Archive pour la catégorie 'Insolite'

Oh…..!

A débattre

De 2 à 94 euros : quel est le prix d’un bon alibi ?

Par Victor Joanin | Etudiant en journalisme | 26/05/2009 | 10H11

C’est un peu comme quand on commande une pizza : « Bonjour, j’aimerais rendre visite à mon amant ce week-end. Je vais vous prendre un alibi complet et une confirmation téléphonique. » L’agence envoie à votre domicile une convocation en bonne et due forme prétextant un séminaire, confirme l’évènement en appelant chez vous et s’occupe même de réserver l’hôtel. Prix de la formule : entre 64 et 94 euros selon les agences.

L’alibi simple à 30 euros

Mais les prix descendent jusqu’à 2 euros. A ce coût, SOS-Alibi vous envoie un SMS qui justifie pourquoi vous êtes resté tard au bureau la veille. Néanmoins, le prix de l’alibi « standard » tourne autour de 30 euros.

« Les prix dépendent du temps qu’on y consacre, explique Christine Barnicol, cofondatrice (avec son mari) du site alibi-beton :

Certaines recherches demandent beaucoup d’effort. Récemment, j’ai dû fabriquer une formation professionnelle sur le Web 2.0 en envoyant la convocation, puis le résumé du cours ! »

 

Les agences d’alibis sont nombreuses sur Internet, mais la pérennité économique n’est pas garantie. Mona-libi, site potache qui se prétend à l’origine du concept, en recense quatre qui ont jeté l’éponge après quelques mois.

Créé en 2007, le site sur lequel Christine Barnicol travaille à plein temps a depuis doublé son activité :

« On tourne avec une centaine de clients réguliers. Beaucoup de Français et de Suisses, mais également des Belges, des Anglais, des Allemands, des Canadiens et des Autrichiens ! Pour assurer les services à distance, je m’appuie sur un réseau d’une quarantaine de personnes fiables, qu’on paye à la tâche. »

 

La loi comme seule limite

Convocations à des séminaires ou formations, réservations de billets d’avions ou achats discrets, annonces de rupture (en mode “doux ou ‘impitoyable’), confirmations par téléphone ou SMS… La liste des prestations proposées est longue.

Seule limite : l’imagination… et la loi. Les agences le précisent d’emblée, comme Mon Alibi :

‘Si votre alibi doit donc être fourni ou présenté à des tiers tels que employeur, établissement scolaire ou universitaire, administration, société, banque, assurance, organisme public ou privé ou tout autre personne ne faisant pas partie de votre entourage privé direct, nous nepouvons pas vous aider.’

‘Les prestations les plus demandées restent les services simples : factures d’hôtel ou convocations à un cours, détaille Christine Barnicol. Mais il y a un fort développement des alibis physiques, qui nous amènent à jouer un rôle. Par exemple, mon mari et moi avons joué les parents d’une jeune femme qui était harcelée par quelqu’un qu’elle avait rencontré sur le Net.’

La commande d’un alibi ‘physique’ se fait sur devis, et tourne en général autour de 100 euros de l’heure. Contrairement aux apparences, l’adultère n’a pas l’apanage des motivations.

« Une bonne partie de mes clients sont des dames que le mari ne laisse pas sortir. Elles ont juste envie de s’émanciper un peu

Publié dans:Insolite |on 26 mai, 2009 |Pas de commentaires »

Voilà qui va relancer l’achat des véhicules…..

Infractions routières: projet de loi pour la saisie ou la destruction des voitures

 

Un projet de loi, qui sera présenté mercredi en Conseil des ministres, envisage la saisie et la vente de véhicules pour les auteurs d’infractions graves, révèle Le Figaro mardi.

Voilà qui va relancer l'achat des véhicules..... dans Insolite zoom_fermer photo_1243328315247-1-0 dans Insolite

Photographe : Olivier Morin AFP :: Un radar en octobre 207 sur l’autoroute A35

photo : Olivier Morin , AFP

nMaxPhoto = 1;

Selon le quotidien, qui s’est procuré le texte présenté par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, la confiscation est prévue pour sanctionner les comportements les plus graves. Cette sanction jusqu’à présent était laissée à l’appréciation du juge, rappelle Le Figaro.

La confiscation du véhicule s’appliquera aux conducteurs roulant sans permis ainsi que pour les grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h). Elle pourra également s’appliquer en cas de récidive en matière d’alcool et d’usage de stupéfiants et pour un accident mortel ou entraînant des blessures.

D’après le journal, une fois confisqué, le véhicule – si la justice le décide et une fois le jugement prononcé – sera vendu au profit de l’Etat ou détruit s’il n’est pas en bon état.

 

 

Publié dans:Insolite |on 26 mai, 2009 |Pas de commentaires »

Et le bas, c’est pour quand……?

Des féministes enlèvent le haut dans une piscine du centre de Paris

Une dizaine de militantes féministes se sont mises torse nu mercredi soir dans une piscine du centre de Paris, sous le regard éberlué des nageurs, afin de « dénoncer la différence de traitement entre hommes et femmes ».

Et le bas, c'est pour quand......? dans Insolite zoom_fermer photo_1241677374599-1-0 dans Insolite

Photographe : Lionel Bonaventure AFP :: Une dizaine de militantes féministes se baignent torse nu le 6 mai 2009 dans une piscine du centre de Paris

photo : Lionel Bonaventure , AFP

nMaxPhoto = 1;

Les jeunes femmes d’une trentaine d’années, qui se font appeler « les Tumultueuses », sont arrivées vers 20 heures à la piscine Suzanne Berlioux, dans le forum des Halles. Elles ont retiré le haut de leur maillot de bain et se sont ainsi baignées et promenées au bord du bassin une quinzaine de minutes, a constaté une journaliste de l’AFP.

« C’est une action pour dénoncer la différence de traitement entre hommes et femmes, le corps des femmes étant systématiquement considéré comme plus sexuel que celui des hommes, et soumis à des normes de beauté », a expliqué Natacha, une militante de ce groupe, qui n’a pas souhaité donner son nom.

Elles ont distribué des tracts intitulés « Mon corps si je veux, quand je veux, tel qu’il est ». « Torse nu à la piscine parce que nous ne voulons plus nous faire contrôler! », indique ce tract, selon lequel, « Il faut être belle (féminine et hétérosexuelle) et malheur à celles qui ont l’audace de montrer un corps gros, ridé ou poilu ».

Les nageurs ont majoritairement réagi avec le sourire. Une jeune femme a estimé cette action de « drôle et juste ». Une autre, cependant, était dérangée par le fait qu’ »on lui impose cette nudité ». Plusieurs hommes, étonnés, se sont contentés d’observer le spectacle.

La personne en charge du bassin, leur montrant le règlement de la piscine qui interdit le monokini, a demandé aux féministes de se revêtir, ce qu’elles ont refusé. « Si on autorise ça, certains vont arriver sans bonnet de bain, voire sans slip la prochaine fois! », a-t-il dit.

Pour Natacha, « personne ne s’offusque des seins exposés sur les kiosques, qui sont pourtant souvent des images dégradantes, alors qu’au naturel, cela pose problème, et ça entraîne même le déploiement de policiers ».

Il s’agissait de la troisième « action piscine » des « Tumultueuses », après celles dans les XIXème et XXème arrondissements parisiens. Lors de ces deux précédentes opérations, il y avait eu une intervention policière, contrairement à cette fois-ci

Publié dans:Insolite |on 7 mai, 2009 |Pas de commentaires »

Un nouveau sondage : la bêtise a-t-elle des limites…?

Metrobus : un sacré Hulot, nom d’une pipe !

2 réactions

B.I. photo vincent nguyen. riva-press

 

Metrobus, la regie publicitaire de la RATP, a fait disparaitre la pipe de Mr Hulot et l'a masquee

Metrobus, la regie publicitaire de la RATP, a fait disparaitre la pipe de Mr Hulot et l’a masquee par un moulin a vent par crainte de la loi Evin anti-tabac.
(Vincent NGUYEN / RIVA-PRESS)

Le moulin à vent dans la bouche de Mon Oncle a été dessiné par Macha Makeïeff, commissaire de l’épatante expo consacrée à Jacques Tati à la Cinémathèque (Libération du 8 avril). Au nom d’une loi qui ne le demande pas (même Roselyne Bachelot en a convenu), Metrobus, la régie publicitaire de la RATP, a exigé que la photo soit débarrassée de la célèbre pipe éteinte. Probablement pour ne pas déclencher une recrudescence d’usage de bouffarde chez les collégiens influençables. Pourquoi ne pas être allé au bout de ce zèle législatif ? Ajouter à la palette graphique un casque intégral aux personnages, remplacer le Solex polluant par un véhicule à label vert, redessiner un siège homologué pour y caler les miches du petit Gérard, ou faire apparaître une vitre de sécurité entre Tati et le gamin, histoire d’évacuer toute hypothèse pédophile imaginable…

Publié dans:Insolite |on 18 avril, 2009 |Pas de commentaires »

L’essentiel, c’est de réformer….

actualite

Securité routière

L'essentiel, c'est de réformer.... dans Insolite crashtriangle

Triangle rouge: attention danger!

photos: cc gabyu

-->

La société s’appuie sur une note récente de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières qui estime que l’utilisation du triangle « ne s’applique pas s’il y a mise en danger manifeste de la vie du conducteur ». Or, selon les concessionnaires, c’est toujours le cas sur la bande d’arrêt d’urgence. L’Association des sociétés françaises d’autoroutes a jugé cette « position fondée » et attiré l’attention des autorités sur le sujet. « Nous expliquons aux automobilistes qu’il est dangereux de circuler, en voiture ou à pied, sur la bande d’arrêt d’urgence, il n’est donc pas cohérent d’utiliser le triangle sur cette bande », a expliqué un porte-parole des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (Eiffage).

La déléguée interministérielle à la sécurité routière, Michèle Merli, a jugé pour sa part le communiqué de la SAPN « un peu trop général. Nous comptons sur le bon sens des conducteurs. » « Si le véhicule est complètement sur la bande d’arrêt d’urgence, il n’est pas sur la chaussée, il n’y a donc pas d’obligation (de mettre son triangle, NDLR). S’il est en partie sur la chaussée, il faut apprécier la situation. Globalement, sur autoroute, il est plutôt dangereux de le mettre », a-t-elle reconnu à l’AFP. Un flou qui risque de troubler nombre d’automobilistes.

En cas de panne sur autoroute, il faut en tout cas « allumer les feux de détresse, enfiler le gilet de sécurité jaune avant de sortir du véhicule, sortir du véhicule par la droite (côté passager), se mettre à l’abri derrière la glissière de sécurité et si possible rejoindre à la borne d’appel d’urgence la plus proche (…) », rappellent les sociétés d’autoroute et la Sécurité routière.

Rappel de la réglementation en vigueur

A compter du 1er juillet, la présence dans les véhicules d’un gilet retro-réfléchissant et d’un triangle de pré-signalisation est obligatoire en France. Cette mesure, déjà adoptée dans de nombreux autres pays européens, vise à renforcer la sécurité des usagers de la route en les rendant plus visibles en situation d’arrêt d’urgence. En cas d’absence, l’amende pourra être élevée. Retour, à J -7, sur ce qu’il faut savoir pour acheter et bien utiliser ces deux accessoires.

Mode d’emploi du gilet
Le gilet rétro-réfléchissant doit être porté par le conducteur avant de sortir de son véhicule immobilisé sur la chaussée ou ses abords. Ce gilet doit être conforme aux normes européennes et donc comporter la mention CE ainsi qu’une notice d’instruction. L’automobiliste le conservera à l’intérieur de l’habitacle et le motard dans son coffre ou son top-case. Grâce à ce chasuble jaune fluo à bandes réfléchissantes, le conducteur devient trois fois plus visible de jour et cinq fois plus la nuit qu’un piéton sans gilet.

Mode d’emploi du triangle
Le triangle de pré-signalisation complète ce dispositif de sécurité. Il doit se trouver à bord du véhicule et s’utilise pour signaler tout incident ou arrêt sur le bord de la route. Une fois équipé de son gilet, le conducteur devra placer le triangle sur la chaussée, à une distance de 30 mètres au moins du véhicule à signaler. Ce triangle doit être homologué conformément au règlement de Genève en vigueur. Sa conformité est attestée par le marquage E 27R apposé sur le triangle.

Les sanctions
L’absence de gilet ou de triangle dans son véhicule coûtera au conducteur une amende forfaitaire de 135 euros (amende minorée à 90 euros), mais les sanctions ne seront appliquées qu’à partir du 1er octobre. Jusqu’à cette date, la police et la gendarmerie procèderont à des contrôles à visée pédagogique.



Publié dans:Insolite |on 5 mars, 2009 |Pas de commentaires »

L’arroseur arrosé…..

 « La droite française est la plu bête du monde… » (Ch. de Gaulle

Le Troll de la semaine : l’UMP et les droits d’auteur

Article rédigé le 21/02/2009 à 10h36 par Charles P.

Logo UMP

Cette affaire est presque du pain bêni pour les opposants à la riposte graduée. Pendant que Christine Albanel veut faire passer sa loi Création et Internet envers et contre tout, l’UMP se lance dans la contrefaçon.

Une histoire embarrassante pour l’UMP vient d’être révélée. Le parti, soutenant pourtant la création de l’Hadopi, est accusé d’avoir utilisé frauduleusement une chanson du groupe MGMT. Le titre en question, Kids, a servi d’illustration sonore à deux meetings et à plusieurs vidéos, dont une diffusée sur Dailymotion.

Isabelle Wekstein, avocate défendant les intérêts du groupe en France, a envoyé deux mises en demeure au début du mois de février, une à destination de l’UMP et l’autre à Dailymotion. Si l’hébergeur a répondu et a supprimé la vidéo frauduleuse de son site, il en est tout autre concernant l’UMP.

L’avocate estime qu’il y a un acte de « de contrefaçon, une atteinte au droit de la propriété  intellectuelle » ajoutant même : « On voit que ceux qui préconisent la chasse aux internautes ne sont pas les  plus respectueux du droit des artistes ». En effet, la demande d’indemnisation envoyé par Isabelle Wekstein est, pour le moment, restée lettre morte.

Xavier Bertrand

Seul Xavier Bertrand se permet d’intervenir pour tenter un mea culpa au nom du parti : « L’UMP est très attaché au respect des droits d’auteur. Et la protection des  oeuvres des artistes est quelque chose de primordial. Il fallait prévoir des indemnisations. » Il fallait oui…

Le secrétaire général de l’UMP affirme avoir payé les droits pour la chanson à la SACEM. Mais Isabelle Wekstein ne semble pas convaincue : « Même si l’UMP a payé des droits à la Sacem, ce dont je n’ai pas encore eu confirmation, cela ne règle pas le problème, car il n’y a pas eu de demande d’autorisation ni de paiement des autres droits. [...] L’UMP ne nie d’ailleurs pas l’acte de contrefaçon. »

Le gouvernement plaide pour une riposte graduée ne prenant aucunement en compte les difficultés techniques, ni la présomption d’innocence des internautes. Si nous appliquons la démarche de la loi Création et Internet à cette affaire, l’UMP a mis à disposition sur Internet du contenu ne respectant pas le droit d’auteur, ce qui fait du parti un pirate en puissance. Le responsable de la mise en ligne de ces vidéos aurait-il eu sa connexion Internet coupée pendant six mois si l’Hadopi existait ?

Troll

Mais le plus drôle dans l’histoire est que le site Internet de l’UMP lance en ce moment même un débat intitulé « Piratage, moi non plus ! » qui nous pose cette question essentielle : « Y a-t-il des limites à la « culture gratuite » ? Peut-on continuer à tout vidéo-streamer en toute impunité ? Pour un podcast anodin … combien de victimes collatérales ? Donnez votre avis. » L’UMP veut-il vraiment qu’on lui donne le nôtre ?

En tout cas, on attend impatiemment celui de Frédéric Lefebvre, porte parole de l’UMP, qui déclarait cette semaine vouloir la création d’une commission d’enquête sur le streaming. Son propre parti en serait la première cible…

 

 

Source : LCI

Publié dans:Insolite |on 22 février, 2009 |Pas de commentaires »

Il va enfin être utile….(bof)…

Détecter le cancer de la prostate grâce à la sarcosine

Jean-Michel Bader
12/02/2009

Cette substance, facilement dosable dans l’urine, permet d’identifier les tumeurs de la prostate nécessitant un traitement immédiat et puissant. Sa découverte pourrait déboucher sur un test utilisable par les médecins.

Il va enfin être utile....(bof)... dans Insolite coeur-Trois chercheurs de l’université d’Ann Arbor dans le Michigan ont découvert une substance, la sarcosine, facilement dosable dans l’urine, qui permet de distinguer chez l’homme une simple hypertrophie de la prostate, d’un cancer localisé ou métastatique de cet organe. Ces travaux importants, pourraient aboutir à la mise au point d’un test permettant d’aider les médecins à distinguer les tumeurs d’évolution lente de celles nécessitant un traitement immédiat et puissant. La revue scientifique britannique Nature ne s’y est pas trompée : elle consacre 35 pages de l’hebdomadaire et un éditorial à cette ­découverte majeure.

Arun Sreekumar qui a dirigé ce travail, a utilisé avec son équipe une série de machines très performantes pour analyser des milliers de substances prélevées dans 262 échantillons de tissus, d’analyse d’urines et de prélèvements sanguins de patients atteints de cancers prostatiques ou au contraire indemnes de cette maladie. Ces appareils de chromatographie et de spectrométrie de masse permettent de séparer et d’identifier la composition atomique de milliers de substances en un temps record, sous le contrôle de puissants ordinateurs.

Dans un premier temps, ils ont ainsi identifié 60 molécules présentes dans les urines des malades atteints d’un cancer localisé ou métastatique de la prostate et absentes des urines des patients ayant une prostate normale. Sur ces 60 «profils» métaboliques suspects, seuls 6 (dont la sarcosine) avaient une concentration de plus en plus élevée lorsqu’on passait des cancers peu agressifs aux tumeurs les plus invasives et métastatiques. Et parmi ces six candidats, c’est la sarcosine qui présente la meilleure corrélation avec la gravité de la maladie.

La sarcosine, qui provient du métabolisme d’un acide aminé, la glycine, est trouvée en concentrations de plus en plus importantes au fil de la progression du cancer de la prostate, et de la survenue de métastases. Elle a aussi été trouvée dans les lignées cellulaires humaines de cancer prostatique conservées dans les congélateurs des laboratoires de recherche. Et lorsque les chercheurs ont ajouté de la sarcosine à des cultures de cellules prostatiques humaines normales, celles-ci sont devenues cancéreuses et ont envahi les boîtes de culture ! Cet ensemble d’éléments laisse à penser que la sarcosine joue un rôle clé dans la transformation et l’agressivité des cellules cancéreuses

Publié dans:Insolite, SANTE |on 13 février, 2009 |Pas de commentaires »

Petite bassesse entre « amis »….

Comment Sarkozy prive Villepin d’une décoration

Tous les anciens Premiers ministres seront élevés au grade de Grand officier de la Légion d’honneur…. «à condition d’être resté au moins deux ans à Matignon». Pas de bol, Villepin rate la récompense à quinze jours près !

173 réactions

M.P.

 

Petite bassesse entre

(AFP)

Dans la catégorie «bisbilles et tacles politiques en tout genre», le Parti socialiste semble avoir atteint des sommets. Pourtant, à droite, le parti majoritaire n’est pas en reste.

Dans son édition datée de mercredi, Le Monde révèle comment Dominique de Villepin s’est fait sucrer le grade de Grand officier de la Légion d’honneur par un décret présidentiel.

En tant que président de la République, Nicolas Sarkozy est également grand maître de la Légion d’honneur. Dans un décret daté du 21 novembre, il entend «récompenser des carrières hors du commun, tant par leur durée que par l’éminence des services rendus.» Et au premier chef, les anciens Premiers ministres. A une condition. «La dignité de grand officier (sans passer par les grades inférieurs, ndlr) appartient de plein droit aux anciens Premiers ministres qui ont exercé leurs fonctions durant deux années au moins.»

De fait, Dominique de Villepin, avec ses un an, onze mois et quinze jours à la tête du gouvernement, serait privé de cette distinction. Pas de bol, à quinze jours près!

Difficile pourtant de croire à une pure coïncidence. Le décret intervient en pleine affaire Clearstream au moment même où Dominique de Villepin, renvoyé en correctionnelle, accuse Nicolas Sarkozy «d’abus de pouvoir».

Dans l’entourage du président, on assure que la restriction contenue dans le décret n’est aucunement dirigée contre «l’un ou l’autre des anciens Premiers ministres». Et de souligner que Dominique de Villepin n’est pas le seul à être exclu de la distinction: Edith Cresson (dix mois et quinze jours) et Laurent Fabius (un an et huit mois) sont eux aussi sur la touche. Quant à François Fillon, le Premier ministre actuel, il faut qu’il reste à la barre jusqu’au 17 mai 2009 pour prétendre à la décoratio

Publié dans:Insolite |on 27 novembre, 2008 |Pas de commentaires »

L’histoire est un éternel recommencement….

 » Que peut-il ? Tout. Qu’a-t-il fait ? Rien. Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être. Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire. Dieu sait pourtant que le Président se démène : il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c’est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! cette roue tourne à vide.

L’homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère est un carriériste avantageux.

Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. Il a pour lui l’argent, l’agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. Il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse. Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve énorme, il est impossible que l’esprit n’éprouve pas quelque surprise. On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la nie, l’insulte et la bafoue ! Triste spectacle que celui du galop, à travers l’absurde, d’un homme médiocre échappé « .
Victor HUGO, dans  » Napoléon, le petit  »
Réédité chez Actes Sud

Publié dans:Insolite |on 18 novembre, 2008 |Pas de commentaires »

On fait une quête………..?

Faits divers

Le compte bancaire de Sarkozy piraté

19.10.2008, 09h32 | Mise à jour : 09h00

Qui a piraté le compte bancaire du président de la République ? C’est la question à laquelle vont tenter de répondre les enquêteurs de la brigade criminelle et de la brigade financière du 36 quai des Orfèvres.

Selon le « Journal du dimanche » du 19 octobre, des escrocs ont en effet réussi à se procurer les coordonnées bancaires personnelles de Nicolas Sarkozy pour y effectuer des prélévements, «des petites sommes» insiste une source proche de l’enquête.

 

Confirmant l’information, l’Elysée a affirmé qu’une plainte avait été déposée par le président de la République pour faire toute la lumière sur cette affaire. Pour le moment, les auteurs n’ont pas été identifiés.

leparisien.fr

Publié dans:Insolite |on 19 octobre, 2008 |Pas de commentaires »
123456...8

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente