La lettre de Laurent Joffrin…………………….(08/03/2019)

Libération 08 mars 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Les Verts et la rougeole

La plateforme Facebook, multinationale de la tartufferie, vient d’annoncer qu’elle rendrait «moins visibles» les groupes de pages qui diffusent de fausses informations sur les vaccins. Il était temps de s’en apercevoir. Depuis des années, Facebook (et quelques autres) laissent table ouverte à toutes sortes de campagnes obscurantistes faisant croire au public – toujours friand de «vérités alternatives», comme dirait Donald Trump – que les vaccins, notamment celui contre la rougeole, sont dangereux. Cette offensive de la rumeur et du mensonge, développée sur ces réseaux sociaux qui n’ont en l’espèce rien de social, a provoqué une baisse de la couverture vaccinale dans plusieurs pays, aux Etats-Unis notamment. Il en a résulté une augmentation générale – parfois spectaculaire – des cas de rougeole dans le monde, et un certain nombre de décès qui auraient pu être évités si les prescriptions de la science et des médecins avaient été respectées. N’importe quel journal ou média un peu sérieux qui aurait imité Facebook aurait été aussitôt cloué au pilori par la communauté scientifique et les autorités de santé. Le géant du numérique, qui préfère de loin les clics à la vérité, consent donc, dans sa grande mansuétude, à rendre «moins visible» ce tissu d’âneries moyenâgeuses. Hosanna ! Pourtant sa responsabilité – indirecte mais évidente – dans l’augmentation du nombre de morts liées à la rougeole reste entière.

Cette épidémie régressive, qu’on pourrait croire confinée au monde du numérique, n’épargne pas la France. On apprend ainsi qu’une dame Rivasi, militante écologiste de longue date, figurera en deuxième position sur la liste conduite par Yannick Jadot pour le parti EE-LV. D’une apparente logique, cette nouvelle pose un léger problème. Michèle Rivasi est en effet une personnalité controversée : elle s’est portée au premier rang de ceux qui contestent en France le principe même de la vaccination obligatoire (elle se dit «vaccins-sceptique»).

Elle s’est distinguée en voulant organiser, en février à Bruxelles, un colloque public dont le principal orateur était un certain Andrew Wakefield, militant de la cause anti-vaccins. Or ce Wakefield, qui a prétendu avoir découvert un lien entre l’autisme et le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole), a été convaincu, au terme d’enquêtes scientifiques approfondies, de fraude pure et simple, de conflit d’intérêts, avant d’être radié de l’ordre des médecins britanniques. La promotion de ce charlatan estampillé n’a pas l’air de gêner cette candidate qui siège au Parlement européen, même si elle a été désavouée par son propre groupe écologiste et contrainte de désinviter Wakefield.

Arrivée seconde à la primaire des écologistes pour la présidentielle, ce qui explique sa place sur la liste Jadot, Michèle Rivasi avait estimé sur son blog qu’«aujourd’hui, les vaccins créent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent». Nous voici donc revenus plus de deux siècles en arrière, quand Louis XVI, plus moderne que madame Rivasi, s’était fait vacciner en public avec sa famille pour démontrer à ses sujets que cette méthode ne recelait pas de danger particulier (le risque est infinitésimal), ce que toutes les autorités sanitaires du globe répètent à longueur de temps. Sauf madame Rivasi, qui pourra pendant cinq ans de plus répandre ses balivernes au Parlement européen, comme le fait depuis longtemps le Mouvement Cinq Etoiles aujourd’hui au pouvoir en Italie. Décidément, le populisme se niche partout.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans : Non classé |le 8 mars, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente