Archive pour la catégorie 'INFORMATION'

La lettre de Martine Aubry……….

 

 

Changeons l’Europe,maintenant !

Paris, le 30 mai 2009

Cher(e)s Camarades,

Le 7 juin, les Français sont appelés aux urnes pour les élections européennes. L’enjeu de cette élection est historique. La droite a fait de cette Europe un grand marché mettant en concurrence les biens mais aussi les services publics, les territoires ainsi que les hommes et les femmes. Nous, nous souhaitons retrouver l’Europe, cette grande aventure humaine au service de la paix, de la justice et de la démocratie.

Avec les partis socialistes et sociaux-démocrates des 27 pays de l’Union européenne, nous nous sommes unis pour la première fois pour présenter ce manifeste, cet autre modèle de société, que vous défendez depuis des semaines devant les Français. Dans ces derniers jours, il faut continuer à défendre avec force nos propositions, seules à même de mettre un coup d’arrêt au libéralisme, en Europe bien sûr, mais aussi en France.

Au Parlement européen, la droite cherche à être reconduite pour continuer la politique mise en oeuvre depuis 2004. Ce qui se profile, avec l’appui de l’UMP et du MODEM, ce sont de nouvelles remises en cause des services publics, la privatisation de la santé et une nouvelle vague de libéralisation du marché du travail…

En France, c’est maintenant sûr, la droite prépare un nouveau tour de vis social pour l’après 7 juin. L’amendement Lefebvre sur le travail des malades et des femmes enceintes en constitue un avant-goût. D’autres mesures suivront : la hausse du coût de la santé, les fermetures de bureaux de postes, les baisses d’effectifs dans la fonction publique ou l’allongement de la durée de cotisation nécessaire pour une retraite à taux plein…

En France comme en Europe, il faut une gauche forte et unie pour empêcher ces nouvelles régressions et imposer une autre politique qui en Europe combattra la crise avec un vrai plan de relance de 100 milliards, créant 10 millions d’emplois verts et un bouclier social de reconquête des services publics.

Nicolas Sarkozy et l’UMP ont d’abord cherché à étouffer le débat. Ils tentent aujourd’hui de le détourner avec les leurres qu’ils ressortent à chaque élection : la sécurité, l’immigration ou la xénophobie (question de la Turquie). Dans ce contexte, il n’a pas été facile de mener campagne sur les vrais enjeux et les questions de fond.

Nous avons réussi malgré tout à installer la campagne et elle bénéficie désormais d’une vraie dynamique. Les grands meetings nationaux de Toulouse, de Strasbourg, de Saint-Étienne, de Marseille, de Nantes ont réuni des milliers de personnes, alors que l’UMP tient les siens devant des salles vides et froides. Des réunions ont lieu dans toute la France, tous les jours, avec nos candidats. Ils vont à la rencontre des Français dans tous les territoires, dans toutes les villes, dans tous les quartiers.

L’unité est là, comme l’a montré encore notre réunion à Nantes, la semaine dernière, avec Ségolène Royal, comme avant à Clermont-Ferrand avec François Hollande, à Paris avec Bertrand Delanoë, à Marseille avec Vincent Peillon. Unité des socialistes français, mais aussi unité de la famille socialiste européenne que nous avons eu la fierté de réunir à Toulouse pour le lancement le même jour, dans le même pays –le nôtre- cette campagne européenne.

www.changerleurope.fr

Cette dynamique porte ses fruits. Les commentaires sur les sondages ont remplacé le débat sur l’Europe que la droite ne veut pas. Si nous devons retenir des leçons de ces sondages, c’est d’abord la défaite annoncée de l’UMP et ainsi que le risque d’abstention et de dispersion des voix de gauche.

Des marges de progression existent. Prés d’un français sur deux n’a pas décidé s’il allait voter ou non, ni fait définitivement son choix. Et près d’un français sur quatre le fera au tout dernier moment. Oui, tout confirme que dans une élection comme celle-ci, tout se décide dans la dernière semaine.

Beaucoup de Français restent encore perplexes. Ils ne voient pas suffisamment l’importance de l’élection. Tout dépendra de notre capacité d’entraînement dans la dernière ligne droite. Nous en faisons toujours l’expérience. Quand on explique les vrais enjeux, quand on expose nos propositions, nos concitoyens se montrent prêts à nous soutenir.

Ta mobilisation est essentielle pour que nous soyons collectivement au rendez-vous : elle peut faire la différence, chaque voix va compter. Notre Parti a une force que nul autre ne possède : celle de ses militants et ses élus.

Dans cette dernière ligne droite, chacun doit concentrer ses efforts sur deux priorités.

-La première, la plus essentielle, est de faire voter notre électorat. L’abstention est le plus grand danger qui nous guette. Il faut aller là où sont nos électeurs, par téléphone, en porte à porte, dans des pieds d’immeubles ; tous les moyens sont bons. A chacun de se mobiliser.

-La deuxième priorité est de rappeler que l’élection européenne ne laisse pas place aux hésitations. La dispersion est le deuxième danger pour la gauche. Le mode de scrutin – à un seul tour, à la proportionnelle et avec des listes régionales – est ainsi fait que les listes qui feront moins de 8 à 10% n’auront aucun élu au parlement européen. Il faut l’expliquer à tous.

Ainsi, les voix qui se seront portées sur ces listes seront perdues pour la gauche. Nous devons faire appel à toutes les voix de gauche pour voter socialiste car seul le parti socialiste avec ses alliés européens est en mesure de renverser la majorité actuelle et donc de changer l’Europe.

Il nous reste 7 jours pour convaincre, 7 jours pour être au rendez-vous historique du changement en Europe, 7 jours pour retrouver cette Europe de justice, de paix, de solidarité que nous aimons. Je compte sur toi pour aller chercher une à une les voix qui feront la différence dans les urnes le 7 juin.

Amitiés socialistes,

Martine Aubry

www.changerleurope.fr

Publié dans:INFORMATION, Politique |on 1 juin, 2009 |Pas de commentaires »

A gauche, toute………

A gauche, toute......... dans INFORMATION europe-eregie-300v2

Publié dans:INFORMATION |on 24 mai, 2009 |Pas de commentaires »

Quelques brèves dans l’air du temps…

 » Le chômage a augmenté de 1,14% en France en 2008″ (20minutes.fr )

 » Des conteneurs pour les étudiants » (leparisien.fr)

 » La crise immobilière va aggraver la crise du logement » (lesechos.fr)

 » Les Restos du Coeur ne vont pas désemplir » (lepoint.fr)

 » 600.000 retraités en dessous du seuil de pauvreté » (lepoint.fr)

 » De nouveaux pauvres frappent aux portes des associations » ( lemonde.fr)

…… on s’arrête là…..

Publié dans:INFORMATION |on 29 mars, 2009 |Pas de commentaires »

Attention Phising….

~~~~~~~~~~~~~~~~
                  S E C U S E R   A L E R T E   24/03/09
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
                      Phishing Commission Européenne
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
RESUME DE L’ALERTE
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Une nouvelle attaque par phishing cible plus particulièrement les
professionnels : un courrier électronique envoyé en apparence par la
Commission Européenne invite le destinataire à remplir un dossier en
ligne afin de bénéficier d’un remboursement de taxes fiscales.
http://www.secuser.com/phishing/2009/090324-commission-europeenne.htm
PREVENTION
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ne pas donner suite à un message non sollicité demandant de fournir des
données sensibles même s’il semble provenir d’un expéditeur de confiance.
http://www.secuser.com/phishing/2009/090324-commission-europeenne.htm
AIDE ET DISCUSSION
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Qu’est ce que le phishing?
http://www.secuser.com/faq/phishing/#definition

Que faire en cas de phishing?
http://www.secuser.com/faq/phishing/#que_faire

Précédentes alertes phishing :
http://www.secuser.com/phishing/

Antihoax gratuit en ligne :
http://www.secuser.com/antihoax/gratuit/

Contacter Secuser.com :
http://www.secuser.com/contact/
FAIRE CONNAITRE SECUSER ALERTE
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vous pensez que cette lettre peut rendre service à un proche :
http://www.secuser.com/services/invitation/
 

Publié dans:INFORMATION |on 25 mars, 2009 |Pas de commentaires »

L’essentiel, c ‘est de bien s’entendre……..

Homoparentalité : Morano regrette la « posture passéiste » de Boutin

NOUVELOBS.COM | 03.03.2009 | 15:30

Réagissez à l'article 26 réactions

« Je n’accepterai pas que l’on reconnaisse l’homoparentalité et l’adoption par les couples homosexuels de façon détournée », déclare la ministre du Logement Christine Boutin. En réponse, Nadine Morano l’invite à renoncer à « une posture passéiste et idéologique« .

Nadine Morano et Christine Boutin (Sipa)

Nadine Morano et Christine Boutin (Sipa) SIPA

Le projet de loi sur les droits des beaux-parents, que Nicolas Sarkozy souhaite voir discuter au Parlement fin mars, a suscité mardi 3 mars une polémique au sein du gouvernement, Christine Boutin s’élevant contre « une façon détournée » de reconnaître l’homoparentalité.
La ministre du Logement et présidente du Forum des républicains sociaux a critiqué mardi dans un communiqué le texte de loi préparé par la secrétaire d’Etat à la Famille, Nadine Morano, qui fait référence dans sa version modifiée aux « foyers composés de deux adultes du même sexe ».
« Je n’accepterai pas que l’on reconnaisse l’homoparentalité et l’adoption par les couples homosexuels de façon détournée », a affirmé Christine Boutin, « en le glissant dans une loi sur le statut du beau-parent ».

« Reconnaissance objective de l’homoparentalité et de l’adoption »

« Le fait de reconnaître le statut du beau-parent risque de mener à la reconnaissance objective de l’homoparentalité et de l’adoption par les couples homosexuels », a-t-elle dit, défendant le fait que « l’enfant pour se structurer a besoin d’un papa et d’une maman ».
Réagissant sur RTL, Nadine Morano a invité sa collègue au gouvernement, « plutôt que d’avoir une posture passéiste et idéologique à vraiment lire ce texte ». Selon la secrétaire d’Etat, « il ne crée pas un statut du beau-parent, le projet de loi porte sur l’autorité parentale et le droit des tiers ».

« Je ne veux pas débattre avec Mme Boutin »

« Il s’agit de permettre à celui qui élève un enfant d’avoir des droits dans le cadre de l’autorité parentale partagée, s’il y a accord entre les parents biologiques et celui qui va s’occuper de l’enfant, et par le biais d’une convention homologuée chez le juge », explique-t-elle.
Evoquant les « 2 millions d’enfants vivant en familles recomposées, 3 millions en familles monoparentales et 30.000 enfants élevés par deux personnes du même sexe », Nadine Morano a insisté sur la nécessité de « permettre à celui qui élève l’enfant de pouvoir agir pour les actes usuels de la vie quotidienne ».
« Je ne veux pas débattre avec Mme Boutin, ce qui m’intéresse ce sont les Français, il faut prendre en compte l’évolution de la famille », conclut-elle.

Publié dans:INFORMATION |on 3 mars, 2009 |Pas de commentaires »

Tout savoir sur : Xavier MUSCA….

Xavier Musca est un haut fonctionnaire français, directeur du Trésor (et de la politique économique.

Diplômé de l’ÉNA, il a fait carrière au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi, où il est directeur de la Direction générale du Trésor et de la Politique économique (DGTPE) depuis 2004.

Il est donc directeur officiel du Club de Paris (fonction officiellement occupée par le directeur de la DGTPE).

Il a précédemment été directeur de cabinet du ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie Francis Mer.

Pour la campagne des élections municipales de mars 2008, il est président de l’Association de financement de la campagne de David Martinon, candidat UMP à Neuilly-sur-Seine [1]

Publié dans:INFORMATION |on 27 février, 2009 |Pas de commentaires »

Royal dénonce le retour de la France au sein du commandement de l’Otan….

«Signe de repli» et «contresens», selon Ségolène Royal, le retour au sein du commandement intégré de l’Otan, voulue par Sarkozy, nécessite «un débat» et «un vote» au Parlement, affirme la socialiste.

115 réactions

(Source AFP)

 

Ségolène Royal, le 29 août dernier.

Ségolène Royal, le 29 août dernier. (Sébastien CALVET)

Ségolène Royal estime qu’avec le retour de la France au sein du commandement intégré de l’Otan, voulue par Nicolas Sarkozy, la France envoie un «signal de repli» qui traduit un «triple contresens» et qu’un «débat politique» aurait été souhaitable.

Dans une tribune signée dans «Le Monde» daté de mardi, l’ex-candidate PS à la présidentielle juge qu’«avec son retour dans le commandement intégré de l’OTAN, la France envoie un signal de repli sur la sphère occidentale qui va à rebours de la stratégie d’ouverture impulsée par Barack Obama».

Pour la présidente de Poitou-Charentes, «ce repli traduit un triple contresens: sur l’évolution du monde aujourd’hui; sur le rôle de la France et de l’Europe dans les relations internationales; sur les garanties de notre sécurité collective».

Pour elle, l’Otan demeure une organisation «marquée par la guerre froide», et l’Alliance «apparaît désormais comme le bras armé de l’Occident dans le monde». Avant cette décision, «il aurait donc été souhaitable qu’un débat politique s’engage sur les nouvelles missions confiées à l’Otan», juge Royal.
 
Certes, ce retour «ne signifie pas une adhésion de droit à toutes les opérations de l’Organisation», mais il est «évident» qu’il «fera peser sur nos choix d’engagement une pression morale considérable».

«Le cadre de l’OTAN n’est pas aussi flexible et protecteur de notre indépendance diplomatique que Nicolas Sarkozy cherche à le faire croire», juge Mme Royal qui rappelle les «drames vécus en Irak (qui) ont prouvé que la France voyait juste».

«Cette voix pourra-t-elle encore s’élever demain? Rien n’est moins sûr. En tout état de cause, ce tournant ne peut pas être pris sans un débat et un vote au Parlement», poursuit-elle. «On ne peut demander à l’Europe de la défense de progresser tout en consacrant plus de moyens à l’OTAN», juge Ségolène Royal pour qui il s’agit d’«une contradiction forte qui ressemble à un choix trop facile de l’OTAN contre l’Europe».

 

Publié dans:INFORMATION |on 17 février, 2009 |Pas de commentaires »

Petit truc…

Cet article est extrait d’un magazine auxerrois, « Le Criquet ». 

 

 

« Les ambulanciers ont remarqué que, très souvent, lors d’accidents de la route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des interventions, o ne sait jamais qui contacter dans ces listes interminables de contacts. 

 

Les ambulanciers ont donc lancé l’idée que chacun d’entre nous rentre dans son répertoire, la personne à contacter en cas d’urgence sous le même pseudonyme. Le pseudonyme international  connu est « ICE » : (In Case of Emergency, qui donne en français, vous vous en doutez « En cas dUrgence »). 

 

C’est sous ce nom qu’il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours. 

 

Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE 1, ICE 2, ICE 3, etc.… 

 

Facile à faire, ne coûte rien et peut apporter beaucoup. 

 

Si vous croyez en l’utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les mœurs. 

 

 

Publié dans:INFORMATION |on 11 février, 2009 |Pas de commentaires »
1...1819202122

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente