Archive pour le 10 octobre, 2018

La lettre de Laurent Joffrin…………..(10/10/2018)

Libération 10 octobre 2018
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Intellos-Trump

Le trumpisme médiatique s’étend désormais aux intellectuels de droite. On connaît la tactique expérimentée en grand par le président américain (jadis utilisée en plus petit par Jean-Marie Le Pen) : on sort une énormité, une «vérité alternative» comme on dit désormais, puis on capitalise sur le buzz ainsi provoqué et enfin on confirme, on justifie ou on dément – c’est selon –, ce qui assure une présence médiatique répétée. Zemmour est coutumier du fait. Son altercation avec Hapsatou Sy est le dernier exploit en date, qui a fort opportunément accompagné la sortie de son livre. Michel Onfray vient de rejoindre la bande. Il publie sur son site une lettre ouverte à Emmanuel Macron vulgaire et insultante : il est invité en plusieurs endroits et se justifie en se comparant à Diogène, ce qui donne la mesure de son humilité.

Ce qui est frappant, c’est moins la forme – une provocation volontaire destinée à faire balle, sur laquelle tout a été dit depuis quelques jours – mais le rapport à la vérité qui caractérise ces sorties incongrues émanant d’un essayiste ou d’un philosophe censé peser quelque peu ce qu’il dit publiquement.

Zemmour tient que le choix d’un prénom étranger pour un enfant français traduit un défaut d’intégration. Aussitôt, on lui fait remarquer qu’une foule de Français parfaitement intégrés à la société française portent des prénoms à consonance étrangère. Aucune importance : l’essayiste maintient partout sa position, contre l’évidence. Il plaide le débat musclé, mais il n’en respecte aucune règle, ne prenant même pas la peine de réfuter les objections qu’on peut lui faire. Dialogue à une seule voix qui est le contraire de la délibération collective.

Onfray idem : il ironise avec lourdeur sur le doigt d’honneur apparu sur une photo d’Emmanuel Macron à Saint-Martin, accusant le Président de tolérer avec le sourire un acte d’irrespect pour la République, et même, dans un propos qu’il est difficile de ne pas qualifier d’homophobe, qu’il est très content d’être symboliquement outragé par le doigt en question. Or Emmanuel Macron, sur la photo, ne voit pas le geste du jeune homme qui se tient auprès de lui. Pas grave : on lui impute néanmoins une tolérance coupable. Le jeune homme explique ensuite que son geste n’était pas destiné au Président. Pas grave non plus : sans chercher plus loin, on reproche à Macron de n’avoir pas réagi après coup. Voici donc un philosophe qui se moque de la vérité comme de son premier tee-shirt noir, qui tord les faits comme cela l’arrange, qui surinterprète grossièrement une image vue sur le Net pour nourrir ses diatribes. Pas grave : ce qui compte, c’est l’impact. Un épisode supplémentaire de la brutalisation du débat public qui infeste les grandes démocraties.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 10 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

Panique au gouvernement…………..(10/10/2018)

Logo Francetv info 09h03
Alerte info
Le remaniement n’aura pas lieu avant le retour d’Emmanuel Macron d’Arménie vendredi soir, annonce l’Elysée
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 10 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

On en parle beaucoup……………….(10/10/2018)

  10h09
Alerte info
Notes gonflées, clientélisme… « La corruption institutionnalisée » règne-t-elle vraiment dans les écoles de commerce ?
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 10 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

Redevance télé……ignoble………(10/10/2018)

Madame, Monsieur,
Alors qu’il est question d’augmenter la taxe audiovisuelle en l’indexant sur le revenu des contribuables, qu’ils aient ou non une télévision, pour combler les déficits de l’audiovisuel public…
… un rapport explosif de la Cour des Comptes révèle les dépenses DELIRANTES du Comité Interentreprises de l’audiovisuel français – CI-ORTF – de France Télévisions, Radio France et l’Institut National de l’Audiovisuel.
Malgré un budget impressionnant de plus de 20 millions d’euros par an, payé par vos impôts, dépensé sans contrôle et sans capitaine – le CI-ORTF n’est géré que par 1 trésorier et 1 secrétaire, pour 50 permanents, avec des « cadres » à tous les étages, et 110 « intermittents » de plus en « haute saison », qui touchent en moyenne 3 835 euros par mois.
Ajoutez à cela des notes de frais et indemnités diverses faramineuses. Comme par exemple pour cet ancien trésorier, domicilié dans le Var, qui a reçu 50 000 euros de remboursement de frais de déplacement en 4 ans, alors qu’il était logé à Paris, ou ce cadre qui a obtenu, à titre d’indemnité de départ, 33 mois de son salaire net…
… Des dépenses liées au parc immobilier du CI, pour les vacances et activités des salariés, comme le château de Lalinde, dont le site de 115 hectares a récemment coûté 5,8 millions d’euros en aménagements. Il faut dire que la piscine a sérieusement explosé le budget : avec un premier devis à 250 000 euros, le bien a finalement été livré, par une entreprise espagnole, au prix de… 993 000 euros !!
… L’entretien des 9 centres de vacances, « très haut de gamme » – comptez 3000 € la semaine – qui ne sont utilisés que par 17 % des salariés.
… Et même une médiathèque fantôme, qui coûte 200 000 euros par an pour seulement 7 emprunts de livres par jour. Ça fait cher la page !
Mais au lieu de s’attaquer à ces gaspillages inadmissibles d’argent public, la ministre de la Culture veut étendre la redevance télé sous prétexte que l’audiovisuel public manque d’argent.
De qui se moque-t-on ?!
Ce rapport tombe donc à point nommé pour toutes les personnes qui, comme vous, se sont mobilisées, dès l’annonce de l’augmentation de la redevance TV, pour faire immédiatement barrage à cette mesure : avec cette nouvelle information, il est possible de mobiliser des milliers, voire des dizaines de milliers, de personnes supplémentaires !
Qui peut encore oser rétorquer que ce nouveau projet de taxe audiovisuelle est justifié, quand on voit comment cet argent est effrontément dilapidé ?
Vous avez une occasion unique de vous imposer dans le débat pour enterrer définitivement le projet de la redevance TV indexée sur le revenu : ne laissez pas passer cette chance !
Transférez cet email à tout votre carnet d’adresses, pour informer et rallier vos proches : demandez-leur de signer eux aussi la pétition « Non à la redevance TV indexée sur le revenu !« 
C’est le moment ou jamais de se mobiliser pour faire comprendre au gouvernement, que les contribuables en ont assez de payer pour la mauvaise gestion et la gabegie des services publics !
Merci pour votre action.
L’équipe de Citizaction
Madame, Monsieur,
Le groupe de travail qui planchait sur l’audiovisuel public vient de rendre son rapport. Pour l’instant personne n’en parle mais c’est une nouvelle attaque fiscale qui se prépare.
Au programme : taxe audiovisuelle obligatoire et indexée sur le revenu ! Et si vous n’avez pas de téléviseur, c’est pareil !
Une chose est sûre, si nous ne nous mobilisons pas dès maintenant, ce projet inacceptable pourrait bien passer.
Aujourd’hui, 27 millions de foyers s’acquittent des 138 euros annuels de la redevance télé. Seuls ceux équipés d’un téléviseur sont concernés. On parle tout de même de 93,9 % des foyers français en 2016…
… Mais pas question pour l’Etat de laisser ces quelques centièmes de contribuables échapper à l’impôt. Surtout quand le gouvernement cherche un moyen de combler en urgence le déficit abyssal de l’audiovisuel public.
Bien sûr, les modes de communication ont changé. On peut désormais regarder la télé sur de nombreux autres supports. Alors au départ, les députés voulaient élargir la taxe aux détenteurs d’ordinateurs et aux abonnés de l’Internet à haut débit.
Mais ils ont trouvé encore plus rentable : “une taxe audiovisuelle généralisée” calculée “grâce à la prise en compte des revenus”.
Nous y voilà !
Ils veulent carrément l’étendre à tous les foyers français en nous faisant payer le maximum.
Enfin tous ou presque…
… Ils mettent finalement de côté les ordinateurs et Internet pour “ne pas pénaliser les jeunes”.
… Ils exonèrent les foyers ne payant pas d’impôt sur le revenu pour “ne pas pénaliser les pauvres”.
… Ils plafonnent le montant pour ne pas trop pénaliser les riches.
Leur idée, c’est de “baisser le tarif pour une majorité de contribuables et de l’augmenter légèrement pour d’autres”. Mais rassurez-vous braves gens, tout cela fera “plus de gagnants que de perdants à la réforme”.
Sauf que les perdants sont toujours les mêmes !
Les mêmes qui paient déjà proportionnellement plus d’impôt sur le revenu que les autres.
Les mêmes qui voient leurs impôts locaux flamber.
Et toujours les mêmes qui voient leur CSG augmenter.

Ça commence à bien faire ! Surtout quand on sait que les abus, les salaires mirobolants, les gaspillages et la mauvaise gestion au sein du service public audiovisuel sont régulièrement dénoncés par la Cour des comptes.

Les recettes actuelles de la redevance télé financent déjà plus de 85 % du budget de France Télévisions et 89 % du budget de Radio France. Mais ça ne suffit pas face à la gabegie financière qui y règne. Et l’audiovisuel public coûte de plus en plus cher aux contribuables : 3,7 milliards d’euros en 2015, soit 17% de plus qu’en 2010.

Pour un service public dont le contenu et les programmes sont de plus en plus médiocres, c’est cher payé !

Pourtant, comme d’habitude, au lieu de tailler dans le vif et de prendre les mesures qui s’imposent, les politiciens préfèrent augmenter la pression sur les français.

C’est inacceptable !
C’est pourquoi, si nous ne voulons pas, encore une fois, payer pour la mauvaise gestion du service public, c’est le moment d’agir !
Pour l’instant, cette nouvelle taxation n’est qu’un projet des députés. Mais si nous ne voulons pas qu’ils le concrétisent, nous devons leur couper l’herbe sous le pied dès maintenant.
Alors aidez-moi à déclencher un véritable raz-de-marée de protestations dans toute la France, pour montrer à nos gouvernants que la classe moyenne en a assez de se faire tondre la laine sur le dos !
Signez la pétition, et surtout envoyez-la au plus grand nombre de personnes possibles pour les alerter de ce qui se trame, et leur demander de rejoindre notre mouvement pour faire barrage à cette nouvelle taxe audiovisuelle sur le revenu.
Nos dirigeants pensent que la majorité silencieuse des contribuables de la classe moyenne est taxable à merci car elle n’est pas unie, pas organisée, et se mobilise rarement pour se défendre : montrons-leur que nous sommes capables de nous rassembler pour leur faire barrage quand ils vont trop loin !
Ce n’est qu’en nous mobilisant massivement, ensemble, contre ce projet, que nous pourrons l’empêcher.
D’avance, merci pour votre mobilisation !

Charles

Publié dans:Non classé |on 10 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente