Archive pour la catégorie 'TRANSPORTS'

On va te croire, faux Q…………(26/02/2018)

Logo Francetv info 10h45
Alerte info
SNCF : Edouard Philippe écarte une « privatisation » de la compagnie ferroviaire et une réforme des « petites lignes ». Regardez ses annonces en direct
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:TRANSPORTS |on 26 février, 2018 |Pas de commentaires »

Jonas détricote le travail de la résistance….(26/02/2018)

Logo Francetv info 10h48
Alerte info
Réforme de la SNCF : « A l’avenir, il n’y aura plus de recrutement » sous le statut de cheminot, annonce Edouard Philippe
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans:TRANSPORTS |on 26 février, 2018 |Pas de commentaires »

SNCF……………………………..(26/02/2018)

  1. L’Obs
  2.  > Economie
  3. Edouard Philippe présente la réforme de la SNCF, les cheminots sur le pied de guerre

Edouard Philippe présente la réforme de la SNCF, les cheminots sur le pied de guerre
Edouard Philippe, le 22 février. (PHILIPPE HUGUEN/AFP)

Les syndicats menacent d’employer la manière forte si le gouvernement veut recourir aux ordonnances.

Par L’Obs

Publié le 26 février 2018 à 06h30

Edouard Philippe doit annoncer ce lundi 26 février au matin son plan de marche pour réformer le secteur ferroviaire, dix jours après la publication d’un rapport critique qui a crispé les syndicats. Selon Matignon, le Premier ministre précisera « les questions de méthode et de calendrier » et « les grands axes » de sa réforme. Il expliquera quelles sont ses ambitions et comment il compte s’y prendre pour préparer l’ouverture à la concurrence, transformer la SNCF, reprendre éventuellement une partie de sa dette et recentrer les efforts de l’Etat sur les lignes les plus fréquentées, qui ont besoin d’une sérieuse rénovation.

« Si nous voulons sauver le système ferroviaire, disons-le clairement, nous devrons prendre des décisions », assurait le chef du gouvernement le 20 février devant les députés.

 

Les syndicats de cheminots seront particulièrement attentifs : s’ils n’appellent encore qu’à une manifestation le 22 mars, ils ont convenu de se concerter mardi, pour déclencher une grève le cas échéant.  »Je défie qui que ce soit de me dire que le problème de la SNCF, le problème des trains en retard, le problème des trains annulés et des voies qui sont mal entretenues, c’est à cause du statut des cheminots », a fustigé le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, sur France 3 ce dimanche.

« Quand le gouvernement ne veut pas discuter, eh bien il faut passer un ton au-dessus. »Les fédérations CGT, Unsa, Sud-Rail et CFDT, ont notamment prévenu le gouvernement « qu’elles réagiraient de manière forte et avec détermination s’il entendait utiliser l’ordonnance en tout ou partie dans le cadre de la nouvelle réforme ferroviaire », menaçant d’ »un conflit majeur ».

 

 

La France paie des décennies de « tout TGV »

Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, a en effet indiqué jeudi qu’un recours aux ordonnances était « une possibilité », imité ce dimanche par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Le gouvernement devra de toute façon aller vite sur une partie du problème, car le « quatrième paquet ferroviaire » européen qui prévoit l’arrivée de la concurrence sur les rails devra être transcrit dans le droit français avant le 25 décembre.

 

 

Le rapport rendu le 15 février à Edouard Philippe par l’ancien patron d’Air France Jean-Cyril Spinetta doit servir de base à la réflexion du gouvernement.

Il a fait, selon le Premier ministre, « un constat précis, lucide, sur ce qui fonctionne bien dans le système ferroviaire et ce qui fonctionne moins bien ». Le constat est clair, et partagé tant par le gouvernement que la SNCF : la France paie des décennies de « tout TGV », pendant lesquelles l’entretien du réseau ordinaire a été sacrifié. D’où des pannes, des retards, des annulations et des frustrations.

Mais « le vieillissement du réseau n’explique pas tout, loin de là », juge Jean-Cyril Spinetta, qui estime que la SNCF n’est pas assez efficace. Il faut selon lui « recentrer le transport ferroviaire sur son domaine de pertinence : les transports du quotidien en zone urbaine et périurbaine, et les dessertes à grande vitesse entre les principales métropoles ».

Conséquence qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, il pense qu’il vaut mieux fermer les « petites lignes » dont la remise à niveau coûterait trop cher. Et mettre le paquet – avec davantage de moyens – sur la partie la plus fréquentée de réseau. Matignon a déjà répondu qu’il faudrait agir au cas par cas, en collaboration avec les régions, et que l’Etat respecterait ses engagements en attendant.

 

 

Abolition du statut cheminot ?

Pour donner plus d’agilité à la SNCF, Jean-Cyril Spinetta suggère que les nouveaux embauchés ne bénéficient plus du statut de cheminot à l’embauche, à l’exemple de ce qui a déjà été fait pour La Poste et Orange. Il estime également que la société publique devrait pouvoir lancer temporairement des plans de départs volontaires, pour garder des effectifs plus adaptés à ses besoins.

En cas de passage de l’exploitation de lignes à la concurrence – ce qui devrait être possible pour les TER dès la fin 2019 –, « une loi devra poser le principe d’un transfert obligatoire » des personnels chez les nouveaux exploitants, selon lui.

Concernant le statut de la SNCF, ses deux principales composantes, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, pourraient être transformées en sociétés anonymes à capitaux publics – comme l’était la SNCF avant 1982 –, de façon à ne plus bénéficier automatiquement de la garantie illimitée de l’Etat. Mais, rappelle la ministre des Transports Elisabeth Borne,

« En aucun cas [le rapport Spinetta] n’envisage la privatisation du service public ferroviaire ».Jean-Cyril Spinetta estime enfin que l’Etat devrait reprendre « une part » de la très lourde dette de SNCF Réseau, qui se montait à 46,6 milliards d’euros à la fin 2017.

(Avec AFP)

L’OBS
Publié dans:TRANSPORTS |on 26 février, 2018 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »…………………………..(14/02/2016)

Logo Francetv info 09H51
ALERTE INFO
ENQUÊTE FRANCETV INFO. Trois mois après l’accident d’un TGV en Alsace, des questions hantent les proches des victimesOnze personnes ont perdu la vie le 14 novembre 2015 près de Strasbourg, dans la pire catastrophe qu’ait connue le TGV depuis son lancement en 1981. Trois enquêtes sont en cours, mais les rescapés et les proches des victimes sont toujours dans l’attente d’explications.
Publié dans:TRANSPORTS |on 14 février, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »………………………..(02/02/2016)

Logo Francetv info 19H44
ALERTE INFO
Ile-de-France : la moitié des RER A et B supprimés jeudi en raison d’une grève de la CGT pour la relaxe de 8 ex-salariés de GoodyearLa RATP assurera un train sur deux sur les RER A et B, jeudi 4 février, en raison de l’appel à la grève lancé par la CGT pour réclamer la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear, condamnés en janvier à de la prison ferme, indique mardi la régie.
Publié dans:GREVES, TRANSPORTS |on 3 février, 2016 |Pas de commentaires »

Flash « francetvinfo »…………………………. (30/12 /2015)

CV

Corse : Bernard Cazeneuve annonce des renforts pour les forces de sécurité à Ajaccio

C’est la première visite d’un membre du gouvernement sur l’île depuis le début des violences. Bernard Cazeneuve est à Ajaccio (Corse-du-Sud), jeudi 30 décembre, quelques jours après l’agression des pompiers et les manifestations violentes qui ont suivi. Le ministre de l’Intérieur annonce des renforts pour les forces de sécurité dans la ville avec l’affectation d’une « nouvelle compagnie de sécurité ».

Publié dans:TERRORISME, TRANSPORTS |on 30 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

L’édito de Laurent Joffrin….(20/04/2009)…

Risque

18 réactions

Par LAURENT JOFFRIN

Doit-on reprocher aux responsables publics leur excès de précaution ? Voilà un procès manifestement abusif. Dès lors que de précédentes éruptions volcaniques avaient failli provoquer une catastrophe aérienne – en Indonésie, par exemple -, tout responsable public se trouvait contraint à la prudence. Déjà les règles de vol obligeaient les pilotes à contourner les nuages de poussière volcanique. Le nuage islandais prenant la dimension d’un continent, le trafic aérien devait être arrêté. Pourtant, cette justification logique et immédiate, tout à fait recevable, n’empêchera pas le réexamen du principe de précaution écrit dans la Constitution. Coup sur coup, deux dangers immédiats et précis – une épidémie de grippe, des accidents d’avion – semblent avoir été surestimés. La grippe est restée limitée, et on va sans doute s’apercevoir que le nuage était moins dangereux qu’annoncé. Alors que dire de risques, lointains et diffus, suscités par l’application d’une découverte scientifique ou d’une innovation industrielle ? Même si le principe de précaution participe d’un degré supérieur de civilisation, même s’il tempère une certaine arrogance de la technique, son application rigide, systématique, est aussi la cause d’inconvénients graves. Au terme d’une dérive insensible, il s’est changé, en principe de suspicion, qu’on applique sans cesse à la science et à l’invention, en oubliant leurs effets bénéfiques. A force d’expériences, l’opinion comprendra que l’acceptation raisonnable du risque – dans certaines limites – est la condition du progrès humain.

Publié dans:TRANSPORTS |on 20 avril, 2010 |Pas de commentaires »

Eurostar : remboursements…..

actualite

transports

PreLoadImage0= new Image(); PreLoadImage0.src=’/files/images/resampled/485×363/eurost.jpg’; function mapText(txt, txtColor, txtBgColor, opacity){ if(txt != «  »){ mt = document.getElementById(‘vMapText’); mt.innerHTML = txt; mt.style.backgroundColor = txtBgColor; mt.style.color = txtColor; mt.style.opacity = opacity; mt.style.filter = « alpha(opacity= » + opacity * 100 + « ) »; mt.style.display = ‘block’; }else{ mt.style.display = ‘none’; } } function changeMap(mapName){ img = document.getElementById(‘diaporama’); //img.usemap = mapName; img.setAttribute(« usemap », mapName, 0); //alert(img.src); } function setLegend(texte){ var legende = document.getElementById(« vLegend »); var alt = document.getElementById(« diaporama »); alt.title = texte; legende.innerHTML = texte; legende.style.backgroundColor = « #666″; // background-color:#666; filter:alpha(opacity=60);-moz-opacity:.60;opacity:.60; legende.style.filter = « alpha(opacity=60);-moz-opacity:.60;opacity:.60″; if(texte == «  »){ legende.style.background = « none »; legende.innerHTML = «   »; } }

Eurostar : remboursements..... dans TRANSPORTS eurost

Eurostar : les indemnisations prévues pour les voyageurs

photos: CC Philip Harris

-->

Compensation financière
Les voyageurs des trains de la nuit de vendredi auront droit à une compensation financière de 170 euros. Les autres passagers n’ayant pas pu prendre de train entre samedi et lundi pourront prétendre à une indemnisation financière dont le montant sera variable.

Des billets offerts
Les passagers bloqués dans les trains profiteront d’un aller-retour gratuit à utiliser dans un délai de douze mois.
Pour les retards de 60 min ou plus, Eurostar offre un aller simple dans la même classe de service que le billet d’origine, ainsi qu’une réduction de 50% sur le retour, toujours dans la même classe de service. Pour les retards de 2h ou plus, le retour sera offert, toujours dans la classe de service de votre ticket d’origine.

Remboursement de l’hôtel, des repas et des transports
Eurostar prévoit également de rembourser les frais hôteliers (trois étoiles maximum) ainsi que les transports locaux et les repas, sous réserve de présentation des reçus originaux.

Pour obtenir son remboursement
La compagnie ferroviaire met à la disposition des voyageurs sur son site Internet un formulaire de remboursement à remplir et à renvoyer à l’adresse suivante :
Service Consommateurs
2nd Floor, Kent House
81 Station Road
Ashford
Kent
TN23 1 AP
United Kingdom

Les voyageurs peuvent aussi envoyer un mail à traveller.care@eurostar.co.uk.

Eurostar prévient que l’entreprise recevra de nombreuses demandes dans les jours à venir et avertit que les délais de remboursement interviendront dans un délai de huit semaines.

Site : www.eurostar.com

 

Crédit photo : www.flickr.com/photos/jimmyharris/2770052584/


Publié dans:TRANSPORTS |on 22 décembre, 2009 |Pas de commentaires »

On s’en serait douté…….

Toujours la pagaille dans les transports

Le trafic des trains est toujours perturbé ce matin sur le RER C après le déraillement d’un train ainsi que pour l’Eurostar entre Paris et Londres, où une reprise progressive est annoncée. Léger mieux sur le RER A avec deux trains sur trois prévus aux heures de pointe.

38 réactions

Le Transilien qui a déraillé après la chute d'un bloc de béton sur des caténaires, le 21

Le Transilien qui a déraillé après la chute d’un bloc de béton sur des caténaires, le 21 décembre 2009 à Choisy-le-Roi. (AFP Miguel Medina)

Blogguer cet article

-->

Le trafic des trains était toujours perturbé ce matin sur les lignes des RER A et C ainsi que pour l’Eurostar entre Paris et Londres, où une reprise progressive était annoncée.

Le trafic des Eurostar, interrompu en raison des intempéries dans la nuit de vendredi à samedi, devait reprendre progressivement avec deux trains sur trois entre 08h30 et 19 heures (heure française) au départ de Londres et entre 08h07 et 17h13 heure française en provenance de Paris.

Eurostar a toutefois conseillé à ses clients de reporter tout voyage non indispensable, si possible après Noël.

Sur la ligne C du RER, aucun train ne circulera mardi entre la gare de Paris-Austerlitz et Juvisy-sur-Orge (Essonne) et un train toutes les trente minutes est prévu sur les autres branches de la ligne.

Un bloc de béton a provoqué la déraillement d’un train de la ligne C à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) dimanche soir, faisant 36 blessés légers. Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, a avancé lundi l’hypothèse d’une réouverture partielle mercredi et d’une réouverture totale en fin de semaine.

Quant au trafic de la ligne A du RER, affecté pour la 13e journée consécutive par une grève des conducteurs, la RATP prévoyait mardi deux trains sur trois aux heures de pointe (07h30-09h30 et 16h30-19h30) et « quelques trains » en dehors de ces heures.

Aucune séance de négociation n’était prévue entre syndicats et direction. Les syndicats demandent une prime mensuelle de 120 euros (Unsa) à 150 euros dont 30 euros variables (CGT, FO, CFDT, Sud, Indépendants). La grève a déjà coûté cinq millions d’euros à la RATP, selon son PDG, Pierre Mongin.

Sur le plan météorologique, la situation s’améliorait avec l’arrivée du redoux. Météo-France a levé mardi matin son alerte orange liée à la neige et au verglas, qui ne concernait plus dans la nuit que huit départements.

L’aéroport de Francfort, le troisième en Europe, a été fermé pendant plusieurs heures dans la nuit de lundi à mardi en raison de verglas sur les pistes et quelque 3.000 passagers se sont retrouvés bloqués.

(Source AFP)

 

 

 

Publié dans:SOCIAL, TRANSPORTS |on 22 décembre, 2009 |Pas de commentaires »

RER A : ça continue…..

RER A: la poursuite de la grève a été votée

Selon les endroits, les assemblées générales ont reconduit le mouvement pour 24 heures ou jusqu’à lundi. Ce vendredi, la grève en est à son 9e jour.

194 réactions

Sur la ligne du RER A, le 16 décembre 2009 à Paris.

Sur la ligne du RER A, le 16 décembre 2009 à Paris. (© AFP Bertrand Guay) Blogguer cet article

-->

Statu quo renforcé. Ce vendredi midi, les quatre assemblées générales de grévistes de la ligne A du RER ont reconduit la grève qui en est à son 9e jour, après une nuit de négociations avec la direction de la RATP qui n’a pas débouché sur un accord.

Selon les endroits, les AG ont reconduit le mouvement pour 24 heures ou jusqu’à lundi. Les votes ont été acquis à une «large majorité», selon les syndicats.

«Il n’y a pas eu de nouvelles propositions de la direction, c’est de l’habillage», a jugé Thierry Garon (Sud-RATP), qui dénonce de plus un «ultimatum» du directeur général adjoint chargé de l’innovation sociale, Paul Peny. D’après Sud, ce dernier aurait menacé de ne plus rien mettre sur la table en cas de refus des dernières propositions de la RATP.

Vendredi au petit matin, la direction avait annoncé avoir «confirmé, tout en les complétant de manière significative» les propositions qu’elle avait faites lors de la précédente séance de négociations mardi.

Elle propose notamment «la création d’une prime variable, dont le montant serait fonction de la régularité» du trafic sur la ligne A du RER, «selon les critères définis dans le cadre du contrat avec le Stif» (syndicat des transports d’Ile-de-France). Son montant «pourrait s’élever à 80 euros» si les objectifs fixés par le Stif sont atteints, et «dépasser ce montant dès lors que la régularité serait supérieure aux exigences de ce contrat».

La RATP propose aussi «l’ouverture, dès janvier 2010, de discussions» sur les grilles salariales, les carrières et les parcours professionnels des conducteurs et «une amélioration des tableaux de service existants».

(Source AFP)

Publié dans:SOCIAL, TRANSPORTS |on 19 décembre, 2009 |Pas de commentaires »
12

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente