Elysée, un discours para-complotiste a prospéré. Ha, voilà bien la manipulation ! dit-on. Une presse militante et une justice partisane lui accrochent une casserole en pleine campagne. Il tombe. Dix-huit mois plus tard, il n’est toujours pas jugé, ni même renvoyé devant le tribunal. Preuve qu’on l’a crucifié pour des broutilles, tout cela dans l’intérêt de Macron. Le candidat lui-même avait allumé la mèche, en jurant qu’un «cabinet noir» hollandais était à la manœuvre, qu’il avait la preuve du complot, qu’il livrerait «les dates et les noms». Les supplétifs ont suivi.

Pas de chance : les extraits de la procédure révélés hier par le Journal du Dimanche ruinent cette pieuse théorie. La justice a fait son travail. Les juges ont cherché les indices démontrant que Pénélope Fillon avait travaillé pour son mari. Ils n’ont rien trouvé. Ou plutôt si : deux notes détaillant le discours qu’elle devait tenir sur l’affaire, qui ressemblent furieusement à une liste d’éléments de langage destinés à soutenir une thèse acrobatique. Au passage, on en apprend un peu plus sur les liens étranges noués entre le candidat de la droite et Robert Bourgi, généreux donateur de costumes Arnys. Quant au «cabinet noir», il a disparu dans les limbes, tout comme «les noms» des manipulateurs de l’affaire.

Cela ne veut pas dire que Fillon sera condamné. La justice peut encore estimer que les preuves sont insuffisantes, qu’il faut prouver un non-travail, tâche difficile, ou que la pratique était courante et que le cas Fillon n’est pas pendable. En revanche les éléments mis à jour par le Canard Enchaîné ont été validés par l’enquête et les habitudes financières de Fillon restent étranges, sinon illégales. Ce qui a suffi à provoquer sa chute. Il n’y a pas plus de complot contre lui que de traces du labeur au long cours de Pénélope Fillon. Seulement une opinion exigeante qui a écarté de la présidence un candidat douteux.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 17 septembre, 2018 |Pas de commentaires »

Salut Pol…………………(17/09/2018)

«Libération» lance sa nouvelle newsletter politique quotidienne réservée aux abonnés. Présentations.

 


Bonjour. Comment ça va ? 

Écoutez, plutôt bien. Aujourd’hui, on présente notre bébé aux abonnés de Libération : Chez Pol. 


Chez quoi ? 

Chez Pol : la nouvelle newsletter de Libé sur l’actualité politique française.


Une newsletter de plus ? 

Elle sera différente de tout ce que vous connaissez. Chez Pol traitera de politique française (et uniquement de politique française) telle qu’elle se pratique : avec ses codes, ses acteurs, ses coulisses, ses éléments de langage et ses excès. Tout ça avec rigueur et impertinence.
Attendez… Chez Pol ne va pas remplacer la lettre politique de Laurent Joffrin, quand même ?

Personne ne peut remplacer Laurent Joffrin. Pas de panique : il continuera à vous écrire tous les soirs.
Et vous, ce sera quand ?

Tous les matins, du lundi au vendredi, après les interviews des matinales radio & télé. Mais précisément, qu’est-ce qu’on trouvera chez vous ? Le plus simple est de vous présenter quelques-unes de nos rubriques :

 

  • « Au comptoir » : une revue de presse composée de brèves et de petites infos à picorer
  • « Fait maison » : nos infos exclusives et nos coulisses ;
  • « Ça arrive aujourd’hui » : un agenda bien à nous ;
  • « L’œil de Libé » : le regard de nos photographes sur l’actu politique ;
  • Et aussi des analyses, des interviews, des décryptages et un petit jeu en guise d’ « Addition ».

 
Et pourquoi ce nom, « Chez Pol » ? 

« Chez » comme « à la maison », « Pol » comme « politique » : Chez Pol, c’est un lieu convivial pour parler de politique, comme au café entre amis. Sauf que là, c’est nous qui venons chez vous.
Pourquoi est-ce que je reçois Chez Pol ? 

Parce que Libération enrichit son offre éditoriale à destination de ses abonnés et que vous en faites partie.
Un dernier mot ? 

Faites ce que vous voulez mais lisez Chez Pol.

 

L’équipe de Chez Pol

@Etienne Baldit, @Sylvain Chazot et @Sébastien Tronche.

Liberation.fr

desirdavenir77500

 

Publié dans:Non classé |on 17 septembre, 2018 |Pas de commentaires »

Pour quel usage ? (17/09/2018)

Logo Francetv info 07h38
Alerte info
Tous les élèves de CP et CE1 vont passer des évaluations à partir d’aujourd’hui : voici à quoi elles ressemblent
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 17 septembre, 2018 |Pas de commentaires »

Merci pour l’école de la République…..(17/09/2018)

ar L’Obs Publié le 17 septembre 2018 à 07h53

Mille huit cents postes seront supprimés l’an prochain dans l’Education nationale, « soit 0,2% des emplois du ministère », et son budget sera augmenté de 850 millions d’euros, soit 1,7%, a annoncé Jean-Michel Blanquer dans une interview au « Figaro » publiée dimanche soir.

Ces suppressions de postes ne concerneront que « le second degré [les collèges et lycées, NDLR] et les services administratifs », a précisé le ministre de l’Education nationale.

Sur France-Inter, Jean-Michel Blanquer a précisé qu’environ 400 postes dans l’administratif et environ 1.400 chez les professeurs seront concernés.

« Le volume d’enseignement sera évidemment maintenu à travers le recours aux heures supplémentaires », a ajouté Jean-Michel Blanquer, « les heures supplémentaires seront exonérées de cotisations salariales, donc plus rémunératrices pour les professeurs ».

Le Premier ministre Edouard Philippe avait déclaré au mois d’août que 4.500 postes seraient supprimés dans la fonction publique d’Etat en 2019 et plus de 10.000 en 2020.

 

 

Parmi les autres ministères touchés par les réductions d’effectifs, celui de l’Action et des Comptes publics. Le gouvernement compte y supprimer 2.000 postes, a déclaré mercredi, le secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique Olivier Dussopt sur BFM Business.

L’objectif d’une réduction de 120.000 postes dans l’ensemble des trois versants de la fonction publique au cours du quinquennat, fixé par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, avait également été rappelé par le secrétaire d’Etat.

Un budget augmenté

Dans son entretien au « Figaro », Jean-Michel Blanquer a également annoncé que le budget de son ministère serait augmenté de 850 millions d’euros en 2019, soit une hausse de 1,7%, « hors augmentation de nos contributions aux pensions de l’Etat ».

« C’est l’une des plus importantes augmentations au sein de l’Etat. Le budget 2019 s’inscrit pourtant dans un contexte d’effort général de l’ensemble des pouvoirs publics », a-t-il souligné.

Le gouvernement doit présenter son budget pour l’année prochaine le 24 septembre.

« Une autre grande priorité, c’est l’augmentation du pouvoir d’achat des professeurs. J’ai entamé le dialogue social sur le sujet », a encore assuré Jean-Michel Blanquer, qui entend « redonner aux professeurs une place centrale dans la société ».

 

 

« On est en train de mentir aux familles et aux élèves »

« L’éducation nationale devait jusqu’ici rester une priorité et on voit bien que ça ne l’est plus », a déploré sur Franceinfo Frédérique Rolet, du syndicat d’enseignants du second degré Snes-FSU. « On va avoir moins de profs et plus d’élèves », a-t-elle ajouté.

Dans la réforme du lycée, « il est dit qu’il faudra mutualiser les enseignements, donc tout le monde n’aura plus le droit à une offre de formation riche dans tous les lycées. On se doutait donc bien que le second degré serait sacrifié, mais là, on est en train de mentir aux familles et aux élèves », a-t-elle dénoncé.

(Avec AFP)

L'Obs

L’Obs

Choisir sa pub

Merci pour l'école de la République.....(17/09/2018) dans Non classé oba-icon

 dans Non classé

ligatus-logo-horizontal-full-black

Si vous ne souhaitez pas voir de publicité basée sur des données comportementales anonymes, vous pouvez le demander conformément à la régulation OAB.
Toutes les campagnes sont fournies par Ligatus.
Opt out de la publicité comportementale en ligne
If you as a publisher have any complaints about one of the ad creatives, please visit the following link to receive detailed information about the advertiser.
Campaign no. 1 geo.fr
Campaign no. 2 Les Maux de dos
geo.fr
Les dix attractions principales de l’île de Fuerteventura
Les Maux de dos
Le Champ de Fleurs va plus loin que soulager la douleur de vos maux de dos !
Rentrée scolaire : comment Jean-Michel Blanquer veut changer la …
Après avoir consacré sa première année d’exercice à la vie des élèves, le ministre de …
nouvelobs.com
Masturbation : 300 ans qu’on culpabilise nos enfants avec ça !
Selon une rumeur, l’école va « enseigner » la masturbation aux enfants. Un écho à 3 siècles …
nouvelobs.com
Philippe Meirieu : « Blanquer mène une politique de l’éducation …
Le pape de la pédagogie française tire la sonnette d’alarme dans son dernier livre « la …
nouvelobs.com
Suppression de 1.800 postes dans l’Education nationale en 2019
Ces suppressions de postes ne concerneront que les collèges et lycées, ainsi que les …
nouvelobs.com
Nicolas Hulot fracasse la rentrée politique d’Emmanuel Macron
Symbole de l’engagement environnemental d’Emmanuel Macron, le ministre de la Transition …
nouvelobs.com
Rentrée politique : l’opposition, de Wauquiez à Mélenchon, étrille …
Pris pour cible, l’exécutif entend tenir le cap des réformes malgré une popularité en recul …
nouvelobs.com
Macron traverse la rue, une Marcheuse quitte le « Titanic », Fillon …
Au menu du Réveil politique : le sermon de Macron à un chômeur, un départ fracassant à En …
nouvelobs.com
Macron à un chômeur : du travail, « je traverse la rue, je vous en …
Il lui a conseillé de se réorienter et d’aller travailler dans la restauration.
nouvelobs.com
Suppressions de postes, aides sociales au ralenti… les annonces …
Le Premier ministre, qui prend acte d’un ralentissement économique, accélère également la …
nouvelobs.com
Jean Peyrelevade : « Sur le plan économique, le quinquennat …
INTERVIEW. Déficit public révisé à la hausse, tassement de la croissance… Pour l’ancien …
nouvelobs.com
Comment la Turquie a profité de l’offensive contre les Kurdes pour …
Le gouvernement turc a détruit Sur, centre historique de Diyarbakir, capitale informelle du …
nouvelobs.com
Remaniement : la société civile claque la porte, le politique fait …
ANALYSE. Les démissions successives de Hulot et Flessel marquent-elles le début de la fin …
nouvelobs.com
La volte-face de Benalla, le coup de gueule de Bertrand, la chute …
Au menu du réveil politique : Benalla ira au Sénat, Bertrand dénonce les fermetures …
nouvelobs.com
Commission d’enquête sur l’affaire Benalla : Macron proteste …
INFO OBS. Le président de la République a appelé le président du Sénat pour dénoncer un …
nouvelobs.com
Blanquer et les profs : le ministre parviendra-t-il à terrasser le …
Jean-Michel Blanquer veut accroître l’attractivité du métier d’enseignant, en récompensant …
nouvelobs.com
10 choses à savoir sur Natacha Polony qui prend les rênes de Marianne
L’ex-chroniqueuse d’ « On n’est pas couché » va diriger la rédaction de « Marianne ». Et devra …
teleobs.nouvelobs.com
Macron au chevet des pauvres, Le Pen sous les huées, Schiappa …
Au menu du réveil politique : les grandes lignes du plan pauvreté, Macron proteste auprès …
nouvelobs.com
desirdavenir77500

Publié dans:Non classé |on 17 septembre, 2018 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente