Archive pour le 16 décembre, 2019

Prévisions pour le 17/12…(16/12/2019)

signature paul turban
Paul Turban Journaliste
publié le 16/12/2019 à 16:36 mis à jour le 16/12/2019 à 16:54

La galère continue pour les voyageurs français et franciliens. La SNCF annonce une nouvelle journée « très perturbée » le mardi 17 décembre sur l’ensemble de son réseau.  »À la suite de l’appel intersyndical à manifester, le trafic de la journée du mardi 17 décembre sera plus réduit que celui du lundi 16. Le trafic des trains du quotidien sera extrêmement perturbé. »

La SNCF annonce 1 TGV sur 3, 1 Transilien 5 et 3 TER sur 10. Seuls 5 % des Intercités circuleront. Il n’y aura aucune circulation hormis 2 allers-retours Paris-Brive. Au niveau international, il y aura 2 Eurostar sur 3 et 2 Thalys sur 3. Seuls un quart des Lyria circuleront.

« Pour la période des vacances de fin d’année, les clients seront informés demain mardi 17 décembre dans la journée des circulations garanties les vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 décembre, et à partir du jeudi 19 décembre pour les journées des 23, 24, 25 et 26 décembre », rappelle la SNCF dans un communiqué.

Le trafic TGV en détails

Axe Est : 1 train sur 3. Axe Atlantique : 1 train sur 5. Axe Nord : 1 train sur 3. Axe Sud-Est : 1 train sur 3. Intersecteurs : 1 train sur 6. Ouigo : 1 train sur 4.

Le trafic TER en détails

Auvergne-Rhône-Alpes : 1 train et 3 bus de substitution sur 10 trains.

Bourgogne-Franche-Comté : 2 trains et 3 bus de substitution sur 10 trains.

Bretagne :  2 trains et 1 bus de substitution sur 10 trains.

Centre-Val-de-Loire : 3 trains et 1 bus de substitution sur 10 trains.

Grand-Est : 2 trains et 1 bus de substitution sur 10 trains.

Hauts-de-France : 2 trains sur 10.

Normandie : 1 train et 1 bus de substitution sur 10 trains.

Nouvelle-Aquitaine : 1 train et 3 bus de substitution sur 10 trains.
 
Pays-de-la Loire : 1 train et 2 bus de substitution sur 10 trains.

Provence-Alpes-Côte-d’Azur : 1 train et 2 bus de substitution sur 10 trains.

Le trafic RER en détails

RER A - 1 train sur 2 en moyenne uniquement aux heures de pointe sur les branches Cergy et Poissy. L’interconnexion est assurée à Nanterre-Préfecture.

RER B - 1 train sur 3 en moyenne. L’interconnexion est suspendue en Gare du Nord.

RER C - 4 trains par heure entre Paris-Austerlitz et Brétigny en heures de pointe et 1 train par heure en heures creuses. 2 trains par heure sur les branches Paris-Austerlitz – Massy et Paris-Austerlitz – Juvisy, uniquement en heure de pointe. Les autres branches ne sont pas desservies.

RER D - Nord : 3 trains par heure sur la branche Paris – Villiers-le-Bel et 2 trains par heure entre Paris-Nord et Orry La Ville uniquement en pointe. Desserte complétée par des arrêts TER en gare de Creil et Chantilly-Gouvieux
Sud : 2 trains par heure en heures de pointe et 1 train par heure en journée sur les branches Paris Gare de Lyon – Corbeil et Paris Gare de Lyon – Melun. L’interconnexion est suspendue entre Gare du Nord et Gare de Lyon.

RER E - 1 train sur 3 en moyenne sur l’axe Haussmann – Chelles-Gournay. Branche Villiers-Tournan : 3 trains par heure au départ de Paris-Est omnibus de Rosny Bois Perrier à Tournan uniquement en heures de pointe.

Le trafic francilien en détails

Ligne H - 1 train sur 3 en moyenne et 4 allers retours sur Montsoult Luzarches. La liaison Creil – Persan – Valmondois – Pontoise est assurée en bus.

Ligne J - 1 train sur 3 en moyenne de 5h à 21h. L’axe Conflans Mantes n’est pas desservi. Desserte complétée par des trains TER en gare de Mantes La Jolie.

Ligne K - 3 allers retours train Paris – Crépy, complétés avec des relations en bus entre Crépy et Mitry. Desserte complétée par 4 allers-retours assurés par TER sur les gares de Crépy et Dammartin.

Ligne L – 1 train sur 3 en moyenne de 5h à 23h sur les branches Paris Saint-Lazare – Versailles et Paris Saint-Lazare – Saint-Nom-La-Bretèche. La branche Paris Saint-Lazare – Cergy n’est pas desservie.

Ligne N – 2 trains par heure sur les axes Paris-Montparnasse – Rambouillet et Paris-Montparnasse –  Plaisir-Grignon en heures de pointe. Desserte complétée par des trains TER sur les gares de Versailles-Chantiers et Rambouillet.

Ligne P - 1 train sur 3 en moyenne sur l’axe Paris-Est – Meaux. Les branches Provins, Coulommiers, La Ferté Milon et Esbly ne sont pas desservies. La gare de Château-Thierry est desservie par des allers retours TER.

Ligne R – Aucun train. Quelques dessertes des gares de Bois-Le-Roi à Montereau assurés par TER.

Ligne U - Aucun train.

Tramway 4 - Fréquence de 15 min sur toutes les branches de 6h30 à 20h.

Tramway 11 - Service quasi normal

Publié dans:RETRAITES |on 16 décembre, 2019 |Pas de commentaires »

Un retraité de plus…………………..(16/12/2019)

Logo Francetv info 12H47
ALERTE INFO
Réforme des retraites : Jean-Paul Delevoye démissionne
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:RETRAITES |on 16 décembre, 2019 |Pas de commentaires »

Prévisions du 16/12/2019………………….

Logo Francetv info 17H02
ALERTE INFO
Grève du lundi 16 décembre : la RATP annonce un trafic encore fortement perturbé avec huit lignes de métro fermées
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:RETRAITES |on 16 décembre, 2019 |Pas de commentaires »

Retraites……………….(16/12/2019)

POLITIQUE - Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, qui a appelé à la mobilisation mardi 17 décembre contre le projet de réforme des retraites présenté par le gouvernement, estime ce dimanche 15 décembre qu’il faut en “retirer l’âge d’équilibre”, mesure d’allongement de la durée de cotisation.

“C’est très simple: pour que la CFDT porte un autre regard sur ce projet de loi, le gouvernement doit accepter de retirer l’âge d’équilibre. Un point, c’est tout”, déclare Laurent Berger au Journal du dimanche, soucieux qu’il n’y ait “pas de blocage des transports pour Noël”.

Jurant que sa “colère, mercredi, après l’annonce des détails de la réforme, n’était pas feinte”, le responsable syndical répète que “cela n’a aucun sens de conjuguer” réforme “systémique” et réforme “paramétrique”, c’est-à-dire touchant à un des paramètres du système: l’âge ou la durée de cotisation.

“C’est profondément injuste de demander à ceux qui sont nés en 1960 et qui doivent partir à la retraite en 2022 de travailler plus longtemps”, ajoute-t-il.

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la mise en place d’un ”âge d’équilibre” à 64 ans. Chacun pourra continuer à partir à la retraite à 62 ans, mais au prix d’un malus sur sa pension, ceux partant après bénéficiant au contraire d’un bonus.

Sans recul sur l’âge d’équilibre, rendez-vous en janvier

Faute de revenir su

Publié dans:RETRAITES |on 16 décembre, 2019 |Pas de commentaires »

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente