La lettre de Laurent Joffrin………………………..(06/02/2019)

Libération 06 février 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Privatizator

«Jupiter», «Manu», «président des riches», etc. A ces surnoms plus ou moins aimables, Emmanuel Macron devra en ajouter un autre, tout aussi ambigu : «Privatizator».

La cession annoncée des aéroports de Paris aux intérêts privés, auxquelles s’ajoutent celles de la Française des jeux et de quelques autres boîtes publiques très juteuses, fera du Président l’un des plus grands vendeurs de «bijoux de famille» de l’histoire française. Fait exceptionnel : la mesure se heurte, comme le montre le vote du Sénat, à l’opposition conjuguée de la droite et de la gauche. Cette rare convergence devrait tout de même faire réfléchir. Si libéraux, gaullistes, socialistes, communistes, se retrouvent sur la même position de défense du patrimoine français, peut-être y a-t-il anguille sous tarmac. De fait, le festival de sophismes auquel s’est livré Bruno Le Maire pour défendre la grande braderie aéroportuaire devant le Sénat est un signe qui ne trompe pas.

L’Etat, dit-il, n’a pas vocation à exercer des activités commerciales aussi triviales que la vente de parfums ou de hamburgers dans les halls de Roissy ou d’Orly. Il ne s’agit pas exactement de cela. ADP, le groupe qui détient les aéroports de Paris, assure l’accueil de plus de cent millions de passagers par an, ce qui en fait la première frontière française, et possède quelque 6 000 hectares en région parisienne, une surface qui représente les deux tiers de celle de la capitale. Il s’agit donc d’un enjeu de souveraineté nationale et de maîtrise du territoire qui dépasse de loin la vente de sacs Vuitton ou de montres Rolex. Les activités commerciales – très rentables – exercées sur place ne le sont pas «par l’Etat», mais par des sociétés mixtes où le secteur privé est déjà représenté largement (Lagardère par exemple). Par ailleurs, le groupe accueille déjà dans son actionnariat des propriétaires privés minoritaires. La question n’est donc pas là.

De même il est impossible de soutenir que l’entreprise sera mieux gérée par le privé qu’à travers une participation majoritaire de l’Etat. Comme le remarque Roger Karoutchi, sénateur LR, elle est déjà très bien dirigée et dégage des bénéfices très confortables qui tombent dans les caisses de la puissance publique. Pourquoi l’abandonner ?

L’argument de la concurrence ne vaut rien en l’espèce. ADP détient un monopole sur l’activité aéroportuaire en région parisienne. Or en stricte orthodoxie libérale, il est parfaitement admis qu’un «monopole naturel» ou un «monopole de fait» soit géré par l’Etat. Le Maire est dans ce débat plus libéral que les libéraux, comme certains étaient jadis plus royalistes que le roi.

Le ministre jure, croix de bois, croix de fer, que tout cela sera solidement encadré par des contrats de délégations stricts qui assureront le droit de regard de l’Etat sur la gestion, les tarifs, les conditions de sécurité, etc. L’ennui, c’est que les mêmes promesses avaient été faites au moment de la privatisation des autoroutes. On sait ce qu’il en a résulté : les sociétés concessionnaires se sont rempli les poches, privant l’Etat de recettes considérables et imposant aux usagers des tarifs manifestement excessifs (se reporter à la rubrique «gilets jaunes»). Certes, on n’est pas obligé de répéter les mêmes erreurs dans la rédaction des contrats. Mais le précédent est fâcheux. Chat échaudé craint l’eau froide.

En un mot, la collectivité abandonne un fleuron fort bien géré, sans rien y gagner et avec un risque de perte attesté par l’expérience. On invoque le «pragmatisme» d’En Marche, qui n’hésite pas à briser le «tabou» de la propriété publique. C’est le contraire qui est vrai : sans avantage tangible, «Privatizator» cède au dogme du tout-privé, à rebours de l’intérêt public. Préjugé, quand tu nous tiens…

LAURENT JOFFRIN
La lettre de Laurent Joffrin.............................(06/02/2019) dans Non classé NL-POLITIQUE-300x250-20181204
06.02.19 Le député Matthieu Orphelin quitte le groupe LR
Publié dans : Non classé |le 6 février, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente