La lettre de Laurent Joffrin………………………….(25/03/2019)

Libération 25 mars 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Union Jack et gilets jaunes

Impopulaire, l’Union européenne ? Près d’un million de personnes ont défilé pour elle samedi à Londres. Une pétition en ligne demandant l’annulation du Brexit a recueilli plus de cinq millions de signatures. De toute évidence, cette impopularité est relative…

Devant la pantalonnade politique qui se déroule depuis des mois, d’innombrables Britanniques sont exaspérés. Ils souhaitent annuler par un nouveau vote une décision absurde, qui ne correspond à l’intérêt de personne des deux côtés de la Manche. On dira pour les discréditer qu’il s’agit de la partie la plus diplômée et la plus aisée de Grande-Bretagne. Le même jour à Paris, quelques milliers de gilets jaunes défilaient pour exprimer la colère du peuple. On voit ainsi l’inanité des catégories simplistes qui s’imposent désormais dans le débat public. Peuple contre élite ? Un million de manifestants à Londres : c’est l’élite. Quatre mille à Paris : c’est le peuple. Les Ecossais, on le sait, ont voté à une nette majorité contre le Brexit, considérant que l’intérêt de leur pays lui commandait de rester dans l’Union. Les voici donc promus dans leur totalité membres de l’élite. Voilà qui leur fera plaisir mais ne fera rien pour clarifier l’analyse politique des populistes.

La vérité, c’est que le peuple est divisé sur beaucoup de questions, comme l’élite. Cette césure entre ceux d’en haut et ceux d’en bas ne vaut que pour certains problèmes et pas pour d’autres, tout aussi importants. Il y a un peuple de gauche et un peuple de droite, un peuple favorable à la mondialisation et un autre qui lui est hostile, un peuple pro-européen et un autre opposé à l’Union. Comme il y a une élite également divisée et répartie sur le spectre politique. Le populisme est un simplisme et comme tous les simplismes, il est trompeur.

L’amusant de la chose, c’est que les «remainers» d’outre-Manche présentent, somme toute, la même revendication que les gilets jaunes : un RIC à l’anglaise, c’est-à-dire, sur la base d’une pétition populaire, un référendum destiné à annuler une disposition votée (en l’occurrence le Brexit).

Au vai, ce «British RIC» n’est guère souhaitable : on serait tympanisé pour le restant de nos jours sur le thème du déni de démocratie, du vote obligatoire pour l’Union, de la «dictature des élites», de «l’Europe-prison dont il est impossible de sortir», etc. Les Britanniques ont mal voté, mais ils ont voté. Recommencer, c’est ajouter à la confusion et servir sur un plateau un argument en or aux europhobes. Mieux vaut trouver un arrangement raisonnable. La logique voudrait que le Parlement de Westminster reprenne la main et négocie à son tour un «soft-Brexit» qui placerait la Grande-Bretagne dans la situation de la Norvège ou de la Suisse, ce qui est la moins mauvaise des solutions pour une nation qui n’a jamais adhéré vraiment à l’idée européenne.

L’affaire nous montre aussi où mènerait ce genre de consultation référendaire sans encadrement. L’expérience britannique est éloquente. Au fil des mouvements d’opinion, on ferait et on déferait les lois comme la tapisserie de Pénélope, on limogerait des députés à peine élus, on imposerait aux gouvernements une marche en zigzag dont la course folle de Theresa May offre l’exemple parfait. Certains gilets jaunes le comprennent et admettent la nécessité de limiter le champ du référendum d’initiative citoyenne, par exemple en proscrivant l’abolition de lois existantes, en écartant le référendum révocatoire et en laissant au Parlement, comme en Suisse, une certaine maîtrise du processus.

Là aussi, c’est la voie de la sagesse : tout en respectant le principe de la démocratie représentative, elle permettrait une intervention directe des électeurs entre deux élections. Mais la sagesse, par les temps qui courent, n’est guère populaire.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans : Non classé |le 25 mars, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente