Archive pour la catégorie 'Non classé'

La lettre de Laurent Joffrin………………(19/11/2018)

Libération 19 novembre 2018
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Ghosn : case trésor, case prison

Voilà qui va contribuer à redorer le blason du capitalisme international… Tous les contempteurs de la mondialisation libérale, syndicalistes rouges, militants verts ou «gilets jaunes», fustigent une «oligarchie», qui vit «dans un autre monde», assise sur un pouvoir démesuré et un tas d’or vertigineux. Carlos Ghosn vient de leur apporter un argument du même métal.

C’est Nissan, l’entreprise du patron le plus médiatique du monde automobile qui a elle-même sonné l’hallali. Elle s’apprête à remercier sans cérémonie celui qui la dirige depuis quelque vingt ans, sous l’accusation de malversations et de fraude fiscale. Une paille…

Si tout cela se confirme – on imagine mal Nissan se fonder sur un dossier fragile ou incomplet – ce patron déjà payé un bras, environ 15 millions d’euros par an, aurait gratté quelques centaines de milliers d’euros supplémentaires sur sa feuille d’impôts et fait payer par son entreprise un certain nombre de dépenses personnelles. A croire qu’il avait du mal à joindre les deux bouts…

Jupiter, encore lui, rend fou ceux qu’il veut perdre. Carlos Ghosn, déjà atteint par un melon taille SUV, dirigeant autoritaire cumulant les fonctions éminentes et passant outre régulièrement les remarques que pouvaient lui faire ses actionnaires sur son avidité sans frein ni ralentisseur, aurait poussé l’hubris jusqu’à s’affranchir aussi des règles fiscales. Il survolait le marché automobile, il s’est mis à planer au-dessus des lois. Ses collègues se contentent en général d’exploiter la législation à leur profit en devenant des champions de l’évasion fiscale. Ce qui les met à l’abri des poursuites judiciaires. Ghosn aurait donc franchi cette ligne rouge, sans doute pris du vertige de l’impunité.

Etrange aveuglement : il avait redressé Nissan contre toute attente, réussi une alliance difficile entre Renault et ses partenaires, porté son groupe au premier rang des constructeurs automobiles dans le monde. Ses émoluments solides le mettaient à la tête d’une coquette fortune ; ses états de service comme industriel en faisaient une légende du monde automobile, lui qui avait commencé comme simple cadre chez Michelin. Un tel pedigree aurait pu lui suffire. Il faut croire que la morale du capital n’est pas celle du commun des mortels. Celui qui gagne des millions trouve toujours qu’il lui manque 100 000 euros. Sur ce point au moins, le vieux Marx avait vu juste : accumulez, accumulez ! C’est la loi et les prophètes.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

« Gilets jaunes » …………………..(19/11/2018)

  17h26
Alerte info
« Gilets jaunes » : environ 20 000 manifestants rassemblés sur 350 sites, au troisième jour de blocages
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Bonne idée………………………..(19/11/2018)

Logo Francetv info 07h13
Alerte info
Mouvement des « gilets jaunes » : les manifestants bloquent plusieurs dépôts pétroliers
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

« Gilets jaunes »…………………………(19/11/2018)

Ça n’a pas été la «déferlante» que l’exécutif, une fois la vague passée, affirme avoir crainte pour la journée de samedi. Difficile pour autant de nier le succès de cette première sortie en masse des «gilets jaunes». On les reverra, n’en doutons pas, d’ici à la fin du quinquennat, en symbole attrape-tout de bien des colères, en premier lieu fiscales, et de pas mal de frustrations, bien souvent territoriales.

Récupération

Version optimiste, pourquoi ne pas saluer la dimension «mobilisation citoyenne auto-organisée» de centaines de milliers de Français, descendus sur la route pour crier non pas d’abord leur rejet de l’écologie mais surtout leur désespoir social ? Les conditions de sécurité du mouvement ont par nature laissé à désirer et certains des slogans étaient plus poujados que dans les cortèges sociaux classiques. Mais l’évocation des ligues de 1934 à laquelle s’est livré Jean-Michel Blanquer, habituellement plus mesuré, n’est guère pertinente. Sur le plan organisationnel, c’est en tout cas la première mobilisation nationale mêlant à ce point réseaux sociaux et actions dans la vraie vie.

Reste qu’après la journée de samedi, on peut aussi s’inquiéter de voir les syndicats et les partis d’opposition – au-delà de leurs tentatives plus ou moins grossières de récupération dans les médias – être à la remorque de la colère des Français. Le reproche n’épargne pas Emmanuel Macron, lui qui, sans être à l’origine de la perte d’influence des centrales et des formations politiques, n’a rien fait, bien au contraire, pour les remettre dans le jeu de sa présidence. S’accommodant parfaitement de cette démocratie directe qui fait largement fi des représentations sociales et parlementaires. Dans un entretien samedi au Monde, le patron de la CFDT, Laurent Berger, a très explicitement dénoncé ce jeu dangereux qui consiste à s’asseoir sur les corps intermédiaires pour ensuite leur reprocher de ne pas canaliser la colère qui gronde dans le pays.

Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Un de plus………………………(19/11/2018)

Logo Francetv info 08h56
Alerte info
Blocages des « gilets jaunes » : un jeune manifestant grièvement blessé cette nuit en Haute-Marne
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Un évènement……………………….(19/11/2018)

Logo Francetv info 11h11
Alerte info
Carlos Ghosn entendu par la justice japonaise pour avoir dissimulé des revenus au fisc, les actions de Renault et Nissan dévissent
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Jonas bat des records…………………(19/11/2018)

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 novembre 2018 à 08h30

 

Les Français sont de moins en moins satisfaits de l’exécutif. La cote de popularité du président de la République a encore reculé de 4 points au mois de novembre, selon un sondage Ifop publié dans le Journal du Dimanche.

Au lendemain de la mobilisation nationale du 17 novembre, le chiffre témoigne de l’ampleur du désamour des Français pour le chef de l’État.

 

En novembre, Emmanuel Macron a chuté à 25% d’opinions favorables, son score le plus faible depuis la présidentielle de 2017. Dans le détail, les sondés « très satisfaits » du locataire de l’Élysée sont seulement 4%, tandis que ceux « plutôt satisfaits » sont 21%. À l’inverse, 34% des Français se disent « plutôt mécontents » de l’action du président de la République, et même « très mécontents » à 39%. À noter que 2% des personnes interrogées ne souhaitent pas se prononcer.

Publié dans:Non classé |on 19 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Gilets jaunes…………………….(18/11/2018)

Logo Francetv info 11h08
Alerte info
Les « gilets jaunes » appellent dimanche à reconduire le mouvement sur 150 sites, découvrez les principaux points de blocage
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 18 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

Gilets jaunes……………………(17/11/2018)

Un mort en Savoie, trois blessés graves, des incidents partout en France… La mobilisation des « gilets jaunes » sous tension
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 17 novembre, 2018 |Pas de commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin…………..(16/11/2018)

Libération 16 novembre 2018
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Macron, président normal

Jupiter redescend parmi les mortels. Emmanuel Macron reconnaît ses erreurs. Le président vient de confesser sa difficulté à réconcilier peuple et élites, en admettant qu’il a sans doute commis quelques boulettes dans ses contacts avec les Français. Méritoire humilité. Il avait théorisé avant son élection la nécessaire verticalité de la présidence, dans un pays qui regrette, disait-il, d’avoir guillotiné son roi. Il s’agissait, aussi bien, de prendre le contrepied de son ancien mentor François Hollande, qui s’était présenté comme un candidat «normal» face à deux compétiteurs «anormaux», Strauss-Kahn et Sarkozy. Voici Jupiter renvoyé à la normalité de son prédécesseur, pourtant abondamment moqué.

A vrai dire, ce retour sur terre était inévitable. Dans la démocratie française d’aujourd’hui, celle des réseaux, des chaînes d’info, de l’individu méfiant envers les pouvoirs, de la révolte à fleur de peau, le président ne peut s’abstraire de la vie des autres. Parole rare, hauteur de vue, autorité laconique : ces résolutions affichées au début du mandat sont impraticables. Depuis l’instauration du quinquennat et l’inversion du calendrier électoral (la présidentielle avant les législatives), exécutif et législatif marchent de pair sous la direction d’un président chef de majorité. L’ancien découplage entre un chef de l’Etat concentré sur les grandes affaires et un Premier ministre occupé du quotidien n’est plus de mise. L’opinion confie les rênes à un chef d’équipe qui concentre les pouvoirs. Elle attend qu’il rende compte. Elle réagit aux difficultés comme le client mécontent dans un restaurant : «Appelez-moi le patron !» Le patron en question ne peut éviter de répondre de la qualité des plats et de la célérité du service, sauf à perdre sa clientèle. C’est ce qui est arrivé à Emmanuel Macron. Il a expliqué à ceux qui trouvaient sa cuisine mauvaise qu’ils avaient mauvais goût. Ils sont allés manger ailleurs.

Renvoyé à la normalité, donc, Emmanuel Macron affronte une popularité normale depuis vingt ans pour un président, c’est-à-dire très basse, des ennuis normaux face aux «gilets jaunes», successeurs normaux des «bonnets rouges», une panique normale de sa communication, condamné à changer de personnage comme certains changent de monture au milieu du gué. Macron modeste, Macron humble, Macron à l’écoute. Les rôles de composition sont les plus difficiles.

Laurent Joffrin
desirdavenir77500
Publié dans:Non classé |on 16 novembre, 2018 |Pas de commentaires »
12345...536

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente