Archive pour le 4 janvier, 2019

La lettre de Laurent Joffrin……………(04/01/2019)

Libération 04 janvier 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Gilets jaunes contre «les médias», la philosophie warholienne d’Eric Drouet

«Le coup de com, je crois qu’on l’a fait, là», dit Eric Drouet, leader gilet jaune arrêté mercredi puis libéré jeudi, qui confesse ingénument qu’il a bien prémédité son arrestation en appelant à une manifestation non-autorisée. «Tout est une question d’image», a-t-il encore clamé. Et d’ajouter : «Il va falloir être très intelligent. On va entrer dans une guerre des médias. Hier, ce n’était que le début.» Ainsi ce gilet jaune très en pointe résume sa philosophie, très moderne à vrai dire, warholienne à certains égards, qui lui vaut son «quart d’heure de célébrité». C’est toute l’ambiguïté de l’aversion qu’expriment ces protestataires à l’égard du «système médiatique». Ils usent somme toute des mêmes méthodes – ou des mêmes travers – qu’ils leur imputent. Je te hais, moi non plus.

Ainsi les gilets jaunes manifestent, avec force noms d’oiseaux, contre BFM TV et France Télévisions, alors même qu’aucun mouvement social dans l’histoire récente n’a bénéficié d’une couverture télévisuelle aussi massive, ouverte et même complaisante à certains moments. Après avoir campé un mois dans les studios des chaînes d’info, ils fustigent en slogans sommaires «la censure du système», la «docilité» des médias envers Macron, les commentaires de tel ou tel «éditocrate» qui a eu le toupet de les critiquer.

«Les médias» (généralisation commode et trompeuse) ont toutes sortes de défauts. Trop grande dépendance financière, fautes déontologiques, conformisme intermittent, obsession de l’audience, etc. Certes. Encore faudrait-il distinguer entre eux, prendre en compte leur fonctionnement réel, ne pas confondre les titres ou les chaînes. Mediapart et Valeurs actuelles, même combat ? Arte et Closer, mêmes méthodes ? Le Figaro et Libération, mêmes idées ? Mais s’agit-il de défendre la liberté de l’information ? Ou bien d’imputer, à la manière des hommes politiques du «vieux monde», les déconvenues du mouvement au messager, en oubliant les réalités têtues dont il fait état ? Par exemple le faible nombre des manifestants, les dérapages xénophobes ou violents d’une partie d’entre eux, la confusion née d’un refus obsessionnel de toute représentation, l’étrange focalisation des critiques sur des élus pris comme boucs émissaires alors qu’on épargne la vraie classe dirigeante, celle qui domine l’économie. Il arrive un moment où la critique des médias n’est qu’un miroir de leurs pires défauts et non une aide à leur amélioration.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 4 janvier, 2019 |Pas de commentaires »

Et le Brexit ? (04/01/2019)

  17h59
Alerte info
La France et le Royaume-Uni lancent un « plan d’action » pour lutter contre les traversées de migrants dans la Manche
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 4 janvier, 2019 |Pas de commentaires »

Quelle dégringolade !!!! (03/01/2019)

Les trois quarts (75%) des Français sont mécontents de l’action du gouvernement, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 3 janvier. Le jugement des personnes interrogées s’est dégradé depuis le mois d’avril 2018 où six Français sur dix (59%) portaient alors un regard négatif sur l’exécutif.

>> « Gilets jaunes » : 55% des Français souhaitent que le mouvement se poursuive, un chiffre en baisse par rapport aux semaines précédentes

Le désaveu est massif à gauche comme à l’extrême droite. Neuf sympathisants socialiste sur dix (90%) désapprouvent le gouvernement, tout comme les proches de La France insoumise (89%). Le rejet est encore plus fort (96%) chez les Français se disant proches du Rassemblement national. Et les trois-quarts (77%) des personnes interrogées ayant une proximité avec Les Républicains se disent également mécontents. Sans surprise, la proportion s’inverse totalement du côté des sympathisants de La République en marche. 86% des Marcheurs se disent satisfaits de l’action du gouvernement.

Selon le sondage, le gouvernement mécontente non seulement les Français les moins aisés (87%) et les ouvriers (82%), mais aussi les cadres (54%) et les CSP+ (67%), ainsi que la France rurale et périurbaine (77 à 79%), et les citadins (70% à 74%).

Les ministres de moins en moins appréciés

Le sondage a testé l’image des principaux ministres. Et là encore, le jugement des Français se dégrade. En moyenne les membres du gouvernement enregistrent seulement 21% de bonnes opinions contre le double de mauvaises. Et il y a pratiquement autant de Français qui ne savent pas qui sont les ministres.

Le plus populaire est Jean-Yves Le Drian. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères recueille 34% de bonnes opinions contre 30% de mauvaises. C’est le seul ministre ayant un solde de sympathie positif. Derrière lui, seuls Jean-Michel Blanquer, Marlène Schiappa et Agnès Buzyn limitent les dégâts. Le ministre de l’Education nationale totalise 26% d’opinions favorables, contre 33% de mauvaises, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes le suit avec 22% de positif contre 37%, juste devant la ministre des Solidarités et de la Santé (21% contre 35%).

Faible popularité pour le Premier ministre

Les ministres les plus mal notés sont Édouard Philippe (54% de mauvaises opinions) et Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur (53%). Le Premier ministre recule ainsi de six points par rapport à la précédente mesure effectuée en avril dernier à l’occasion du bilan du premier anniversaire du gouvernement. Pour certains membres du gouvernement, les niveaux de popularité sont d’une étonnante faiblesse :  12% de bonnes opinions seulement pour François de Rugy et 13% à 16% pour Nicole Belloubet, Benjamin Griveaux, Muriel Penicaud et Gérald Darmanin.

Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par internet les 2 et 3 janvier 2019, sur un échantillon de 1 004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Publié dans:Non classé |on 4 janvier, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente