Humour anglais……………………………….(22/05/2019)

Jusqu’à présent, Theresa May n’évoquait jamais l’éventualité d’un second référendum sur le Brexit, sauf pour repousser cette idée, qui vaut anathème chez les conservateurs.

Mardi 21 mai, à deux jours d’une bérézina électorale annoncée aux élections européennes, la première ministre a placé ce sacrilège au centre de son discours de la dernière chance pour sauver son Brexit et sa fin de mandat. « Votez ma loi, et vous pourrez ensuite l’amender en prévoyant un deuxième référendum », a-t-elle lancé en substance aux députés, qui ont déjà repoussé à trois reprises le texte de l’accord de rupture qu’elle a signé avec l’Union européenne (UE) en novembre 2018.

Theresa May joue sa dernière carte, puisque, poussée vers la sortie par son propre parti, elle a accepté le principe de son départ cet été. Mais elle est résolue à effectuer une ultime tentative. Au cours de la première semaine de juin, elle soumettra à la Chambre des communes non pas le texte de l’accord avec l’UE, mais, curieusement, l’énorme projet de loi destiné à le mettre en œuvre.

Six semaines de pourparlers entre son gouvernement et l’opposition Labour n’ont pas abouti à un accord. Mais la première ministre affirme qu’elle intégrera dans le texte des propositions de compromis issues de ces discussions. Ses chances de succès sont minces. En tout état de cause, elle a impérativement besoin de voix d’élus travaillistes.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Brexit : acculée, Theresa May annonce son départ
Humour anglais.....................................(22/05/2019) dans Non classé
Publié dans : Non classé |le 22 mai, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente