Archive pour le 26 février, 2019

La lettre de Laurent Joffrin…………………..(26/02/2019)

Libération 26 février 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Diable !

C’est ce qui s’appelle revenir par la grande porte (de l’enfer). Satan vient de faire un retour spectaculaire sur la scène publique, par la grâce de celui qui en est, en principe, le pire ennemi : le pape lui-même. «La personne consacrée, a dit François, choisie par Dieu pour guider les âmes vers le salut, se laisse asservir par sa propre fragilité humaine, ou sa propre maladie, devenant ainsi un instrument de Satan.» Ainsi les prêtres coupables d’actes pédophiles, asservis par leurs démons intérieurs, deviennent les marionnettes du démon en chef, Satan lui-même. La phrase est depuis commentée jusqu’à plus soif, chacun glosant sur le fait de savoir si François emploie là une métaphore ou bien s’il désigne, selon l’ancienne théologie catholique, un personnage bien réel, quoique invisible, qui rôde dans ce bas monde pour inciter chacun au mal.

L’omniprésence symbolique de l’ange déchu voué n’est pas douteuse, tant le mal est répandu à la surface de la terre. Ne serait-ce que dans le langage courant. On peut ainsi user de cette figure de style grimaçante pour décrire la situation même de l’Eglise face aux écarts de ses propres hiérarques. Diablement aveugles face à certains des leurs qui avaient le diable au corps, les sommités catholiques se sont abstenues de les envoyer au diable et ont cru devoir taire les crimes de ces diables d’hommes qui trouvaient chez certains enfants une sorte de beauté du diable, alors qu’ils n’étaient que de bons petits diables innocents. Alors qu’ils auraient pu les expédier au diable vauvert, ou dans les ténèbres extérieures et diaboliques de l’enfer, ils se sont fait les avocats du diable pour leur éviter un sort diabolique, prévoyant tout juste pour eux un vague purgatoire qui leur a épargné le royaume du diable. Le diable en question étant dans les détails, François est resté flou sur les mécanismes destinés à prévenir à l’avenir les entreprises démoniaques de Satan. D’où la polémique.

Sorte de pardon

Pour la plupart des commentateurs critiques, le pape, imputant au diable la responsabilité première, semble en exonérer les prélats défaillants, au grand dam des victimes qui le vouent aux trente-six mille diables. Mais l’affaire est plus complexe. L’invocation de Satan est habituelle, en fait, dans la philosophie catholique. Les incroyants y verront la survivance d’une croyance moyenâgeuse qui peuple le monde visible de personnages mystérieux et invisibles, les uns bienfaisants, les autres maléfiques, comme dans un tableau de Jérôme Bosch.

Mais la théologie impute à Satan une autre fonction, sur laquelle il faut réfléchir : celle de proclamer une foi dans l’humanité, somme toute bonne au naturel, mais entraînée dans l’erreur par des forces obscures. Le père Hamel, ce pauvre curé égorgé par deux islamistes, en a donné la clé. Dans son dernier soupir, avant de succomber aux derniers coups de couteau, il a seulement crié : «Va-t’en, Satan !» Il ne pensait pas, disant cela, être en présence d’un être cornu à la queue fourchue. Il voulait dire, du moins on peut légitimement le penser, que ses agresseurs, quoique lancés dans leur entreprise sanguinaire, n’étaient plus vraiment eux-mêmes, que leur humanité foncière les avait abandonnés et que, pour cette raison, suggérait-il, ils méritaient, malgré tout, une sorte de pardon. Dans le pire être, pensait ce saint homme, il reste une part d’humanité.

Ainsi, dans les Misérables, monseigneur Myriel persiste à voir dans Jean Valjean, qui vient de le voler, un être digne d’être sauvé. En appliquant cette maxime à ses propres évêques, en imputant à Satan leurs crimes, François a le tort de sembler protéger les siens. Mais il rappelle aussi cette philosophie du pardon, qui est l’essence même de l’humanisme chrétien.

Ceci étant écrit par un incroyant notoire…

LAURENT JOFFRIN
Publié dans:Non classé |on 26 février, 2019 |Pas de commentaires »

On va y arriver………………………………..(26/02/2019)

 

11H30
ALERTE INFO
Financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : la justice britannique ordonne l’extradition de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri vers la France
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 26 février, 2019 |Pas de commentaires »

Gravissime…………………………….(26/02/2019)

Logo Francetv info 12H01
ALERTE INFO
Les scientifiques parlent d’un « effondrement catastrophique » : pourquoi un monde sans insectes doit vraiment nous inquiéter
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 26 février, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente