La lettre de Laurent Joffrin………………..(08/02/2019)

Libération 08 février 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Comediante, tragediante

Pauvre Italie, si chère au cœur des Français, dont les bouffons qui la dirigent ont trouvé le moyen de la brouiller avec son amie française. On peut juger expéditif le rappel de l’ambassadeur à Rome décidé par le gouvernement français, geste inédit en deux pays fondateurs de l’Union européenne. Mais il faut rappeler que la coalition au pouvoir, après avoir multiplié les provocations, expédié par-dessus les Alpes un nombre respectable de noms d’oiseaux à l’intention du gouvernement français, a dépêché clandestinement son vice-président du Conseil, Luigi Di Maio, en France pour rencontrer un certain Chalençon, gilet jaune particulièrement excité, qui demande à cor et à cri le départ du président français. Un peu comme si Edouard Philippe ou Jean-Yves Le Drian se rendaient subrepticement dans un pays ami pour encourager une faction radicale en guerre contre son gouvernement. Lequel Di Maio, tel un Arlequin de la commedia dell’arte, se fend aussitôt d’un papier dans le Monde pour protester de son attachement à la France. Comediante, tragediante… Ou, plus exactement, Tartuffe de bazar.

Depuis sa victoire électorale, l’attelage Ligue-Cinq Etoiles a réussi le tour de force de trahir ses électeurs en place publique tout en restant populaire. Le gouvernement italien a accepté un budget conforme aux exigences européennes alors que Salvini et Di Maio avaient promis de noyer dans le Tibre toutes les promesses faites à Bruxelles en matière financière. Il a promulgué une version jivarisée de sa promesse centrale de revenu universel, qu’il avait agitée avant les élections comme Garibaldi agitait le drapeau tricolore. Il a surtout précipité l’Italie dans la récession (trois trimestres successifs de baisse du PIB), après avoir promis pendant la campagne une vigoureuse reprise de l’économie. Mensonges habituels des souverainistes, qui racontent n’importe quoi aux électeurs pour s’apercevoir ensuite que les nécessités de la gestion de l’Etat les contraignent à revenir sur leurs folles promesses.

Coup de pied

Le gouvernement reste néanmoins populaire, pour une seule raison : il a fermé ses frontières aux migrants, ce qui plaît au cœur de son électorat. Peu importe que les Italiens voient leurs conditions de vie s’aggraver, du moment que celles des étrangers s’aggravent encore plus. Les noyades de migrants assurent la force sondagière du populisme italien. Voilà au moins une promesse tenue. C’est une nouvelle acception de l’expression bien connue, la botte italienne, jusqu’ici purement géographique. Cette botte est désormais celle qui permet de jeter à la mer avec un grand coup de pied dans le derrière les indésirables qui fuient l’enfer libyen.

On comprend, devant cette farce à la Goldoni, la nouvelle tactique des nationalistes européens. Sachant que les peuples répugnent à quitter l’Union, voyant le marécage ridicule dans lequel le Brexit a plongé la classe politique britannique, ils veulent rester dans l’Europe en la détruisant de l’intérieur. Orbán, Salvini, Le Pen et les autres usent du même artifice : sous prétexte de «transformer l’Europe», ils travaillent à son implosion, tout en encaissant ses bénéfices dans l’intervalle. On dira que l’hypocrisie est l’hommage du vice à la vertu, que les anti-européens, devant la résilience de l’Union, sont obligés de tenir un discours de fidélité à l’Europe tout en la poignardant dans le dos. Maigre consolation. En fait, malgré tous ses défauts, la construction européenne reste, à tout prendre, un socle rassurant pour les peuples. Les souverainistes doivent donc louvoyer. C’est-à-dire tenter d’imposer au nom de la souveraineté populaire un éclatement dont les peuples ne veulent pas.

LAURENT JOFFRIN
Liberation.fr
La lettre de Laurent Joffrin....................(08/02/2019) dans Non classé NL-POLITIQUE-300x250-20181204
Publié dans : Non classé |le 8 février, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente