Excellente fréquentation……………………(15/02/2020)

  • Griveaux :les dessous d’un sale coup

«Abomination»«déliquescence», «naufrage» : le retrait de Benjamin Griveaux a déclenché vendredi matin une avalanche de réactions consternées. Dans une rare unanimité, la classe politique a dit son «dégoût» pour ces pratiques qui mettraient en danger, au-delà des responsables politiques, rien moins que la démocratie. L’air défait, la voix blanche sur fond gris, le candidat LREM à la mairie de Paris s’est exprimé à 9 heures depuis son siège de campagne : «Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. […] Je ne suis pas prêt à nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis.» Par la voix de son avocat, Richard Malka, il a annoncé qu’une plainte serait déposée. Retour sur ces vingt-quatre heures qui ont vu exploser la candidature Griveaux.

Jeudi matin, le bruit qui court

Le cinéma 7 Batignolles est plein. Journalistes, candidats et soutiens sont venus voir Benjamin Griveaux présenter son prog

Libération
Publié dans : "AFFAIRES" |le 15 février, 2020 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente