Ce qui change au 01/04/2019………………….(30/03/2019)

Baisse des tarifs réglementés du gaz, légère revalorisation des prestations familiales et du RSA, plafonnement des prix de certaines prothèses dentaires, entrée en piste de nouveaux acteurs de la formation professionnelle… Ce qui change au 1er avril.

 

Gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz fourni par Engie baisseront de 2,2% pour les ménages qui se chauffent au gaz, de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson seule et de 1,3% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

 

Allocations

Comme les pensions de retraite de base, les prestations familiales, d’invalidité et les rentes d’accident du travail seront revalorisées de 0,3%, bien en deçà de l’inflation constatée l’an dernier (1,8%).

Cette mesure, décidée par le gouvernement et votée par le Parlement, vise à économiser 400 millions d’euros cette année.

Elle s’applique à l’ensemble des prestations familiales: allocations familiales, complément familial des familles nombreuses, allocation de soutien familial des parents isolés, prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), allocation de rentrée scolaire.

Ce qui change au 01/04/2019......................(30/03/2019) dans Non classé © Fournis par La Tribune

Cancer

Certaines perruques à destination des femmes atteintes d’un cancer seront mieux voire intégralement remboursées à compter du 2 avril.

Avant cette date, les patientes pouvaient bénéficier d’un forfait de 125 euros.

Désormais, les prothèses capillaires dites de classe 1 (fibres synthétiques) verront leur prix plafonnés à 350 euros et seront remboursées du même montant.

Les prothèses de classe 2 (au moins 30% de cheveux naturels) seront elles plafonnées à 700 euros, et remboursées à hauteur de 250 euros.

Au-dessus de 700 euros, aucun remboursement n’est prévu.

 

Dentistes

Les prix de certaines prothèses dentaires seront plafonnés. La facture du dentiste ne pourra ainsi plus dépasser 480 euros pour une couronne en zircone sur une dent « visible » (incisive, canine ou prémolaire). Un bridge céramo-métallique sur une incisive coûtera au maximum 1.465 euros.

D’autres limitations de prix complèteront cette liste début 2020, puis début 2021, dans le cadre de la réforme « 100% santé », qui prévoit aussi un remboursement intégral de certaines prothèses par l’Assurance maladie et les complémentaires santé, à partir de l’an prochain.

En contrepartie, les tarifs de certains actes de soins vont augmenter. Cette année, ce sera notamment le cas des extractions de dents de lait et des restaurations de dents « visibles ».

 

RSA

Le montant forfaitaire du revenu de solidarité active (RSA) s’établira à 559,74 euros, au lieu de 550,93 euros actuellement.

 

CMU

Le plafond de ressources pour l’attribution de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) passera de 8.810 euros par an à 8.951 euros pour une personne seule.

En outre, le renouvellement de la CMU-C deviendra automatique pour les allocataires du RSA, dans un souci de simplification et d’amélioration de l’accès aux soins. Environ 670.000 foyers (bénéficiaires et ayants-droit) sont concernés par cette mesure, selon l’Assurance maladie.

 

Formation

Les nouveaux acteurs de la formation professionnelle entrent en piste: les « opérateurs de compétences » (Opco), gérés par les partenaires sociaux, auront pour missions de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.

 

AUSSI SUR MSN: Assurance-chômage : Faut-il faire trinquer les cadres  dans Non classé

Relire la vidéo
VIDÉO SUIVANTE
  • Taxe carbone : «L'écologie ne doit pas être synonyme d'impôt supplémentaire»
    Taxe carbone : «L’écologie ne doit pas être synonyme d’impôt supplémentaire»
    Interviewée sur RTL, Ségolène Royale, l’ancienne ministre de l’Environnement désormais ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique, s’est prononcée contre l’instauration d’une taxe carbone.
    Logo de Le FigaroLe Figaro
  • «Le maintien de l'ordre en France ça doit être l'affaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale» (Larrivé)
    «Le maintien de l’ordre en France ça doit être l’affaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale» (Larrivé)
    Guillaume Larrivé, député LR de l’Yonne et secrétaire général délégué des Républicains est l’invité politique de la matinale Radio Classique. Il revient sur la décision du gouvernement de mobiliser les militaires de l’opération Sentinelle pour protéger, entre autres, l’Élysée.
    Logo de Le FigaroLe Figaro
  • Guillaume Larrivé est l’invité de la matinale Radio Classique – Le Figaro
    Guillaume Larrivé est l’invité de la matinale Radio Classique – Le Figaro
    Chaque matin, à 8h12, suivez en direct l’édito de Guillaume Tabard (Le Figaro) ainsi que l’interview politique de Guillaume Durand (Radio Classique). Aujourd’hui, c’est le député LR de l’Yonne, secrétaire général délégué des Républicains.
    Logo de Le FigaroLe Figaro
1
Annuler
00:06
09:05

Paramètres
Désactivé

HD
HQ
SD
LO

Assurance-chômage : Faut-il faire trinquer les cadres ?
Assurance-chômage : Faut-il faire trinquer les cadres ?
PARTAGER
PARTAGER
TWEETER
PARTAGER
ENVOYER PAR E-MAIL

Vidéos suggérées
  • Assurance-chômage : Faut-il faire trinquer les cadres ?

    Assurance-chômage : Faut-il faire trinquer les cadres ?

    Le Figaro9:05

  • Taxe carbone : «L'écologie ne doit pas être synonyme d'impôt supplémentaire»

    Taxe carbone : «L’écologie ne doit pas être synonyme d’impôt supplémentaire»

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro0:29

  • «Le maintien de l'ordre en France ça doit être l'affaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale» (Larrivé)

    «Le maintien de l’ordre en France ça doit être l’affaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale» (Larrivé)

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro0:40

  • Guillaume Larrivé est l’invité de la matinale Radio Classique – Le Figaro

    Guillaume Larrivé est l’invité de la matinale Radio Classique – Le Figaro

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro16:26

  • Brexit : Theresa May épingle les députés après la demande de report

    Brexit : Theresa May épingle les députés après la demande de report

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro0:57

  • La Nouvelle-Zélande va bannir les fusils d'assaut

    La Nouvelle-Zélande va bannir les fusils d’assaut

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro0:39

  • Milan : il prend 51 collégiens en otage et enflamme le bus

    Milan : il prend 51 collégiens en otage et enflamme le bus

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro1:15

  • "Les militaires n'ont pas vocation à faire du maintien de l'ordre"

    « Les militaires n’ont pas vocation à faire du maintien de l’ordre »

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro1:38

  • Est-ce grave si une météorite s’écrase sur la Terre?

    Est-ce grave si une météorite s’écrase sur la Terre?

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro2:12

  • «RSA bénévolat» : «Un dispositif gagnant-gagnant» pour la présidente du département du Haut-Rhin

    «RSA bénévolat» : «Un dispositif gagnant-gagnant» pour la présidente du département du Haut-Rhin

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro2:01

  • Brexit : Donald Tusk déclare qu'un «court report» est possible

    Brexit : Donald Tusk déclare qu’un «court report» est possible

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro1:05

  • Clément Froissart - "Peupleraie" (Live)

    Clément Froissart – « Peupleraie » (Live)

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro5:53

  • Clément Froissart - "Amour Armure" (Live)

    Clément Froissart – « Amour Armure » (Live)

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro5:46

  • ISF : Macron fait-il marche arrière ?

    ISF : Macron fait-il marche arrière ?

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro7:47

  • classement des lycées : pourquoi le public est largué ?

    classement des lycées : pourquoi le public est largué ?

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro13:13

  • New French junior minister in charge relation with the Parliament and also government spokesman Christophe Castaner arrives for the first weekly cabinet meeting under new French President Emmanuel Macron, Thursday, May 18, 2017 at the Elysee Palace in Paris. Macron named a mix of prominent and unknown figures from the left and the right to make up the government. (AP Photo/Christophe Ena)

    Castaner a-t-il sauvé sa tête?

    Logo de Le Figaro

    Le Figaro13:36

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

 

Téléchargez l’application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l’actualité.

|Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente