Archive pour le 19 octobre, 2018

LE CLIN D’ŒIL DE SERGE RAFFY………….(19/10/2018°

LE CLIN D’ŒIL DE SERGE RAFFY. Le chef de la France insoumise a-t-il dérapé lors de la perquisition au siège de son parti ? Ou bien est-il dans une autre logique, plus radicale ?

Donc, Jean-Luc Mélenchon, dans un premier temps, en jouant les petites terreurs de quartier au cours de la perquisition au siège de son parti, a fait le choix d’intimider la justice. Il s’est jeté dans la gueule du loup, dans une forme de gauchisme vieux comme la politique qui consiste à prétendre qu’à la violence de l’Etat on répond par la violence révolutionnaire.

Le symbole est fort. Il y avait dans ce barnum anti-flics un petit côté prise du Palais d’hiver version soft. Une forme de léninisme 2.0, avec vidéo, alerte sur les réseaux sociaux et troupe vociférant, censée représenter le peuple en colère. Karl Marx, dans « Le 18 brumaire » s’était penché sur les méthodes d’intimidation de Napoléon III pour parvenir au pouvoir par l’intimidation, avec l’aide de groupuscules hurlant, occupant la rue et la place publique. Il y a un peu de cette recette chez l’ancien ministre de Lionel Jospin. Est-ce une dérive volontaire, un calcul politique ou l’expression d’une peur panique ?

Une fureur dangereuse pour la démocratie

Quelles que soient ses indignations, justifiées ou non, sur cette perquisition à grande échelle, le leader de la France insoumise a donc pris le chemin du non droit. Il a mis sa personne « sacrée » au-dessus des lois. Dans tous les cas, Jean-Luc Mélenchon nous a envoyé un message inquiétant. Il nous signifie qu’il y a donc en France désormais des quartiers de non droit mais aussi un élu au-dessus du droit. Un élu de non droit ? Tous les hommes politiques qui, depuis 30 ans, ont connu la douloureuse expérience de l’intrusion du judiciaire dans leur quotidien, dans leurs comptes de campagne, dans leurs financements de parti, ont grogné, vitupéré, rappelé parfois maladroitement que leur seul juge était le peuple et qu’aucun quarteron de « petits magistrats » plus ou moins rouges ne pourraient jamais toucher à leur légitimité, celle du suffrage universel. Ils ont maugréé, hurlé au complot, mais n’ont jamais exprimé un acte de défiance à l’égard de l’Etat de droit dans une ambiance « émeutière ».

Cette fureur non contenue, exprimée volontairement, appuyée par les images des portables des élus et militants de la France insoumise, n’est pas neutre politiquement. Elle est terriblement dangereuse pour la démocratie. Jean-Luc Mélenchon a-t-il compris qu’il s’était égaré dans cette opération inquiétante, qu’il lui fallait retrouver au plus vite une stature d’homme d’Etat, quitter en urgence le costume du « capo insurrectionnel » qui pouvait, une fois de plus, le renvoyer à ses indulgences pour la dictature vénézuélienne ? L’enjeu pour notre pays n’est pas mince. Dans une période de grande tension sociale, ce genre de posture peut conduire au pire. Question : Mélenchon recherche-t-il le pire ?

L’OBS
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 19 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin………….(19/10/2018)

Libération 19 octobre 2018
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Etats-Unis : la gauche se réveille ?

Un rayon de soleil dans un ciel de nuages bruns ? Les «midterms», élections intermédiaires, se présentent plutôt bien pour la gauche américaine. Prudence : les scrutins de mi-mandat sont en général favorables à l’opposition, ce qui relativise la percée démocrate ; les sondages sont très incertains aux Etats-Unis et Trump a démontré sa capacité à créer la surprise ; le Parti démocrate reste divisé, entre «réalistes» qui visent le centre et «progressistes» qui veulent un coup de barre à gauche.

À lire aussi Notre dossier spécial Midterms

Mais enfin : les démocrates ont réussi dans de nombreux Etats à renouveler leurs candidats, qui sont souvent des candidates, ils ont rénové leur discours, mieux rallié les minorités tout en mobilisant le cœur de leur électorat ; ils peuvent espérer reconquérir une majorité à la Chambre des représentants, ce qui limiterait la marge de manœuvre du président. Ils bénéficient aussi, peut-être surtout, de la vaste réaction suscitée par les outrances et les embardées de Donald Trump, ses attaques contre les femmes, les minorités et la planète. Gauchissement ? A l’aune américaine, certainement, même si leurs propositions les plus audacieuses consistent pour l’essentiel à préconiser des mesures sociales en vigueur depuis longtemps en Europe : un système de santé généralisé, des retraites plus égalitaires, une politique de l’environnement plus responsable. Le travail de contestation du libéralisme mené depuis plusieurs années, d’abord avec le mouvement «Occupy Wall Street», puis avec la candidature «socialiste» de Bernie Sanders, trouve une traduction dans le système institutionnel des Etats-Unis. Transmutation décisive : il ne suffit pas de protester pour infléchir le destin commun. Il faut aussi gagner les élections.

S’il se confirme, ce début de redressement est un message pour tous les démocrates en butte à la montée angoissante du nationalisme autoritaire à travers le monde. Les politiques centristes menées par les gauches un peu partout, en Europe notamment, ne suffisent plus. Impuissantes à enrayer la montée des inégalités, trop conciliantes avec l’establishment, appuyées sur les classes moyennes diplômées bien plus que sur les classes populaires, elles ont fini par détourner la base traditionnelle de la gauche des partis supposés les représenter. Rajeunis et revigorés par l’adversité, les démocrates relèvent la tête aux Etats-Unis. Ils ont des idées, un projet, une énergie. Tout ce qui manque, pour l’instant, dans tant de pays, à la gauche européenne.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 19 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

Ca continue…………………….(19/10/2018)

Logo Francetv info 08h32
Alerte info
Comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon : le député Adrien Quatennens réagit aux révélations de franceinfo, regardez son interview en direct
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 19 octobre, 2018 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente