Archive pour la catégorie 'SONDAGES'

Sondage…..discret………………….(05/07/2018)

Logo Francetv info 19h12
Alerte info
Une large majorité de Français juge la politique d’Emmanuel Macron « injuste » et « inefficace », selon un sondage
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SONDAGES |on 5 juillet, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage, quelle dégringolade……………(26/06/2018)

#Sondage Popularité en berne pour Macron (-5) et Philippe (-8)

Publié le 26/06/18 à 8:10La popularité d’Emmanuel Macron (-5) et celle d’Édouard Philippe (-8) s’effondrent en juin pour atteindre leur plus bas niveau depuis leur entrée en fonction, selon un sondage Odoxa diffusé mardi.

Avec 41% seulement des Français interrogés qui pensent qu’il est un bon président de la République, Emmanuel Macron chute de cinq points et voit le taux des mécontents de son action s’envoler à 59% (+5).

Sa cote dégringole chez les sympathisants du Parti socialiste (-24) mais grimpe en revanche auprès de ceux du parti Les Républicains (+5), ce qui traduit une droitisation de son image, selon cette enquête pour France Inter, L’Express et La Presse régionale.

Record d’impopularité également pour le Premier ministre avec 40% seulement d’opinions positives et 59% (+8) des Français qui portent un jugement négatif sur son action. Edouard Philippe perd également auprès des proches du PS (-18), mais ne compense pas à droite.

Interrogés sur la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes auparavant limitées à 90 qui entrera en vigueur le 1er juillet, trois Français sur quatre (74%) se disent opposés à cette mesure, contre 26% d’un avis contraire. Pour 73%, c’est « une mesure technocratique » et 26% seulement pensent qu’elle fera « baisser significativement » le nombre de morts sur les routes.

Enquête réalisée en ligne le 22 juin auprès de 1.007 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

L’OBS

Publié dans:SONDAGES |on 26 juin, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage……………………………..(24/06/2018)

Selon notre le baromètre mensuel IFOP-JDD, Emmanuel Macron perd un point de popularité et retombe à son plus bas niveau depuis son élection (à égalité avec août 2017). © Reuters Selon notre le baromètre mensuel IFOP-JDD, Emmanuel Macron perd un point de popularité et retombe à son plus bas niveau depuis son élection (à égalité avec août 2017).

En apparence, elle est légère, mais c’est incontestablement une rechute. Emmanuel Macron ne perd qu’un point dans notre baromètre IFOP de juin, mais retombe à 40% de satisfaits. Certes, au bout d’un an d’exercice du pouvoir, François Hollande n’en comptait que 26%, et Nicolas Sarkozy 36%. Mais une année après le raz de marée macroniste aux élections législatives, le président retombe à son plus bas niveau de popularité depuis son élection, qu’il avait déjà atteint en août 2017. Surtout, il n’a jamais compté autant de mécontents de son action : 58% tout de même.

 

Un recul spectaculaire chez les personnes âgées

Son recul est spectaculaire chez les personnes âgées : il perd huit points, de 46 à 38%, chez les plus de 65 ans, un effet de la hausse de la CSG en janvier dernier, qui a fortement mécontenté les aînés. Il perd également 4 points à droite, chez les sympathisants des Républicains, de 51 à 47%. On constate que les polémiques sur son comportement, du collégien recadré au Mont-Valérien au  »pognon de dingue » investi dans les aides sociales, de la vaisselle de l’Elysée à la piscine installée au fort de Brégançon, « n’ont pas d’impact direct, selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP. Mais elles renforcent le sentiment d’une sorte de mépris social de la part du président. De même les sondés évoquent-ils une politique favorable aux plus aisés et à l’élite, et la casse des services publics. Il y a le sentiment d’une déconnexion du président. » De son côté, Edouard Philippe perd trois points de popularité. Son pire score depuis sa nomination à Matignon.

JDD

Publié dans:SONDAGES |on 24 juin, 2018 |Pas de commentaires »

La vie difficile de Jonas…………………….(06/06/2018)

© FRANCK FIFE / AFP La politique de Macron « juste » pour trois Français sur dix seulement

Trois Français sur dix seulement considèrent que la politique menée par Emmanuel Macron et son gouvernement est « juste » et une majorité juge qu’ils ne font pas suffisamment pour les plus démunis, selon un sondage BVA diffusé mercredi.

Comme en juin 2013 avec François Hollande. Si 31% des Français interrogés estiment « juste » la politique de l’exécutif, contre 37% d’un avis contraire, c’est le même pourcentage qu’en juin 2013, un an après l’entrée en fonction de François Hollande. Ils sont 55% à considérer qu’Emmanuel Macron et son gouvernement ne font « pas assez » pour « les plus démunis », contre 11% pour lesquels ils en font « trop », selon cette enquête pour La Tribune.

« Trop d’aides sociales » selon une majorité. Par ailleurs, pour 59% des personnes interrogées, il y a « trop d’aides sociales en France« , contre 39% d’une opinion opposée. Le gouvernement a fait fin mai des déclarations alambiquées sur une réduction éventuelle de ces aides sociales.

Publicité

Interrogés sur la mesure qui leur paraît prioritaire pour les réformer, 44% des Français se prononcent pour « réduire le nombre de personnes y ayant droit ». Pour 30% la priorité serait de « réduire la durée des aides » et pour 9% « réduire le montant des aides ». 17% ne se prononcent pas.

Publié dans:SONDAGES |on 6 juin, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage……………………..(05/06/2018)

Les résultats du tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio sont inquiétants pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Avec 43% de Français satisfaits de leur action, le président et le Premier ministre atteignent leur plus niveau depuis le début du quinquennat. Une baisse surtout auprès des sympathisants de gauche compensée (à peine) par une légère hausse à droite.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe au plus bas. Avec 43% de taux de satisfaction dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, l’exécutif n’a jamais été confronté à un tel mécontentement. En baisse de deux points, le président fait face à un nombre de Français «n’approuvant pas du tout» (27%) son action trois fois plus important que ceux qui «approuvent tout à fait» (9%). La logique de distinction sondagière par rapport à ses prédécesseurs qui prévalait jusqu’à présent s’efface : Emmanuel Macron se retrouve en effet au niveau de Nicolas Sarkozy en juin 2008 (42% pour l’ex-président).

Le chef de l’Etat affiche lui aussi une popularité hétérogène (33% de soutien chez les employés) et clivante. Seuls 26% (-3 points) des électeurs de gauche le soutiennent encore contre 55% (+6) chez les sympathisants Les Républicains. Le «en même temps» de la campagne présidentielle est tombé dans les oubliettes.

Analyse :Les électeurs de gauche déboussolés par Macron

La perception de son projet semble de plus en plus floue (-5) et sa proximité avec les Français continue de dégringoler (-2). Du reste, l’accueil de son discours sur les banlieues est cité seulement par 22% des Français, preuve qu’il déçoit ou qu’il est moins écouté. Plus embêtant : la baisse du chômage est le dernier sujet le moins évoqué par les Français ce mois-ci. La preuve qu’il sera jugé en priorité sur le pouvoir d’achat.

Edouard Philippe progresse à droite

Edouard Phlippe suit la même pente. En baisse lui aussi (-1), il perd à gauche (29%) et progresse à droite (53%, +7).

A lire :Quand Macron faisait passer à Philippe un dîner d’embauche

Dans l’opposition, Jean-Luc Mélenchon sort renforcé (42%, +7) par la séquence sociale. A droite, seuls 52% des sympathisants LR estiment que la droite ferait mieux que le pouvoir actuel. Le parti de Laurent Wauquiez (23%) est d’ailleurs désormais devancé par le Rassemblement national de Marine Le Pen (25%).

Publié dans:SONDAGES |on 5 juin, 2018 |Pas de commentaires »

Un parachute, vite……………………(25/05/2018)

Le sondage : nouveau trou d’air pour Macron

La popularité d’Emmanuel Macron connaît une nouvelle baisse, selon un sondage BVA. Avec 40% d’opinions positives, le chef de l’Etat retrouve son niveau de mars, le plus bas depuis son entrée en fonction il y a un an. A l’inverse, 56% des Français interrogés ont une « mauvaise opinion » de lui, soit une augmentation de 2 points. La cote d’Emmanuel Macron chute en particulier auprès des sympathisants Les Républicains (-14), selon cette enquête pour Orange, RTL et « la Tribune« .

La popularité d’Edouard Philippe ne brille pas davantage. Le Premier ministre subit le même contrecoup, avec 43% de bonnes opinions, soit son plus bas niveau. 53% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de lui en tant que chef du gouvernement. La cote du Premier ministre s’effrite auprès des proches de LR (-7), mais également du Front national (-5) et même de La République en Marche (-4).

L’OBS

Publié dans:SONDAGES |on 25 mai, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage……………………………..(04/05/2018)

Logo Francetv info 18h04
Alerte info
Un an après son élection, Emmanuel Macron est perçu comme un « président des riches » par les trois quarts des Français, selon un sondage
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SONDAGES |on 4 mai, 2018 |Pas de commentaires »

Pour ou contre ? (29/03/2018)

Logo Francetv info 21h02
Alerte info
Interdiction du salafisme, expulsion des étrangers fichés S… Une large majorité de Français favorables à des mesures d’exception contre le terrorisme
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SONDAGES, TERRORISME |on 29 mars, 2018 |Pas de commentaires »

L’érosion………………………..(23/03/2018)

La cote de popularité d’Emmanuel Macron en baisse de 3 points

  • Par  Le Figaro.fr avec Reuters
  • Mis à jour le 23/03/2018 à 06:32
  • Publié le 23/03/2018 à 06:05

Selon un sondage BVA pour Orange, RTL et La Tribune  publié ce vendredi, la cote de popularité d’Emmanuel Macron vient d’atteindre son plus bas depuis son entrée à l’Élysée, en mai 2017. Cette dernière recule de 3 points à 40% de satisfaits, tandis que 57% des sondés ont une mauvaise opinion du président de la République. La chute d’Emmanuel Macron est de 11 points en un mois chez les seuls sympathisants socialistes.

Le premier ministre, Édouard Philippe, recueille 43% de bonnes opinions, soit un recul de quatre points par rapport à février.

Publié dans:SONDAGES |on 23 mars, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage………………………………….(18/03/2018)

  1. Accueil
  2. Politique

Sondage : Macron en forte baisse chez les retraités

23h00 , le 17 mars 2018

Emmanuel Macron perd deux nouveaux points de popularité dans notre baromètre Ifop-JDD, à 42% de satisfaction. Son Premier ministre Edouard Philippe en perd trois et ne recueille plus que 43% de satisfaction.

Emmanuel Macron est encore en baisse dans le baromètre Ifop-JDD. (Reuters)
Partager sur :

Il n’y a pas encore le feu, mais c’est sans doute un sérieux avertissement pour Emmanuel Macron. En baisse continue depuis décembre, le chef de l’État perd deux nouveaux points de popularité dans le baromètre Ifop pour le JDD, avec 42% de satisfaits et surtout 57% de mécontents, égalisant ainsi son record d’impopularité d’août 2017. Mais il enregistre surtout une forte chute chez les retraités, qui défilaient jeudi contre la hausse de la CSG : « Il y a clairement un avant et un après-manifestation des retraités », selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. La part des mécontents chez les plus de 65 ans a bondi de 8 points en un mois, à 58%. Emmanuel Macron reste toutefois légèrement plus populaire que ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy à cette même période (31% en mars 2013 pour le premier, 37% pour le second en 2008).

Lire aussi : Que disent les sondages de popularité d’Emmanuel Macron?

Edouard Philippe égale son record d’impopularité

Avec 54% d’insatisfaits (et 43% de satisfaits, en baisse de trois points), le Premier ministre, Édouard Philippe, n’a quant à lui jamais été aussi impopulaire – il fait le même score qu’en août 2017 -, mais pour des raisons différentes : selon Frédéric Dabi, « il subit l’effet des 80 km/h », c’est‑à-dire le mécontentement lié à la limitation de la vitesse sur les routes secondaires. Le chef de gouvernement perd notamment chez les sympathisants de son ancien parti, Les Républicains (55% de mécontents contre 48% en février). Et recule également chez les retraités, mais aussi les ouvriers.

Sponsorisé par Picard
Hello America* !
Découvrez la sélection

* Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 9 au 17 mars 2018, auprès d’un échantillon de 1.946 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région et catégorie d’agglomération. 

 

Publié dans:SONDAGES |on 18 mars, 2018 |Pas de commentaires »
12345...38

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente