Redevance pour tous………………(18/10/2018)

Madame, Monsieur,
Le rapport parlementaire qui servira de base aux discussions sur la future loi audiovisuelle a été remis le 4 octobre. Parmi ses recommandations : la redevance télé pour tous.
Après Françoise Nyssen, ministre de la Culture, c’est maintenant Aurore Bergé, porte-parole LREM de l’Assemblée nationale, qui passe à l’attaque…
… Pour elle « c’est inévitable » ! « C’est un service public » qui doit être « payé par tous, même par ceux qui n’en bénéficient pas ». Parce que, voyez-vous, ça ne serait « pas équitable que seuls ceux qui détiennent un téléviseur la paient ».
Payer pour ce qu’on n’a pas serait donc plus juste ?
Mais de qui se moque-t-on ?!
L’audiovisuel public coûte déjà de plus en plus cher aux contribuables…
… 3,7 milliards d’euros en 2015,
… ça ne cesse d’augmenter avec +17 % entre 2010 et 2015,
… alors que les dérives, les gaspillages et la mauvaise gestion au sein du service public audiovisuel continuent d’être régulièrement dénoncés par la Cour des comptes sans que ça ne change rien,
… la députée essaie de faire passer la pilule en envisageant, « à terme », la suppression des publicités des écrans de France Télévisions,
… sauf qu’en attendant les Français devront payer plus pour un service toujours aussi médiocre,
… et le surplus de recettes engrangées avec leur formule « pour tous », rapportera surtout à l’Etat 100 millions d’euros supplémentaires.
Comme d’habitude, au lieu de tailler dans le vif en prenant les mesures qui s’imposent pour réduire le gaspillage et mettre un terme à la mauvaise gestion de l’audiovisuel public, le gouvernement préfère ponctionner un peu plus le contribuable.
C’est indécent !
C’est pourquoi il faut se mobiliser le plus massivement possible pour faire comprendre au gouvernement, que les contribuables ne sont pas des vaches à lait et qu’ils en ont plus qu’assez de payer pour la mauvaise gestion et la gabegie des services publics !
Aujourd’hui, il faut exiger que les parlementaires enterrent définitivement ce projet, totalement injuste, de redevance TV pour tous et indexé sur le revenu.
La pétition a déjà reçu plus de 50 700 signatures. C’est énorme !!
Mais pour que les parlementaires n’aient plus d’autre choix que d’écouter la voix des citoyens il faut aller encore plus loin et faire grimper le compteur au maximum à 100 000, 200 000 et plus encore… Il faut mobiliser le plus de personnes possibles pour dire « Non à la redevance TV indexée sur le revenu ! »
Alors, transférez dès maintenant, cet email à TOUS vos contacts et demandez-leur de signer, eux aussi, la pétition « Non à la redevance TV indexée sur le revenu !« 
Tout le monde est concerné ! Il ne faut rien lâcher !
Merci d’avance !
L’équipe de Citizaction
Madame, Monsieur,
Le groupe de travail qui planchait sur l’audiovisuel public vient de rendre son rapport. Pour l’instant personne n’en parle mais c’est une nouvelle attaque fiscale qui se prépare.
Au programme : taxe audiovisuelle obligatoire et indexée sur le revenu ! Et si vous n’avez pas de téléviseur, c’est pareil !
Une chose est sûre, si nous ne nous mobilisons pas dès maintenant, ce projet inacceptable pourrait bien passer.
Aujourd’hui, 27 millions de foyers s’acquittent des 138 euros annuels de la redevance télé. Seuls ceux équipés d’un téléviseur sont concernés. On parle tout de même de 93,9 % des foyers français en 2016…
… Mais pas question pour l’Etat de laisser ces quelques centièmes de contribuables échapper à l’impôt. Surtout quand le gouvernement cherche un moyen de combler en urgence le déficit abyssal de l’audiovisuel public.
Bien sûr, les modes de communication ont changé. On peut désormais regarder la télé sur de nombreux autres supports. Alors au départ, les députés voulaient élargir la taxe aux détenteurs d’ordinateurs et aux abonnés de l’Internet à haut débit.
Mais ils ont trouvé encore plus rentable : “une taxe audiovisuelle généralisée” calculée “grâce à la prise en compte des revenus”.
Nous y voilà !
Ils veulent carrément l’étendre à tous les foyers français en nous faisant payer le maximum.
Enfin tous ou presque…
… Ils mettent finalement de côté les ordinateurs et Internet pour “ne pas pénaliser les jeunes”.
… Ils exonèrent les foyers ne payant pas d’impôt sur le revenu pour “ne pas pénaliser les pauvres”.
… Ils plafonnent le montant pour ne pas trop pénaliser les riches.
Leur idée, c’est de “baisser le tarif pour une majorité de contribuables et de l’augmenter légèrement pour d’autres”. Mais rassurez-vous braves gens, tout cela fera “plus de gagnants que de perdants à la réforme”.
Sauf que les perdants sont toujours les mêmes !
Les mêmes qui paient déjà proportionnellement plus d’impôt sur le revenu que les autres.
Les mêmes qui voient leurs impôts locaux flamber.
Et toujours les mêmes qui voient leur CSG augmenter.

Ça commence à bien faire ! Surtout quand on sait que les abus, les salaires mirobolants, les gaspillages et la mauvaise gestion au sein du service public audiovisuel sont régulièrement dénoncés par la Cour des comptes.

Les recettes actuelles de la redevance télé financent déjà plus de 85 % du budget de France Télévisions et 89 % du budget de Radio France. Mais ça ne suffit pas face à la gabegie financière qui y règne. Et l’audiovisuel public coûte de plus en plus cher aux contribuables : 3,7 milliards d’euros en 2015, soit 17% de plus qu’en 2010.

Pour un service public dont le contenu et les programmes sont de plus en plus médiocres, c’est cher payé !

Pourtant, comme d’habitude, au lieu de tailler dans le vif et de prendre les mesures qui s’imposent, les politiciens préfèrent augmenter la pression sur les français.

C’est inacceptable !
C’est pourquoi, si nous ne voulons pas, encore une fois, payer pour la mauvaise gestion du service public, c’est le moment d’agir !
Pour l’instant, cette nouvelle taxation n’est qu’un projet des députés. Mais si nous ne voulons pas qu’ils le concrétisent, nous devons leur couper l’herbe sous le pied dès maintenant.
Alors aidez-moi à déclencher un véritable raz-de-marée de protestations dans toute la France, pour montrer à nos gouvernants que la classe moyenne en a assez de se faire tondre la laine sur le dos !
Signez la pétition, et surtout envoyez-la au plus grand nombre de personnes possibles pour les alerter de ce qui se trame, et leur demander de rejoindre notre mouvement pour faire barrage à cette nouvelle taxe audiovisuelle sur le revenu.
Nos dirigeants pensent que la majorité silencieuse des contribuables de la classe moyenne est taxable à merci car elle n’est pas unie, pas organisée, et se mobilise rarement pour se défendre : montrons-leur que nous sommes capables de nous rassembler pour leur faire barrage quand ils vont trop loin !
Ce n’est qu’en nous mobilisant massivement, ensemble, contre ce projet, que nous pourrons l’empêcher.
D’avance, merci pour votre mobilisation !

Charles

Vous recevez cet email car vous avez participé à la pétition « NON à la redevance télé indexée sur le revenu! » sur la plateforme Citizaction, et nous avons pensé que vous aimeriez avoir des nouvelles de l’avancée de ce combat.
Citizaction est un site de pétitions en ligne qui permet aux citoyens, qui souhaitent défendre une idée, lancer un mouvement et mobiliser derrière une cause, de faire entendre leur voix et rassembler des centaines de milliers d’autres personnes derrière leur action. Parce que, seul, lancer un mouvement pour défendre une cause précieuse est une tâche très difficile, Citizaction met à disposition ses outils et son savoir-faire pour permettre le développement de mouvements importants pour l’avenir de notre société, notre environnement, notre art de vivre, notre patrimoine et notre culture.

Pour en savoir plus :
© 2017 Citizaction
Publié dans : Non classé |le 18 octobre, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente