Et c’est la Figaro qui le dit……………………………(25/06/2019)

Dette et déficit: la Cour des comptes blâme Macron après la crise des «gilets jaunes»
Emmanuel Macron, vendredi soir, pour la Fête de la musique. LEWIS JOLY/AFP

Les mesures pour calmer la colère des «gilets jaunes» n’ont pas été gagées par des économies suffisantes, juge l’institution financière dans son rapport annuel sur l’état des finances publiques publié ce mardi matin.

Le revirement macronien vers une politique en faveur du pouvoir d’achat s’accompagne d’une moindre ambition en matière de redressement des finances publiques, déplore la Cour des comptes dans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques publié ce mardi matin. La révision de la trajectoire de baisse du déficit et de la dette, opérée au printemps par le gouvernement, «entraîne un nouveau report, nettement au-delà de 2022, de la date prévue de retour du déficit structurel à l’objectif de moyen terme et une réduction nettement plus faible qu’anticipé de la dette rapportée au PIB», écrivent les magistrats des comptes publics.

Le Figaro

Publié dans : "AFFAIRES" |le 25 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire