Archive pour la catégorie 'Non classé'

La lettre de Laurent Joffrin……………………(24/06/2019)

Libération 24 juin 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Sisyphe Mélenchon

Rouge sur rouge, rien ne bouge, disent les marins (1). Ainsi de Jean-Luc Mélenchon, grand timonier de La France insoumise. Aucune raison de modifier le cap fixé à LFI par son chef et son programme : tel était le message délivré par le député, qu’on disait déprimé et qui a voulu montrer qu’il n’en était rien. Dans une péroraison de plus d’une heure où il a déployé son incontestable talent oratoire (sans notes, sans hésitation, sur un style mi-gaullien, mi-stand up comedian) il s’est attaché à démontrer que toute la faute retombe sur ses ennemis et sur les électeurs rétifs. Le «populisme de gauche» continue donc son chemin, serait-il plus escarpé. Raffarin n’aurait pas dit mieux : «La route est droite mais la pente est forte.» Forte mais descendante : en deux ans, LFI a perdu entre la moitié et les deux tiers de ses électeurs.

Mélenchon ressort ainsi sa collection de têtes de Turc bien connue, pour une démonstration qu’on pourrait définir comme un complotisme allusif. Complot des juges, qui ont monté une perquisition à grand spectacle pour le discréditer. L’ennui, c’est que le spectacle a été fourni non par les magistrats mais par le prévenu lui-même, qui a transformé une opération banale, à laquelle ont été soumis la plupart des partis français à un moment ou à un autre, en un barnum en direct, avec force roulement d’yeux et adresses tonitruantes.

Complot des journalistes qui s’acharnent sur LFI, épargnant les autres partis. alors qu’ils auraient évidemment couvert de la même manière les mêmes scènes jouées par un autre chef de parti. Imaginons Sarkozy ou Bayrou hurlant «La République, c’est moi !» Croit-on que cela serait passé inaperçu ?

Complot de l’oligarchie, enfin, qui a acheté les médias et donné consigne de frapper uniquement LFI. Et l’affaire Benalla ? Et les ennuis de Fillon en pleine campagne électorale ? Et l’affaire des assistants parlementaires du RN ? Si l’on suit Jean-Luc Mélenchon, personne n’en a parlé.

Plus intéressante est la partie sociologique de son discours. Les 90% de Français qui ne sont pas dans l’oligarchie, explique-t-il, ne forment pas un bloc homogène. Ils sont divisés par leur situation économique, par l’individualisation croissante de la vie sociale. Il est donc très difficile de les réunir sur les mêmes mots d’ordre. La chose s’est produite – en partie seulement – lors de la campagne présidentielle de 2017. Mais le reste du temps, le peuple révéré par les populistes est divisé. Belle découverte, qui signe l’aporie dans laquelle se débat ledit populisme. Car ce peuple divisé se divise tout naturellement en politique. Les uns veulent un changement radical, les autres des réformes prudentes, les uns veulent du vert, les autres du rose ou du rouge. Prétendre à l’unité de toutes ces sensibilités dans le même mouvement, LFI en l’occurrence, c’est croire au père Noël. C’était le mythe de «l’union à la base» jadis cultivé par le PCF, et qui n’était qu’un habillage du refus de l’unité.

Il arrive toujours un moment, si l’on veut être majoritaire, où il faut discuter avec les autres courants. Jean-Luc Mélenchon préfère le sort de Sisyphe, qu’il a abondamment cité : rouler son rocher indéfiniment et attendre qu’il retombe en bas de la montagne. C’était le sens de son message : alors comment va LFI ? Ça roule.

(1) Si l’on voit un feu rouge à bâbord, il n’y a pas de risque de collision, les deux navires suivent des routes qui s’écartent.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans:Politique |on 24 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Et les vélos ?…………………………………..(24/06/2019)

Logo Francetv info 14H35
ALERTE INFO
Paris : la circulation différenciée sera désormais déclenchée automatiquement lors des pics de pollution, davantage de véhicules seront interdits de rouler
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 24 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Bravo les Filles et MERCI……………………………..(24/06/2019)

Logo Francetv info 09H07
ALERTE INFO
Coupe du monde : vous avez raté la victoire des Bleues contre le Brésil (2-1) hier soir ? On vous résume ce qu’il faut retenir de ce 8e de finale poussif
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 24 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Canicule……………………..(23/06/2019)

Logo Francetv info 12H08
ALERTE INFO
Simple prévention, aide aux personnes âgées, cellule de crise… Que prévoit le plan national canicule ?
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 23 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Gilets jaunes………………………………….(23/06/2019)

Près de 12 000 personnes ont participé, samedi 22 juin, à la 32e journée d’action des « gilets jaunes », indique le ministère de l’Intérieur. Les autorités ont recensé 11 800 manifestants dans toute la France, dont 1 100 à Paris. Ce chiffre est en légère hausse par rapport à la précédente journée de mobilisation, durant laquelle le ministère avait décompté 7 000 manifestants, dont 950 dans la capitale. Il s’agissait de la plus faible mobilisation depuis le lancement du mouvement, qui réclame notamment des mesures en faveur du pouvoir d’achat.

Sur Twitter, le compte du Nombre jaune affirme avoir recensé « 25 553 manifestants minimum » à travers la France, lors de cette 32e journée d’action. A Paris, une partie des contestataires se sont retrouvés dans le quartier de Bercy, d’où ils ont défilé en direction du centre. Environ 1 200 « gilets jaunes » ont manifesté à Marseille, selon la préfecture, qui a fait état de sept interpellations. D’autres rassemblements ont eu lieu en régions, notamment à Charleville-Mézières (Ardennes), où un policier a été blessé et 13 personnes ont été interpellées après des dégradations, rapporte la préfecture.

Publié dans:Non classé |on 23 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Gilets jaunes, acte XXXII……………………………..(22/06/2019)

GILETS JAUNES – Comme un retour aux sources pour cet acte 32 des gilets jaunes. Ce samedi 22 juin, la mobilisation s’est poursuivie une nouvelle fois en France, mais sur les routes, les péages et les ronds-points, comme au début du mouvement en novembre 2018.

Des dizaines de blocages ont été recensées un peu partout dans le pays (voir notre vidéo en tête d’article), dont certains ont particulièrement mis à mal la patience des automobilistes.

En Moselle, un gilet jaune a été gravement blessé par un automobiliste ayant forcé un barrage sur un rond-point de Saint-Avold.

À Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) où des gilets jaunes ont bloqué le port, des centaines de Britanniques se sont retrouvés coincés pendant près de trois heures.

HUFF

Publié dans:Non classé |on 22 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Canicule…………………………..(22/06/2019)

Logo Francetv info 09H45
ALERTE INFO
La prochaine canicule « n’est rien » par rapport à ce qui nous attend si nous ne maîtrisons pas le réchauffement climatique, alerte le climatologue Jean Jouzel
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 22 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Un cheval de retour………………………………(21/06/2019)

Logo Francetv info 16H55
ALERTE INFO
Christian Jacob, le patron du groupe Les Républicains à l’Assemblée, annonce sa candidature à la présidence du parti
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 21 juin, 2019 |Pas de commentaires »

Touche pas à ma Poste…………………………………(21/06/2019)

Logo Francetv info 13H02
ALERTE INFO
« Ils espèrent simplement qu’on crève » : les postiers grévistes des Hauts-de-Seine racontent 15 mois de conflit social
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:Non classé |on 21 juin, 2019 |Pas de commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin…………………(21/06/2019)

Libération 20 juin 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

La droite lilliputienne

Le parti LR s’apprête à désigner un chef de file qui prendra la suite de Laurent Wauquiez, reparti en Auvergne pour cause de débâcle aux européennes. Le beau pays des volcans éteints est un cadre idoine de méditation pour ce leader éruptif.

Sage – ou pusillanime –, la direction de LR a fixé un critère dirimant pour les impétrants : ils ne doivent nourrir aucune ambition présidentielle, de manière à éviter tout retour de la guerre des chefs. Il faut donc un homme ou une femme qui ne fasse d’ombre à personne. Les mauvaises langues rappelleront la citation prêtée à Clemenceau à propos de l’élection présidentielle sous la IIIe. Là aussi, il s’agissait d’élire un roi soliveau pour laisser au président du Conseil, issu de la Chambre, toute latitude pour gouverner. «Je vote pour le plus con», aurait dit le Tigre, grand défenseur du pouvoir du Parlement. Dans ces conditions, la compétition au sein de LR est très ouverte… C’est Christian Jacob qui tient la corde. Le grognard chiraquien, président du groupe à l’Assemblée, a déclaré son intérêt pour le poste. «Je serai le plus petit dénominateur commun», a-t-il dit, rassurant à souhait, ce qui tend à prouver qu’il n’est pas si bête. Dans cette droite lilliputienne, il ne se prend pas pour Gulliver, ce qui est un bon point.

Il s’apprête à pénétrer dans un champ de mines. Deux leaders «naturels» (du moins le pensent-ils) se sont mis en dehors du parti et en embuscade : Xavier Bertrand et Valérie Pécresse. Deux chevau-légers, Retailleau et Leonetti, se tiennent sur la réserve, tout comme François Baroin, l’enfant à la voix d’or. L’ombre de Sarkozy pèse toujours sur la droite, même si l’ancien président a plus à faire avec les juges qu’avec les élus. La direction de LR est largement noyautée par la jeune garde wauquieziste qui n’a renoncé à rien. Il faudra donc toute la matoiserie de celui qui se présente comme un «paysan en politique» (titre d’un livre par lui publié) pour lui éviter de sauter prématurément.

Il devra encore, lui qui n’est guère idéologue, gérer un débat idéologique embrouillé. Wauquiez avait à dessein droitisé son discours pour plaire aux militants et, surtout, pour colmater les fuites d’électeurs attirés par le lepénisme. Mais cette ligne identitaire et agressive a provoqué la désertion d’une grande partie de la bourgeoisie, rassurée par Emmanuel Macron, sans entamer le bloc RN. Ce qui ne refroidit pas les ardeurs des réacs de LR, qui ont adopté un proverbe bien connu des idéologues : si notre médication a aggravé le mal, c’est parce qu’on n’en a pas pris assez.

Lire aussi Georges Pompidou : à droite, la nostalgie pour programme

Jacob, s’il est désigné, sera plus prudent. Mais l’autre voie est tout aussi obstruée : un LR ouvert, libéral, européen, plus centriste, se heurtera de front au macronisme version Philippe, Le Maire et Darmanin, qui lui a largement coupé l’herbe sous le pied. Jacob devra installer son noble séant entre deux chaises, ce qui n’est pas confortable.

Au total, la gauche est éparpillée, la droite jivarisée. Peau de léopard d’un côté, peau de chagrin de l’autre. Plus que jamais le couple Macron-Le Pen domine la vie politique. Il faudra bien trouver le moyen d’en sortir un jour.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans:Non classé |on 21 juin, 2019 |Pas de commentaires »
12345...595

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente