Archive pour le 17 juillet, 2019

La justice en toute liberté…………………………..(17/07/2019)

Logo Francetv info 14H16
ALERTE INFO
Prud’hommes : la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licenciement abusif
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 17 juillet, 2019 |Pas de commentaires »

Chaises misicales………………………………(17/07/2019)

Logo Francetv info 23h48
Alerte info
Elisabeth Borne, actuelle ministre des Transports, remplace François de Rugy au ministère de la Transition écologique
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 17 juillet, 2019 |Pas de commentaires »

La classe …………………………….(17/07/2019)

Sibeth Ndiaye et sa phrase sur les homards et les kebabs ne sont pas passées inaperçues

La porte-parole du gouvernement a utilisé sur CNews une image particulièrement remarquée.

POLITIQUE – Le kebab est-il aux Français ce que le homard était aux dîners organisés par le couple Rugy à l’hôtel de Lassay? Le débat était lancé mardi 16 juillet sur les réseaux sociaux, après la diffusion d’une interview de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur CNews.

“L’ambition écologique du gouvernement est intacte” après la démission de François de Rugy, a indiqué la porte-parole, expliquant que “la politique dépasse les individus”. Sibeth Ndiaye a souligné le “choix courageux” du désormais ex-ministre “de ne pas entraver l’action du gouvernement” en présentant sa démission.

“Bien souvent on mange plutôt des kebabs”

Puis, interrogée sur la polémique liée aux agapes organisées par François de Rugy et son épouse lorsque le premier était président de l’Assemblée nationale, polémique ayant ouvert une semaine de révélations de Mediapart sur les dépenses de l’ancien ministre, Sibeth Ndiaye a reconnu qu’il fallait aux élus et membres du gouvernement “avoir de la mesure, certaines fois une forme de frugalité”.

“Nous sommes tous conscients que tout le monde ne mange pas du homard tous les jours. Bien souvent on mange plutôt des kebabs. Il faut que nous ayons cette raison qui fait qu’on sait apprécier les choses et doser au bon niveau ses frais de représentation”, a-t-elle ajouté, 

“Surtout, à aucun moment il ne faut confondre les dépenses que l’on a dans notre vie personnelle et notre vie publique. Notre exemplarité se

Publié dans:Non classé |on 17 juillet, 2019 |Pas de commentaires »

Les godillots s’usent rapidement……………………(17/07/2019)

Scandales, fortes pressions et nouvelles révélations : pourquoi François de Rugy a finalement décidé de démissionner

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, sous le feu des critiques après les révélations de Mediapart, a annoncé mardi sa démission du gouvernement.

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a démissionné de ses fonctions, le 16 juillet 2019.
François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a démissionné de ses fonctions, le 16 juillet 2019. (MAXPPP)

L’annonce a surpris tout le monde. Il est exactement 14h32, mardi 16 juillet, lorsque François de Rugy publie un long communiqué sur sa page Facebook. L’annonce, espérée depuis une semaine par les opposants du ministre de la Transition écologique et solidaire, arrive au sixième paragraphe. « J’ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin », écrit l’ancien membre d’EELV, empêtré depuis le 10 juillet par plusieurs affaires révélées par Mediapart.

« Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l’objet me conduisent aujourd’hui à prendre le recul nécessaire, explique François de Rugy. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d’assumer sereinement et efficacement la mission que m’ont confiée le président de la République et le Premier ministre. »

« François de Rugy compte bien rester ministre »

Un discours qui tranche radicalement avec sa dernière interview publiée mardi matin. La veille, François de Rugy recevait les journalistes de Ouest-France dans son bureau de l’hôtel de Roquelaure, précisément là où il a convié plusieurs amis à des dîners fastueux, selon Mediapart. « Pas de tentation d’Ouessant », affirme le ministre à ceux qui le verraient bien retourner sur son île bretonne. « François de Rugy compte bien rester ministre. Quoi qu’il arrive », conclut le quotidien régional. Une petite phrase qui résonne drôlement au regard du scénario des heures suivantes.

François de Rugy pensait sûrement avoir réussi à passer entre les gouttes. Jeudi 11 juillet, le ministre, sous le feu des critiques, avait dû écourter sa visite dans les Deux-Sèvres afin de rentrer précipitamment à Paris. Il était convoqué par Edouard Philippe pour un entretien de plus de deux heures. Dehors, les journalistes faisaient le pied de grue devant Matignon et bruissaient des rumeurs sur sa démission. Il n’en sera rien.

 

 

Publié dans:"AFFAIRES" |on 17 juillet, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente