Archive pour la catégorie 'SONDAGES'

Sondage……………………..(05/06/2018)

Les résultats du tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio sont inquiétants pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Avec 43% de Français satisfaits de leur action, le président et le Premier ministre atteignent leur plus niveau depuis le début du quinquennat. Une baisse surtout auprès des sympathisants de gauche compensée (à peine) par une légère hausse à droite.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe au plus bas. Avec 43% de taux de satisfaction dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, l’exécutif n’a jamais été confronté à un tel mécontentement. En baisse de deux points, le président fait face à un nombre de Français «n’approuvant pas du tout» (27%) son action trois fois plus important que ceux qui «approuvent tout à fait» (9%). La logique de distinction sondagière par rapport à ses prédécesseurs qui prévalait jusqu’à présent s’efface : Emmanuel Macron se retrouve en effet au niveau de Nicolas Sarkozy en juin 2008 (42% pour l’ex-président).

Le chef de l’Etat affiche lui aussi une popularité hétérogène (33% de soutien chez les employés) et clivante. Seuls 26% (-3 points) des électeurs de gauche le soutiennent encore contre 55% (+6) chez les sympathisants Les Républicains. Le «en même temps» de la campagne présidentielle est tombé dans les oubliettes.

Analyse :Les électeurs de gauche déboussolés par Macron

La perception de son projet semble de plus en plus floue (-5) et sa proximité avec les Français continue de dégringoler (-2). Du reste, l’accueil de son discours sur les banlieues est cité seulement par 22% des Français, preuve qu’il déçoit ou qu’il est moins écouté. Plus embêtant : la baisse du chômage est le dernier sujet le moins évoqué par les Français ce mois-ci. La preuve qu’il sera jugé en priorité sur le pouvoir d’achat.

Edouard Philippe progresse à droite

Edouard Phlippe suit la même pente. En baisse lui aussi (-1), il perd à gauche (29%) et progresse à droite (53%, +7).

A lire :Quand Macron faisait passer à Philippe un dîner d’embauche

Dans l’opposition, Jean-Luc Mélenchon sort renforcé (42%, +7) par la séquence sociale. A droite, seuls 52% des sympathisants LR estiment que la droite ferait mieux que le pouvoir actuel. Le parti de Laurent Wauquiez (23%) est d’ailleurs désormais devancé par le Rassemblement national de Marine Le Pen (25%).

Publié dans:SONDAGES |on 5 juin, 2018 |Pas de commentaires »

Un parachute, vite……………………(25/05/2018)

Le sondage : nouveau trou d’air pour Macron

La popularité d’Emmanuel Macron connaît une nouvelle baisse, selon un sondage BVA. Avec 40% d’opinions positives, le chef de l’Etat retrouve son niveau de mars, le plus bas depuis son entrée en fonction il y a un an. A l’inverse, 56% des Français interrogés ont une « mauvaise opinion » de lui, soit une augmentation de 2 points. La cote d’Emmanuel Macron chute en particulier auprès des sympathisants Les Républicains (-14), selon cette enquête pour Orange, RTL et « la Tribune« .

La popularité d’Edouard Philippe ne brille pas davantage. Le Premier ministre subit le même contrecoup, avec 43% de bonnes opinions, soit son plus bas niveau. 53% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de lui en tant que chef du gouvernement. La cote du Premier ministre s’effrite auprès des proches de LR (-7), mais également du Front national (-5) et même de La République en Marche (-4).

L’OBS

Publié dans:SONDAGES |on 25 mai, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage……………………………..(04/05/2018)

Logo Francetv info 18h04
Alerte info
Un an après son élection, Emmanuel Macron est perçu comme un « président des riches » par les trois quarts des Français, selon un sondage
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SONDAGES |on 4 mai, 2018 |Pas de commentaires »

Pour ou contre ? (29/03/2018)

Logo Francetv info 21h02
Alerte info
Interdiction du salafisme, expulsion des étrangers fichés S… Une large majorité de Français favorables à des mesures d’exception contre le terrorisme
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:SONDAGES, TERRORISME |on 29 mars, 2018 |Pas de commentaires »

L’érosion………………………..(23/03/2018)

La cote de popularité d’Emmanuel Macron en baisse de 3 points

  • Par  Le Figaro.fr avec Reuters
  • Mis à jour le 23/03/2018 à 06:32
  • Publié le 23/03/2018 à 06:05

Selon un sondage BVA pour Orange, RTL et La Tribune  publié ce vendredi, la cote de popularité d’Emmanuel Macron vient d’atteindre son plus bas depuis son entrée à l’Élysée, en mai 2017. Cette dernière recule de 3 points à 40% de satisfaits, tandis que 57% des sondés ont une mauvaise opinion du président de la République. La chute d’Emmanuel Macron est de 11 points en un mois chez les seuls sympathisants socialistes.

Le premier ministre, Édouard Philippe, recueille 43% de bonnes opinions, soit un recul de quatre points par rapport à février.

Publié dans:SONDAGES |on 23 mars, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage………………………………….(18/03/2018)

  1. Accueil
  2. Politique

Sondage : Macron en forte baisse chez les retraités

23h00 , le 17 mars 2018

Emmanuel Macron perd deux nouveaux points de popularité dans notre baromètre Ifop-JDD, à 42% de satisfaction. Son Premier ministre Edouard Philippe en perd trois et ne recueille plus que 43% de satisfaction.

Emmanuel Macron est encore en baisse dans le baromètre Ifop-JDD. (Reuters)
Partager sur :

Il n’y a pas encore le feu, mais c’est sans doute un sérieux avertissement pour Emmanuel Macron. En baisse continue depuis décembre, le chef de l’État perd deux nouveaux points de popularité dans le baromètre Ifop pour le JDD, avec 42% de satisfaits et surtout 57% de mécontents, égalisant ainsi son record d’impopularité d’août 2017. Mais il enregistre surtout une forte chute chez les retraités, qui défilaient jeudi contre la hausse de la CSG : « Il y a clairement un avant et un après-manifestation des retraités », selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. La part des mécontents chez les plus de 65 ans a bondi de 8 points en un mois, à 58%. Emmanuel Macron reste toutefois légèrement plus populaire que ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy à cette même période (31% en mars 2013 pour le premier, 37% pour le second en 2008).

Lire aussi : Que disent les sondages de popularité d’Emmanuel Macron?

Edouard Philippe égale son record d’impopularité

Avec 54% d’insatisfaits (et 43% de satisfaits, en baisse de trois points), le Premier ministre, Édouard Philippe, n’a quant à lui jamais été aussi impopulaire – il fait le même score qu’en août 2017 -, mais pour des raisons différentes : selon Frédéric Dabi, « il subit l’effet des 80 km/h », c’est‑à-dire le mécontentement lié à la limitation de la vitesse sur les routes secondaires. Le chef de gouvernement perd notamment chez les sympathisants de son ancien parti, Les Républicains (55% de mécontents contre 48% en février). Et recule également chez les retraités, mais aussi les ouvriers.

Sponsorisé par Picard
Hello America* !
Découvrez la sélection

* Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 9 au 17 mars 2018, auprès d’un échantillon de 1.946 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région et catégorie d’agglomération. 

 

Publié dans:SONDAGES |on 18 mars, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage………………………….(13/03/2018)

Sondage Ifop: Wauquiez chute de 9 points

  • Par  Le Figaro.fr
  • Mis à jour le 13/03/2018 à 19:36
  • Publié le 13/03/2018 à 19:06

Le chef des Républicains Laurent Wauquiez chute de 9 points dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio suite à son cours donné à l’EM Lyon et la diffusion de ses propos dans l’émission « Quotidien ».

» LIRE AUSSI – Enregistrements : les proches de Pécresse et de Juppé sonnent la charge contre Wauquiez

Laurent Wauquiez de plus en plus isolé au sein des Républicains ?
Laurent Wauquiez se rend mardi 27 et mercredi 28 février au Salon de l’Agriculture. Une occasion pour lui de faire oublier ses récentes déclarations polémiques qui ont entraîné le départ de nombreux élus du parti.

Le leader de la droite paye cher ses propos cash à l’encontre de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou encore Valérie Pécresse. En effet, il chute de 9 points (32%) et fait disparaitre sa progression de 7 points de février. Il recule notamment auprès des sympathisants Les Républicains (67%) et se voit doublé par Valérie Pécresse qui fait, quant à elle, un bond de 8 points (50%) dans les sondages. L’ancienne ministre de Sarkozy va même jusqu’à gagner 11 points chez Les Républicains. Et dans un duel testé par l’Ifop, Alain Juppé devance largement Laurent Wauquiez, y compris chez les sympathisants LR.

Par ailleurs, six personnalités de La République en marche figurent en tête du palmarès Ifop-Fiducial. Allant de Nicolas Hulot qui conserve sa première place malgré les accusations de viol, à Jean-Yves Le Drian (53%), en passant par Edouard Philippe (54%), Laura Flesse (54%) et le chef de l’Etat Emmanuel Macron (54%).

LIRE AUSSI - 

» «J’assume» : ce qu’il faut retenir de l’interview de Wauquiez

» Bussereau quitte LR en dénonçant le «faux pas» de Wauquiez

» Guillaume Tabard : «Wauquiez et le piège des mots privés rendus publics»

Sondage...............................(13/03/2018) dans SONDAGES it?e=wqT_3QKFCKAFBAAAAwDWAAUBCN2JodUFELuO4--3p4zXURiKxZjBp5Pctz4qNgkAAAkCABEJBywAABkAAACAwvUbQCEREgApEQnwzDEAAAAghesaQDCNuIQDOMkZQMkZSAJQjvOsLFi03DdgAGilxFV4-d0EgAEBigEDVVNEkgEDRVVSmAGsAqAB2QSoAQGwAQC4AQHAAQTIAQLQAQDYAQDgAQDwAQD6ATVkZXNrdG9wX2xlZmlnYXJvX2FjdHVhbGl0ZS1hY3R1LXVuZS1hcnRpY2xlc19wYXZlX2F0ZooCdHVmKCdhJywgMTIzMDc2MSwgMTUyMDk3NzExNyk7dWYoJ3InLCA5MzAxMDMxOCwgMTUyMDk3NzERHixnJywgNTUwMTkwOSxCOwAkaScsIDc0NjU5NzYcAPBjkgKBAiE2ek5jUUFqMG5Zc0tFSTd6ckN3WUFDQ3ozRGN3QURnQVFBUkl5UmxRamJpRUExZ0FZTm9EYUFCd0FIZ0FnQUVBaUFFQWtBRUJtQUVCb0FFQXFBRURzQUVBdVFFQUFBQQkDCE1FQgkJAQGQREpBZFV2ZERXTWlfSV8yUUZHenNLZWR2anBQLUFCNWNndDlRRQEpLEFtQUlBb0FJQXRRSQUQAHYNCKh3QUlBeUFJQTBBSUEyQUlBNEFJQTZBSUEtQUlBZ0FNQmtBTUFtQU1CcUFQBdiQdWdNUWMyaGhjbVF4STBaU1FURTZNemt4TWcuLpoCOSFoUXV4OToEAShzOXczSUFRb0FEb2I8AFzYAo1D4AKXnCXqAmpodHRwOi8vd3d3Lmwt_CQuZnIvZmxhc2gtIftELzIwMTgvMDMvMTMvOTcwMDEtARH0BAEwMzEzRklMV1dXMDAyOTgtd2F1cXVpZXotY2h1dGUtZGUtOS1wb2ludHMtaWZvcC5waHCAAwGIAwGQAwCYAxegAwGqAwDAA6wCyAMA0gMkCAwSIDhhMzgzYzZkNGNmMjZiNGRmZGYwODQ4MzM4MjIwZTQy2APcWuADAOgDAPgDAoAEAJIEBi91dC92M5gEAKIEDjg2LjIxMi4yMjIuMjM0qASVnQWyBBAIABABGKwCINgEKAAwADgCuAQAwAQAyAQA0gQQc2hhcmQxI0ZSQTE6MzkxMtoEAggB4AQB8ASO86wsiAUBmAUAoAX___________8BwAUAyQUAAAAAAADwP9IFCQkJDGAAANgFAeAFAfAF9xD6BQQIABAAkAYAmAYA&s=c494a99e124460e16cdea98ffa9edf25fa339c75&referrer=http%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fflash-actu%2F2018%2F03%2F13%2F97001-20180313FILWWW00298-wauquiez-chute-de-9-points-ifop
Le Figaro.fr
Publié dans:SONDAGES |on 13 mars, 2018 |Pas de commentaires »

La classe !! (01/03/2018)

LEHUFF.

POLITIQUE

01/03/2018 05:01 CET | Actualisé il y a 4 heures

La popularité de Laurent Wauquiez décroche et rejoint celle de Marine Le Pen – SONDAGE EXCLUSIF

La polémique née de ses propos devant des étudiants lyonnais n’a pas amélioré l’image du président des Républicains.

La classe !!                                 (01/03/2018) dans SONDAGES

Philippe Wojazer / Reuters
Le président du parti Les Républicains Laurent Wauquiez.

POLITIQUE – Pas encore totalement identifié des Français, le jeune président du parti Les Républicains s’est offert (à son corps défendant) une belle exposition médiatique après la fuite de ses confidences incendiaires à un parterre d’étudiants lyonnais. Après plus d’une semaine de polémique, le bilan est plus que mitigé pour Laurent Wauquiez: plusieurs cadres de son mouvement, déjà en retrait, ont claqué la porte; deux vieux sages LR, Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé, l’ont sèchement remis à sa place; et l’opération a été diversement appréciée par l’opinion publique.

Pour la première fois, Laurent Wauquiez fait donc son entrée dans notre flop 5 du palmarès YouGov des personnalités politiques, réalisé chaque mois pour Le HuffPost et CNews. Cinquième personnalité la plus impopulaire si l’on comptabilise les opinions positives exprimées spontanément à son égard, le chef de file de la droite conservatrice occupe même la troisième place du podium si l’on ne comptabilise que les opinions négatives (38%, +3 points en un mois), derrière la présidente du FN Marine Le Pen (47%) et l’ancien premier ministre Manuel Valls (43%). Notez que les cotes de popularité du président de la République et du premier ministre (en chute libre) sont comptabilisées à part dans le cadre du baromètre YouGov.

Preuve que la droite a encore du mal à faire émerger un champion face à Emmanuel Macron, la seule personnalité politique issue des Républicains à se qualifier dans le Top5 de notre palmarès est François Baroin, qui a pourtant renoncé à toute ambition politique nationale.

Blanquer (presque) au sommet

Parmi les personnalités en forme du moment, le ministre de l’Education Jean-Michel-Blanquer n’en finit plus de prendre du galon. Après avoir dévoilé une ambitieuse réforme du baccalauréat globalement bien accueillie, l’ancien recteur d’Académie s’offre la deuxième place du podium des personnalités politiques préférées des Français, juste derrière la ministre des Sports et ex-médaillée olympique Laura Flessel.

Jean-Michel Blanquer double un autre habitué de notre classement, le discret ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Jadis chouchou de notre palmarès, Nicolas Hulot décroche encore un peu plus.

 

Sondage réalisé en ligne du 21 au 22 février sur un échantillon représentatif de 1026 Français de 18 ans et plus (méthode des quot

Publié dans:SONDAGES |on 1 mars, 2018 |Pas de commentaires »

Ca baisse, ça baisse………………….(18/02/2018)

Popularité : Macron perd 6 pts à 44% de satisfaits, Philippe -3 pts à 46%

Par AFP , publié le 18/02/2018 à 07:11 , mis à jour à 07:11

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 16 février 2018 à Paris
Le président Emmanuel Macron à l’Elysée, le 16 février 2018 à Paris

afp.com/Ian LANGSDON

Paris – La cote de popularité d’Emmanuel Macron a chuté de six points en février, à 44% de satisfaits, et celle d’Edouard Philippe a reculé de trois points à 46% de satisfaits, selon le sondage mensuel d’Ifop publié par la Journal du Dimanche.

A la question « êtes-vous satisfait ou mécontent d’Emmanuel Macron comme président de la République ?« , 44% des sondés répondent « satisfait » (5% très satisfait et 39% plutôt satisfait), tandis que 55% se disent « mécontents » (21% très mécontents et 34% plutôt mécontents). 1% ne se prononce pas.

Pour le Premier ministre Edouard Philippe, 46% se disent satisfaits (5% très satisfaits, 41% plutôt satisfaits), alors que 50% sont mécontents (16% très mécontents, 34% plutôt mécontents). 4% ne se prononcent pas.

Pour le Premier ministre, le pourcentage de mécontents (50%) atteint son plus haut niveau depuis mai 2017.

Alors que le chef de l’Etat comptait en décembre et janvier plus de contents que de mécontents, la tendance s’inverse, mais avec 55% de mécontents elle n’atteint pas les plus hauts niveaux enregistrés en août (57%) et en octobre (56%).

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 9 au 17 février auprès d’un échantillon de 1.953 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Publié dans:SONDAGES |on 18 février, 2018 |Pas de commentaires »

Sondage :)……………..(30/01/2018)

Sondage : la popularité de Macron et Philippe repart à la baisse

Publié le 23/01/2018 à 10h03 par Sudouest.fr avec AFP.
Sondage : la popularité de Macron et Philippe repart à la baisse
Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont respectivement perdu 5 et 7 points en janvier.

JULIEN DE ROSA AFP

Après deux mois de hausse dans les sondages, Emmanuel Macron et Edouard Philippe enregistrent une chute significative de leur popularité

La cote de popularité d’Emmanuel Macron (-5) et celle d’Edouard Philippe (-7) repartent en forte baisse, au lendemain de la décision de l’exécutif d’abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, selon un sondage Odoxa diffusé mardi pour L’Express, la Presse régionale et France Inter.

Avec 49% des Français interrogés qui le considèrent comme « un bon président », le chef de l’Etat chute lourdement après deux mois de hausse consécutifs. 50% (+4 points) des personnes interrogées portent désormais un jugement négatif sur son action.

En première ligne lors de l’annonce le 17 janvier de l’abandon du projet d’aéroport, Edouard Philippe perd pour sa part 7 points, avec 50% d’opinions positives, également après deux mois de hausse, selon cette enquête  réalisée pour l’essentiel après l’annonce gouvernementale.

Difficile de voir un lien de cause à effet avec Notre-Dame-des-Landes dans la mesure où la décision d’abandonner ce projet d’aéroport a bénéficié d’un large soutien des Français, selon l’ensemble des sondages réalisés depuis.

Hulot et Juppé en tête

En tête des personnalités « suscitant le plus de soutien ou de sympathie », le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot perd cependant 11 points en un mois avec 34% d’opinions positives.

Il est désormais talonné par Alain Juppé, stable à 33%. Viennent ensuite Jean-Yves Le Drian (28%, –2), Jean-Luc Mélenchon (26%, –1) et Nicolas Sarkozy (24%, –7), tous trois à la baisse, et Gérard Collomb, stable à 23%.

Publié dans:SONDAGES |on 30 janvier, 2018 |Pas de commentaires »
12345...39

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente