Archive pour la catégorie 'Etranger'

Flash « franceinfo »……………………………….(28/09/2016)

Logo Francetv info 05H59
ALERTE INFO
Shimon Peres, ancien président israélien et prix Nobel de la paix, est mort à l’âge de 93 ansLe prix Nobel de la paix et ancien président israélien Shimon Peres est mort dans la nuit de mardi 28 à mercredi 29 septembre à l’âge de 93 ans après un accident vasculaire cérébral, a indiqué son médecin personnel Rafi Walden. Avec Shimon Peres disparaît une figure historique, dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l’Etat d’Israël et l’un des principaux artisans des accords d’Oslo. Il a été distingué du Nobel de la paix en 1994 avec l’Israélien Yitzhak Rabin et le Palestinien Yasser Arafat« pour leurs efforts en faveur de la paix au Moyen-Orient ».
Publié dans:Etranger |on 28 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

L’édito de Laurent Joffrin………………………..(27/09/2016)

EDITORIAL

Cyniques

Par Laurent Joffrin — 26 septembre 2016 à 20:21

  •  Cyniques
ÉDITOIl ont bonne mine, les «réalistes» de l’imbroglio syrien. Depuis des mois, des années, ils expliquent sur un ton péremptoire qu’il faut «parler avec les Russes» – c’est-à-dire les laisser mener le combat à leur guise – et s’appuyer sur le régime Al-Assad, quels que soient ses crimes. Entre deux ennemis, expliquent-ils, Daech ou Al-Assad, il faut choisir le moins dangereux et l’aider à vaincre le plus nocif, les islamistes fanatiques de l’Etat islamique. Sur le papier, le raisonnement semble imparable. L’ennui, c’est que ces deux alliés potentiels dans la lutte contre le terrorisme n’en sont pas. Outre l’incroyable déchaînement de cruauté et de violence dont ils usent contre la population, ils s’abstiennent pour l’essentiel de lutter contre Daech et expédient leurs bombes incendiaires sur l’opposition syrienne et les civils qui la soutiennent. L’EI leur sert surtout de repoussoir pour obtenir la neutralité des Occidentaux dans cette guerre sans fin et sans loi. Autrement dit, le réalisme n’en est pas un et sert seulement à coaliser autour d’Al-Assad et de Poutine un improbable lobby de cyniques utiles, comme il y avait du temps du communisme des «idiots utiles», selon la forte formule de Lénine. Il ne s’ensuit pas, évidement, que la crise puisse se dénouer à courte échéance. Les chocs d’intérêts géopolitiques et les crimes accumulés rendent toute discussion entre les parties quasiment impossible. Les trêves succombent les unes après les autres et la population subit les coups redoublés de combattants sans aucune limite. Pourtant il n’est qu’une issue – lointaine – à ce labyrinthe infernal : un compromis politique transitoire, aussi bancal soit-il, qui abaisse le niveau de violence et rende peu à peu sa place à la diplomatie. C’est ce que réclame la France, avec d’autres nations raisonnables. Pour l’instant, elle prêche dans le désert.

Laurent Joffrin

Liberation.fr
Publié dans:Etranger |on 27 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

L’édito d’AS……………………………………..(12/08/2016)

EDITORIAL

Tard

Par Alexandra Schwartzbrod — 11 août 2016 à 20:31
ÉDITOQue faut-il faire des derniers nazis vivants ? Les juger ? Les condamner à la perpétuité sachant qu’ils ont entre 90 et 100 ans ? Pour une fois, ce n’est pas tant la réponse qui importe que le débat qu’il soulève. En gros, deux camps s’opposent, ceux qui considèrent qu’il est trop tard et ceux qui jugent qu’il n’est jamais trop tard, et chacun des deux a des arguments qui s’entendent. Pourquoi en parler aujourd’hui ? Parce que des procès continuent à se tenir et que la question de poursuivre la traque se pose, vu l’âge des personnes concernées. Et aussi leur niveau d’implication dans la «machine» nazie, les plus importants étant, soit morts, soit déjà condamnés. Prenons Helma Kissner, bientôt jugée pour avoir été opératrice radio à Auschwitz. Elle avait 20 ans à l’époque des faits, à un poste subalterne. Son procès aura-t-il le même poids que celui d’un haut responsable ? Ne sera-t-il pas l’occasion aussi d’en savoir plus ? «Je suis personnellement hostile à l’idée que des personnes jugent des gens de la génération de leurs grands-parents, ça me met très mal à l’aise», estime l’historienne Annette Wieviorka, spécialiste de la Shoah et auteure de nombreux livres-références sur le sujet, tout en reconnaissant qu’il est toujours intéressant d’en apprendre davantage. Autre question : si les procès des premières décennies ont permis à l’Allemagne de se reconstruire, à quoi cela peut-il servir de continuer, quand on voit la résurgence du fascisme ou de sa tentation en divers points du globe ? «Peut-être à essayer de comprendre comment des sociétés peuvent vivre avec le poids de cette histoire, et s’en remettre», confie l’écrivain Olivier Guez. Scénariste du film Fritz Bauer, un héros allemand - le portrait d’un chasseur de nazis – sorti cet hiver, il prépare un livre sur Josef Mengele, mort en 1979 sans avoir été jugé pour ses actes monstrueux. Une autre façon de ne pas oublier.

Alexandra Schwartzbrod

Liberation.fr
Publié dans:Etranger |on 12 août, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »…………………………………….(25/07/2016)

Logo Francetv info 06H09
ALERTE INFO
Allemagne : un réfugié syrien se fait exploser près d’un festival de musique, blessant 12 personnes dont trois grièvementUn demandeur d’asile syrien de 27 ans s’est fait exploser, dimanche 24 juillet vers 22h, a proximité d’un festival de musique à Ansbach, en Bavière (Allemagne). L’explosion, qui a eu lieu devant un restaurant, n’a tué personne d’autre que son auteur. Elle a, en revanche, blessé douze personnes, dont trois grièvement. L’homme a tenté d’entrer sur le site du festival, mais a dû faire demi-tour faute de ticket d’entrée. Ce Syrien avait vu sa demande d’asile rejetée il y a un an, et avait séjourné dans une clinique psychiatrique. Les autorités cherchaient à vérifier, dimanche, s’il s’agit d’un attentat islamiste ou non. « On ne peut pas exclure que ce soit le cas », a indiqué le ministre de l’Intérieur de Bavière.
Publié dans:Etranger, TERRORISME |on 25 juillet, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « Le Parisien »………………………………….(20/07/2016)

Si vous ne parvenez pas à lire cet email, visualisez la version en ligne.
Flash
bandeau_alerte dans Etranger
bandeau_bottom
dot dot
Le ministère de la Défense confirme la mort en Libye de trois militaires français, tués en «service commandé»
Publié dans:Etranger |on 20 juillet, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »……………………………(15/07/2016)

Logo Francetv info 23H37
ALERTE INFO
Turquie : le président Erdogan dénonce un « soulèvement d’une minorité au sein de l’armée » et appelle les Turcs à descendre dans les rues pour résister. Suivez notre directLa situation est confuse en Turquie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan dénonce, dans la soirée du vendredi 15 juillet, un « soulèvement d’une minorité au sein de l’armée » et il appelle les Turcs à se rassembler dans la rue pour résisterà la tentative de coup d’Etat militaire. Peu de temps auparavant, la chaîne publique turque de télévision a diffusé un communiqué émanant des « forces de armées turques » faisant état de la proclamation de la loi martiale et d’un couvre-feu sur l’ensemble du territoire.
Publié dans:Etranger |on 16 juillet, 2016 |Pas de commentaires »

L’édito de Marc Semo………………………………(30/03/2016)

EDITORIAL

Ombre portée

— 29 mars 2016 à 20:21

  • Ombre portée

ÉDITOSon nom même signifie «le pays des purs». Le Pakistan est né par l’islam pour être le pays des musulmans d’Asie du Sud lors de la partition avec l’Inde, en 1947, sur fond de massacres de masse entre hindouistes et fidèles du Prophète. Ce pays était, dès sa création, un «Etat idéologique» dont la religion était et reste la principale raison d’être. C’est devenu l’une de ses fragilités. Le très rigoriste Pakistan d’aujourd’hui n’a certes pas grand-chose à voir avec celui dont rêvaient ses inspirateurs, à commencer par le grand philosophe Iqbal. La pression des fondamentalistes y est de plus en plus forte, notamment depuis le coup d’Etat militaire de 1977, qui ne fut pas le dernier. L’actuel Premier ministre, Nawaz Sharif, en sait quelque chose, pour avoir déjà été par deux fois renversé par une armée dont l’ombre portée continue de conditionner la vie politique. La pression croissante des mouvements islamistes les plus radicaux sur l’ensemble de la vie publique est de plus en plus évidente, même s’ils restent électoralement minoritaires. Les attentats sont désormais toujours plus meurtriers, y compris sur le territoire pakistanais. Si la lutte contre le terrorisme amène le pouvoir civil et l’armée à faire bloc, cette dernière a longtemps joué les apprentis sorciers, manipulant au travers de ses services secrets aussi bien les talibans afghans contre Kaboul que des groupes islamistes ultraradicaux du Cachemire, dont ceux qui furent les responsables des sanglants attentats de Bombay en 2008 (près de 200 morts), contre New Dehli. Le retour de flamme était prévisible. Certains groupes ont déjà prêté allégeance à l’Etat islamique, ce qui rend encore un peu plus explosive et complexe la donne dans ce qui est le seul pays musulman détenant l’arme nucléaire.

Par Marc Semo

Liberation.fr
Publié dans:Etranger |on 30 mars, 2016 |Pas de commentaires »

L’édito de Marc Semo……………………..(26/02/2016)

  • Bras de fer feutré
ÉDITOL’accord sur le nucléaire de juillet entérinait le grand retour de Téhéran dans la communauté internationale. Les plus optimistes en attendent l’amorce d’une démocratisation. Marquées par la mise hors jeu, sur décision du régime, de la plupart des candidats réformateurs et par la montée en puissance dans la campagne des «principalistes» – les ultra des ultras -, les élections de ce vendredi montrent que ce processus sera long, complexe et très incertain en dépit des espoirs d’une bonne partie de la classe moyenne et de la jeunesse. Craignant de ne pouvoir contrôler l’ouverture sur le monde entraînée par la levée des sanctions, les plus durs des mollah verrouillent le système, dénonçant «l’agression culturelle de l’Occident» et clamant qu’ils n’abandonneront jamais les principes de la révolution. Réformateur modéré, le président Hassan Rohani sait qu’il doit composer avec le Guide comme avec les conservateurs. Il n’en espère pas moins pousser ses pions pour changer peu à peu un régime toujours aussi implacable dans sa traque des opposants. L’Iran détient aussi, après la Chine, le triste record du monde du nombre d’exécutions capitales. Cette bataille politique aura des conséquences bien au-delà des frontières du pays. Dans un Moyen-Orient en plein chaos, l’Iran s’affirme de plus en plus comme un acteur majeur. Mais, sous la pression des durs et des Gardiens de la révolution, il a jusqu’ici joué surtout les pompiers pyromanes, se montrant le principal soutien avec la Russie de Bachar al-Assad. La République islamique va-t-elle continuer dans son jusqu’au-boutisme ? Va-t-elle au contraire s’engager pour une issue politique au conflit syrien ? C’est aussi l’enjeu du bras de fer feutré qui va se dérouler ces prochains mois à la tête de cette «mollahcratie».Marc Semo

Liberation.fr
Publié dans:Etranger |on 26 février, 2016 |Pas de commentaires »

L’édito d’AS……………………………..(22/01/2016)

EDITORIAL

Pression

Par Alexandra Schwartzbrod — 21 janvier 2016 à 19:31

  • Pression

ÉDITOVladimir Poutine, au fond, n’a jamais vraiment abandonné son costume d’agent du KGB. Même si l’on n’avait guère de doute sur l’implication du Kremlin dans le meurtre de l’opposant Alexandre Litvinenko (lui-même ancien agent du KGB), les preuves avancées jeudi par un juge britannique pour établir la «responsabilité de l’Etat russe»dans cette élimination pointent pour la première fois directement le «tsar» au masque de cire.La suite, on la pressent : Poutine va surjouer le rôle de la victime outragée par les perfides Occidentaux, jurer qu’il n’y est pour rien, tout comme il s’était empressé de faire accuser des seconds couteaux pour le meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa ou de l’opposant Boris Nemtsov. Jusqu’à présent, cette politique lui avait réussi, sa cote de popularité auprès de ses compatriotes grimpant au fil des accusations occidentales.

Aujourd’hui, tout a changé. Poutine n’est plus cet homme tout puissant adulé par son peuple pour avoir redonné à la Russie une place de premier plan sur la scène internationale. Certes, le pays est redevenu incontournable au niveau géopolitique, on le voit au Moyen-Orient, mais Poutine est en position de grande faiblesse en matière économique. Le rouble a perdu plus de 12 % de sa valeur depuis le début du mois et les prix du pétrole (principal revenu de Moscou) continuent à chuter. La population russe souffre et pourrait d’autant plus vite se retourner contre son héros que celui-ci engloutit les maigres ressources du pays dans des aventures militaires extérieures (Ukraine et Syrie) dans lesquelles il est en train de s’embourber. Les dirigeants européens, qui ont tout intérêt à nouer une relation forte avec la Russie, tiennent là l’occasion de mettre la pression sur le Kremlin. De la jouer comme l’ex-KGB, en somme. En sortant les dossiers.

Alexandra Schwartzbrod

Liberation.fr
Publié dans:Etranger |on 22 janvier, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »……………………(16/01/2016)

Logo Francetv info 12H04
ALERTE INFO
Attaque à Ouagadougou : une source sécuritaire burkinabée annonce la fin des opérations. Suivez notre directL’attaque terroriste à Ouagadougou (Burkina Faso) a fait au moins 23 morts de 18 nationalités différentes, selon un bilan transmis par une source sécuritaire à l’AFP, samedi 16 janvier. Les opérations des forces de sécurité burkinabées sont désormais terminées, a affirmé samedi 16 janvier une source des services de sécurité sous couvert d’anonymat, peu avant midi (heure de Paris). L’assaut avait été donné juste avant 3 heures. Le ministre de l’Intérieur burkinabé a annoncé que trois jihadistes avaient été tués. En outre, 126 personnes ont été libérées, dont 33 sont blessées.
Cliquez ici pour plus d’informations

Publié dans:Etranger |on 16 janvier, 2016 |Pas de commentaires »
1...34567...28

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente