Archive pour le 3 septembre, 2019

La lettre de Laurent Joffrin……………………..(03/09/2019)

Libération 03 septembre 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Griveaux et les «abrutis»

Benjamin Griveaux s’est platement excusé auprès de la mère d’Hugues Renson, élu d’En Marche un temps aspirant maire de Paris. Il était temps : cet été, commentant en privé la floraison de candidatures En Marche pour la mairie de Paris, il avait qualifié aimablement ce Renson de «fils de p…»,ce qui lui avait permis d’insulter deux personnes en une seule formule, rapportée ensuite par le Point. Rencontrant la supposée «p…» en question il y a quelques jours, il lui a dit sous forme de boutade : «J’ai eu des propos peu amènes à votre égard, madame, mais c’était parce que je ne vous avais pas rencontrée.» Le geste est méritoire, mais l’explication étrange. Si l’on prend cette amende honorable au pied de la lettre, il en ressort que Griveaux a tendance à tenir les femmes qu’il ne connaît pas pour des «p…»,ce qui élargit nettement le cercle de ses détestations potentielles. On pense à ce vieux proverbe à la fois machiste et méditerranéen (dit-on) : «Toutes les femmes sont des p…, sauf ma mère qui est une sainte.» Comme quoi, le nouveau monde souffre parfois des réminiscences de l’ancien.

On n’ose imaginer, du coup, ce que Benjamin Griveaux pense de la mère de Cédric Villani, lequel envisage très sérieusement de se présenter à l’élection parisienne tout en se réclamant lui aussi de la République en marche, ce qui pourrait obérer les chances du candidat officiel. On sait en revanche ce qu’il pense du fils de cette innocente mère de famille. Villani n’a, selon lui, «pas les épaules» pour ce genre de campagne. Il concède toutefois que son concurrent «est plus intelligent que les autres», ce qui est un demi-compliment, puisque Griveaux tient ceux qui guignaient la mairie de Paris au sein d’En Marche pour une bande «d’abrutis». Villani est ainsi un «abruti» plus «intelligent» que les autres «abrutis». L’intéressé pourrait en être blessé s’il n’avait pas reçu la médaille Fields, l’équivalent du prix Nobel en mathématiques, ce qui atteste, en principe, d’une certaine agilité intellectuelle.

Cette compétition fratricide va en tout cas pimenter la course à l’hôtel de ville parisien. Villani semble décidé à aller jusqu’au bout. Deux signes ne trompent pas : il a changé de coupe de cheveux, passant du style Musset à celui du pubard moyen ; il a abandonné la lavallière et le bijou en forme d’araignée qu’il portait entre ces deux épaules qu’il n’a pas (selon Griveaux) et qui en faisaient un personnage reconnaissable par son excentricité assumée. Paris vaut bien une araignée.

Villani est un faux farfelu qui prépare sa candidature aussi méthodiquement qu’il a conduit sa carrière de mathématicien. Il confesse même en privé, dit-on, qu’il vise à terme l’Elysée. Pour cette première étape, il a réuni un brillant comité de soutien et les sondages lui prédisent une bonne prestation dans le scrutin. Mais il pourrait aussi faire les affaires d’Anne Hidalgo en divisant les voix d’En Marche, assurant ainsi la réélection de la socialiste. Si tel était le cas, on devine ce qu’Emmanuel Macron pourrait dire à son tour – et en privé – des candidats En Marche à Paris, Griveaux compris : «une bande d’abrutis».

LAURENT JOFFRIN
 
Publié dans:Politique |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

Comment lutter contre le chômage………………..(03/09/2019)

Logo Francetv info 19H40
ALERTE INFO
Bercy prévoit la suppression de 5 800 emplois au ministère des Comptes publics d’ici à 2022
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Chômage |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

Brexit dans les choux…………………….(03/09/2019)

Ce qu’il faut savoirAvis de tempête au Royaume-Uni. Les députés britanniques ont repris le chemin de Westminster, mardi 3 septembre, pour une semaine qui s’annonce décisive pour l’avenir du pays, censé quitter l’Union européenne le 31 octobre. Premier coup dur pour le Premier ministre : la défection du député conservateur Philip Lee, qui a choisi de rejoindre les LibDem (europhiles). Conséquences : Boris Johnson ne dispose plus de majorité au Parlement, qui tenait à une seule voix.

Boris Johnson sans majorité. Tandis qu’il s’adressait à la Chambre, le député Phillip Lee a quitté les rangs du Parti conservateur pour rejoindre ceux du Lib Dem, un parti europhile appartenant à l’opposition, lui faisant perdre la majorité absolue. « Le gouvernement conservateur poursuit de manière agressive un Brexit (aux conséquences) dommageables. Il met en danger des vies (…) et menace de manière injustifiée l’intégrité du Royaume-Uni », s’est défendu Phillip Lee dans un communiqué.

Un premier vote mardi soir. Par un premier vote organisé mardi soir vers 22 heures (si le président de la chambre l’autorise), les députés vont tenter de prendre le contrôle du Parlement, c’est-à-dire d’en déterminer l’ordre du jour à la place du gouvernement. En cas de vote positif, les anti- »no deal » pourront présenter dans la foulée ou mercredi un texte de loi destiné à contraindre le Premier ministre à demander un nouveau report du Brexit au 31 janvier 2020, au cas où aucun compromis n’est trouvé avec Bruxelles d’ici le 19 octobre et où le Parlement n’a pas approuvé une sortie sans accord.

Le spectre d’élections anticipées. Boris Johnson a prévenu qu’il n’accepterait « sous aucune circonstance » de demander à Bruxelles un nouveau report du Brexit. Il est déterminé à faire sortir son pays de l’UE le 31 octobre, accord renégocié ou pas. Si les partisans du « no deal » l’emportent au Parlement, le chef du gouvernement présentera dans la foulée une motion pour organiser des élections législatives le 14 octobre. Cette motion sera alors soumise au vote des députés mercredi et devra recueillir les deux tiers des voix.

La livre continue à baisser. Souffrant de ce tumulte politique, la monnaie britannique est tombée à un plus bas en trois ans face au dollar, sous le seuil de 1,20 dollar.

Des manifestants devant Westminster. Toute la journée, des manifestants anti-Brexit ont agité des drapeaux européens devant le Parlement britannique, tandis que des pro-Brexit arboraient des pancartes proclamant : « On a voté pour partir ».

 

 

Suivez le live et réagissez en direct
#BREXIT
Publié dans:BREXIT |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

Honte à vous messieurs………………..(03/09/2019)

FÉMINICIDE – Une centaine de personnes du collectif #NousToutes se sont rassemblées dimanche soir pour dénoncer le « 100e féminicide » de l’année. Une femme a été retrouvée morte à Cagnes sur Mer samedi vraisemblablement « suite à une dispute conjugale ». Son compagnon est en garde à vue.
01 sept. 19:16 – La rédaction de LCI

« Une dispute conjugale » est vraisemblablement à l’origine de la mort d’une femme dont le corps a été découvert sous un tas d’ordures dans une rue de Cagnes-sur-Mer. Ce décès est le 100e féminicide en France depuis le début de l’année 2019 selon le collectif #NousToutes qui a décidé d’organiser un rassemblement à Paris ce dimanche soir àdeux jours du « Grenelle » destiné à lutter contre les violences conjugales.

 

Brandissant des panneaux dédiés à chacune des victimes, les manifestantes  ont rendu hommage aux femmes tuées en égrénant à tour de rôle leurs prénoms:   »Céline, Sarah, Maguy, Clothilde, Eliane, Euphémie… » avant de coller les  pancartes sur le sol.

 

« Nous voulons un milliard, pas un million », ont lancé à l’unisson les  manifestantes, en allusion à leur demande récurrente: « Il nous faudrait un  milliard d’euros pour lutter efficacement contre les violences conjugales, c’est trois fois et demi moins que ce que coûtent chaque année » ces violences,  a assuré à l’AFP Anaïs Leleux, du collectif #NousToutes. « Si la France le décidait aujourd’hui elle pourrait faire reculer de  manière radicale toutes les violences sexistes et sexuelles que cachent les féminicides », a de son côté affirmé à l’AFP Caroline De Haas, autre membre de  #NousToutes, en assurant que « beaucoup de féminicides auraient pu être empêchés  s’il n’y avait pas eu de dysfonctionnements ».

 Dans la nuit de vendredi à samedi 31 août, la police de Cagnes-sur-Mer a reçu un appel pour signaler une « dispute conjugale » se déroulant dans une rue du quartier où a été découvert le corps de cette femme, sous un tas de détritus. « L’hypothèse d’une dispute conjugale est  vraisemblable », a indiqué dimanche une source policière. « Le corps était totalement dissimulé sous des branchages et une couette ».   »La victime, retrouvée habillée, portait d’importantes traces de coups et avait  le visage tuméfié, mais on ignore si ces coups sont à l’origine de son décès.  L’autopsie permettra de nous le dire », a-t-elle poursuivi.

Publié dans:"AFFAIRES" |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

On récompense les « amis »…………………………(03/09/2019)

Logo Francetv info 12H38
ALERTE INFO
Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, entre au gouvernement
Cliquez ici pour plus d’informations
ÉGALEMENT 
Publié dans:Politique |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

C’est rassurant………………………….(03/09/2019)

Logo Francetv info 13H32
ALERTE INFO
Des polluants « du quotidien » sont présents dans l’organisme de tous les Français, surtout des enfants, révèle une étude de l’agence Santé publique France
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SANTE |on 3 septembre, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente