Archive pour le 9 avril, 2019

La lettre de Laurent Joffrin…………………………..(09/04/2019)

Libération 09 avril 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Haro sur l’impôt

«Apaiser» l’exaspération fiscale. Les aimables généralités débitées ce mardi à l’Assemblée par le Premier ministre, empêché d’entrer dans les détails par les arbitrages à venir du Président, étaient dominées par ce mot d’ordre peu surprenant, en tout cas pour un gouvernement de centre droit. L’exécutif espère se refaire la cerise dans l’opinion par ce moyen simple. Comme personne n’aime payer l’impôt et comme c’est sur une augmentation de taxe que le mouvement des gilets jaunes a débuté, il peut en tirer bénéfice.

Edouard Philippe a déduit son nouveau mantra de la «restitution» du grand débat, dont il rendait compte auprès des députés. Restitution à sa sauce : les Français consultés – autant que les gilets jaunes sur ce point – ne demandent pas seulement une baisse de pression fiscale. Ils veulent aussi plus de justice sociale dans la répartition de la charge. Fort disert, le Premier ministre est resté muet sur ce point sensible. Pourtant, c’est là que tout se complique : entre la décroissance des impôts et la justice sociale, il y a une contradiction. Les prélèvements obligatoires ne sont pas seulement une charge : ils financent l’action publique, selon une règle redistributive instaurée depuis plus d’un siècle. On taxe plus les riches (en principe) et on aide plus les pauvres. C’est la philosophie de «l’Etat social», destiné à modérer les duretés de l’économie de marché. On le voit en comparant les pays à forts prélèvements à ceux où ils sont moins conséquents : les pays scandinaves, par exemple, sont nettement moins inégalitaires que les Etats-Unis.

Autrement dit, si le gouvernement décide de diminuer l’ensemble des impôts, il fera ipso facto reculer la redistribution. Bien sûr, on peut améliorer à coût constant le fonctionnement de l’Etat social, c’est même fort souhaitable. Mais c’est une tâche patiente, lente, de long terme. Si l’on veut des économies tout de suite, de manière visible, il faudra bien couper dans les dépenses, sauf à accroître la dette, ce qu’on exclut d’emblée. Et comme on ne touchera pas aux «fonctions régaliennes» (armée, police, justice, diplomatie), on voit très bien où se porteront les efforts. C’est ainsi qu’une baisse des impôts générale, uniforme, homothétique, sera agréable au contribuable mais défavorable aux défavorisés. Edouard Philippe rétorquera qu’il s’est appliqué à écouter les Français (en tout cas ceux qui se sont exprimés dans son débat). Certes. Mais c’est une écoute très particulière. Voilà un gouvernement qui est tout ouïe de l’oreille droite, mais sourd de l’oreille gauche.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans:Non classé |on 9 avril, 2019 |Pas de commentaires »

Pas bête…………………………….(09/04/2019)

Logo Francetv info 15H07
ALERTE INFO
Privatisation d’Aéroports de Paris : des parlementaires d’opposition enclenchent la procédure pour un « référendum d’initiative partagée »
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 9 avril, 2019 |Pas de commentaires »

Grand déblatblabla………………………(09/04/2019)

Drôle d’expo temporaire au Grand Palais : Après deux mois de consultation, le Premier ministre Edouard Philippe et les organisateurs du grand débat présentaient lundi matin les conclusions de la consultation nationale dans une salle du monument parisien. « Ce moment était attendu mais quand il a ouvert, autour du 15 janvier, c’était vraiment un saut dans l’inconnu », débute Emmanuel Wargon. La secrétaire d’Etat à la transition écologique évoque un « grand moment », puis sort la calculette :

« Les Français ont été au rendez-vous. Un million et demi de personnes [a] participé à cet exercice inédit de démocratie. 506.000 personnes se sont connectées sur le site internet, 10.000 réunions locales ont été organisées et environ 500.000 personnes se sont exprimées avec les cahiers citoyens […] Cela montre une vitalité démocratique, une volonté de débattre ».

Des PowerPoint très fleuris

Le ton de la matinée est donné. Pendant trois heures, ministres et organisateurs échangent des courtoisies. Quelques pépites fusent :

  • « Nous avons vérifié combien nos concitoyens ont besoin de se parler, peut-être autant que d’être entendus »
  • « En discutant ensemble, on s’aperçoit qu’on a à peu près tous les mêmes besoins »
  • « On entend mal si on écoute vite »

Dans ce concert d’autosatisfaction, de rares dissonances. L’une des garantes, Nadia Bellaoui, critique les formulations « excessivement binaires » de certains questionnaires et « l’hyper médiatisation » d’Emmanuel Macron, qui a pu « occulter la richesse de la parole collective ».

Une ribambelle d’experts se succède ensuite au micro pour présenter les résultats, à travers les quatre grandes thématiques fixées par Emmanuel Macron, mais également d’autres comme le pouvoir d’achat, la santé ou les retraites. Les PowerPoint présentés font honneur à la nature : les réponses sont présentées sous formes d’arbres, avec un « tronc commun » et des branches pour les « différences ». « Voyez ce constat présenté sur le pétale illuminé au sud de notre fleur », dit l’une des spécialistes.

20 miniutes

Publié dans:Non classé |on 9 avril, 2019 |Pas de commentaires »

Le GAFA………………………………….(09/04/2019)

Cette taxe française s’inspire d’un projet européen qui n’a pas abouti en mars, en raison des réticences de plusieurs pays.

 

L’Assemblée nationale a voté, dans la soirée du lundi 8 avril, en première lecture l’instauration d’une taxe sur les géants mondiaux du numérique, qui doit faire de la France un des pays pionniers en la matière.

Les députés ont approuvé par 55 voix contre 4 et 5 abstentions l’article du projet de loi porté par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire instaurant cette taxe Gafa (l’acronyme qui désigne Google, Amazon, Facebook et Apple) à la française, qui suscite la désapprobation de Washington. « Ce n’est pas l’unanimité, mais ça n’en est pas loin », a commenté le ministre, se félicitant que la France « ouvre une voie » et se disant « certain que beaucoup de pays suivront ».

Publié dans:Non classé |on 9 avril, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente