Sixième pilier

LUTTER CONTRER TOUTES LES FORMES DE VIOLENCE

Création d’une police de quartier s’appuyant sur l’expérience de la police de proximité qui a été supprimée par la droite. (NDR: supprimée par Sarkozy en 2002).

Adoption immédiate d’une loi-cadre contre les violences conjugales, dont une femme sur dix est victime.

Développement des centres éducatifs renforcés et augmentatioin des moyens pour la justice des mineurs.

Publié dans : Politique | le 12 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

François Hollande: quelques idées fortes

Aucun commentaire…chacun appréciera…

 

Actualités

[11/04/07]

Tout se jouera au premier tour le 22 avril, que chacun s’en convainque.

François Hollande en meeting à Japy.
François Hollande: quelques idées fortes dans Politique p
Lors d’un « Concert-Meeting » de campagne, organisé mardi soir au gymnase Japy à Paris (XIè) par le PS et le Mouvement des jeunes socialistes (MJS), François Hollande déclare : »Je lance un appel à la mobilisation. Nous sommes devant un choix essentiel, c’est le premier tour. Tout se jouera au premier tour le 22 avril, que chacun s’en convainque« .

« Je ne suis pas là pour réveiller des peurs, pour brandir des menaces, pour exorciser les démons, mais ce que je veux dire ici c’est que si la gauche ne fait pas le choix dès le premier tour de Ségolène Royal, alors elle ne serait pas dans la situation de pouvoir l’emporter au second« .

Le premier secrétaire du parti socialiste lance un appel à « la gauche de la gauche » pour qu’elle soutienne la candidate PS dès le 22 avril. « Une élection présidentielle ce n’est pas le moment d’envoyer chacun nos messages, d’adresser une alerte. C’est pour choisir le prochain président de la République« .

« La présence de la gauche ne va pas de soi. Je n’oublie pas ce qui s’est passé le 21 avril 2002. C’est aussi le niveau de Ségolène Royal au premier tour qui permettra la dynamique de succès pour le second. Le moment est grave , il est important, il y a de l’incertitude, de l’indécision« , souligne François Hollande.

 
p dans Politique
> Liste des actualités
Publié dans : Politique | le 12 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Sarkozy et l’eugénisme…

Le candidat de la droite (la plus bête du monde , disait le Général de Gaulle), profère des thèses sur l’inné qui sont autant de menaces voilées que d’absence de connaissance en génétique. Voici ce que dit Wikipédia sur les thèses inhumaines de Sarkozy:

 

Eugénisme
Sarkozy et l'eugénisme... dans Politique dummy
L`eugénisme veut promouvoir la race humaine en éliminant, le plus tôt possible, les êtres handicapés ou considérés comme inaptes. Le premier test intra-utérin (1968), puis l`analyse du liquide amniotique et l`échographie ont permis de préciser la condition physique du foetus. Aujourd`hui, la cartographie du génome humain (lancée en 1985) a pour but l`éradication des maladies héréditaires. Mais les gènes déterminent toutes les caractéristiques humaines. Dresser la carte génétique d`un individu au stade prénatal, pourrait donc, si on ne l`inscrit pas dans un contexte éthique, mener à la pratique de l`eugénisme.

Le professeur Axel Khan, généticien célèbre, ne dit pas autre chose 

Publié dans : Politique | le 11 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Cinquième pilier

DECIDER L EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE:

Lutter contre le changement climatique par l’application du principe pollueur-payeur, la généralisation de l’isolation thermique et des économies d’énergie dans le logement, les incitations à un transfert du fret vers le rail.

Un vice-Premier ministre sera chargé du développement durable.

Mobiliser la société en proposant la création d’une organisation mondiale de l’environnement. Instituer un moratoire sur les cultures d’OGM en plein champ.

Préparer l’après-pétrole en développant les énergies renouvelables et en constituant un pôle entre EDF et GDF.

Publié dans : Politique | le 11 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Où il y a des gènes……

Les dernières déclarations de Sarkozy sur la génétique laissent perplexe et inquiet le Français moyen que je suis et ravivent dans ma mémoire des souvenirs d’un passé sombre pour l’humanité.

A l’en croire, tout serait joué à la naissance, l’inné est l’acquis de base du citoyen: on naît pédophile, homosexuel, assassin, ciminel etc… »tares » inguérissables selon lui. Les déviances, les difficultés de construction de l’adulte, la vie, n’ont rien à voir dans la conduite d’un individu: tout est acquis à la naissance…Freud doit se retourner dans sa tombe…

De pareils raisonnements ont déjà été tenus par le passé par des hommes que l’Histoire n’oubliera jamais: ils avaient pour noms Hittler, Himmler, Heydrich, Goebbels etc…

Que ceux dont la mémoire défaille prennent un dictionnaire: ils seront édifiés.

Inquiétant, non ?

Publié dans : Politique | le 10 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Comment bourré le chou des français….

Le gouvernement n’a pas attendu les chifres de l’Insee pour donner ses propres chiffres du chômage: 8,4%. Le Parti socialiste dénonce « le décalage croissant entre les chiffres dont se targue le gouvernement et la réalité du chômage ». Fait d’autant plus incroyable que Eurostat, l’agence officielle de statistiques européennes, refuse désormais d’utiliser les évaluations du ministère du Travail, jugeant plus fiables celles de l’Insee. »En révisant à la hausse le taux de chômage en France, l’office européen vient d’apporter un démenti cinglant à la communication mensongère du gouvernement sur le front de l’emploi. », ajoute le PS, se référant à la correction de + 0,4 point introduit en février par Eurostat….

Selon les informations d’un « journal satirique paraissant le mercredi » les techniciens de l’Insee auraient décidé de se mettre en grève pour p

protester contre les manipulations dont leur travail ferait l’objet.

Coin coin…!

Publié dans : Politique | le 10 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

RESF communique..

 

 Encore une manoeuvre de basse police..

Instituteur et militant du RESF, Florimond Guimard sera jugé le 20 avril par le TGI d’Aix en Provence. Il risque 3 années de prison et 45 000 € d’amende pour avoir, selon la police, « volontairement commis des violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, faits commis par arme par destination (en l’espèce son véhicule) » et « avoir volontairement exercé des violences [...], ces violences étant aggravées par les deux circonstances suivantes : sur un dépositaire de l’autorité publique et en réunion ».
En réalité ces termes pompeux et maladroits qualifient un « délit » dont il peut être fier : il a, le 11 novembre dernier, avec 200 autres, contribué à empêcher que deux enfants (tout petits) soient privés de leur père qui devait être expulsé vers l’Algérie.
Deux jours auparavant, une première tentative d’expulsion par bateau avait déjà été bloquée : parents d’élèves, enseignants, syndicalistes, militants RESF et politiques s’étaient rassemblés devant le port tandis que les marins CGT-SNCM du Danièle Casanova refusaient de partir si Lahcène Douibi était embarqué.
Le 11 novembre, la police tentait une nouvelle expulsion, par avion cette fois. Lahcène Douibi était chargé dans une voiture de police qui fonçait vers l’aéroport où une petite foule protestait. La police utilisait matraques et gaz lacrymogènes pour la faire refluer, huit personnes étaient interpellées. Mais, Lahcène Douibi résistait et les passagers protestant, il était finalement débarqué puis libéré ainsi que les 8 personnes interpellés. Une cinglante défaite de la préfecture et du ministère donc.  
Un mois plus tard, le 19 décembre, Florimond était convoqué au commissariat en compagnie d’une, autre militante RESF contre qui la police n’a rien pu retenir, placé en garde à vue puis mis en accusation.
Le procès intenté à Florimond Guimard est à l’évidence politique. La décision de le traîner en justice a été prise au plus haut niveau et après plus d’un mois de réflexion, si l’on peut dire en la circonstance. Les accusations portées contre lui sont ridicules, ne serait-ce que par leur démesure. Ce procès s’inscrit dans une série d’intimidations et de poursuites engagées contre celles et ceux qui se dressent contre la chasse aux enfants et à leurs parents sans papiers. C’est ainsi que. Kadidja, militante de l’APEIS, devait être jugée le 30 mars pour avoir protesté contre les mauvais traitements infligés à Daïm, un étudiant de Toulouse expulsé sur le vol Paris-Bamako qu’elle prenait. Son procès a été reporté. On attend le verdict pour Michel Guérin contre lequel  Mr Sarkozy  a déposé plainte, l’accusant « de porter atteinte à l’honneur et à la considération de fonctionnaires publics, en l’espèce, les Préfets… « , pour une lettre protestant contre l’expulsion d’un journaliste africain en danger de mort dans son pays. François Auguste, vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes sera jugé le 7 mai pour s’être adressé aux passagers lors d’une tentative d’expulsion d’une famille (qu’il pensait être la famille Raba). Nicolas Moiroux est accusé d’outrage et de rébellion pour s’être interposé au TGI de Béziers alors que des policiers rudoyaient des femmes roms dons les maris venaient d’être condamnés. Enfin, à Paris, la directrice de l’école Rampal « coupable » d’avoir protégé ses élèves des policiers lors de l’interpellation d’un grand père sans papiers et plusieurs parents d’élèves n’ont échappé aux poursuites que grâce aux protestations provoquées par sa garde à vue.
Ces événements au cours desquels des militants mais aussi des passagers, des parents d’élèves ou des enseignants prennent des risques, se couchent devant des voitures de police, se font gazer ou frapper puis poursuivre pénalement sont le signe éclatant de l’échec de la politique de Monsieur Sarkozy. Il croyait que sa démagogie anti-immigrés lui vaudrait une popularité unanime. Il n’en est rien : elle voit se dresser contre elle une large partie de la population, reflet d’une réelle évolution de l’opinion.
Dans ces circonstances, le procès de Florimond Guimard a valeur de test. C’est une tentative de museler les mouvements de solidarité qui s’affirment autour des sans papiers. Tout comme pour la directrice de l’école de la rue Rampal, il est hors de question que Florimond Guimard soit condamné. Tout au contraire, il devrait être félicité s’il ne l’avait pas déjà été par l’hebdomadaire de référence de Marseille qui l’a placé au quatrième rang des personnalités les plus populaires de la ville pour l’année 2006.

*       *       *
Un préavis de grève a été déposé par plusieurs syndicats afin de permettre aux enseignants des académies qui ne sont pas en vacances de participer aux actions :
Trois jours de mobilisation à l’occasion du procès de Florimond

Publié dans : Politique | le 10 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Quatrième pilier…

« Est-il acceptable qu’il n’y ait pratiquement plus, en FRANCE, de structures de santé de proximité ? Non, cela n’est pas acceptable« 

GARANTIR LA PROTECTION SOCIALE DES FAMILLES:

- Soutien à l’hôpital public, ouverture de dispensaires en milieu rural et dans les quartiers, prévention renforcée pour les jeunes et contraception gratuite pour les femmes de moins de 25 ans.

- Sécurisation des retraites par une large négociation portant sur:

    – la fixation d’un minimum de pension garanti,

    – la revalorisation des petites retraites,

    – la prise en compte du travail pénible et des charges de famille.

Développement du maintien à domicile des personnes âgées et augmentation du nombre de places dans les structures d’accueil.

FAITES CONNAITRE LE PACTE PRESIDENTIEL AUTOUR DE VOUS

Publié dans : Politique | le 10 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Libération fait paraître cet article..

Hier pour l’«apaisement», aujourd’hui en «rupture» ? Mais l’UDF et l’UMP restent très alliées localement…Par Gérard DENECKER
Libération du vendredi 6 avril 2007
Gérard Denecker professeur honoraire, ancien membre du comité directeur du PS.

«La rupture, c’est moi», monsieur Bayrou vient de faire cette confidence à Libé ( Libération d’hier) . Et quelle confidence ! Pour l’ «apaisé» d’hier, c’est comme un déni de lui-même…

C’est que monsieur Bayrou est depuis trente ans un routier de la politique. Elu cinq fois député, il a été neuf ans président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques et quatre ans ministre dans trois gouvernements (de droite) ! Ce qui ne l’a aucunement empêché de déclarer qu’ «on ne peut pas faire du neuf avec du vieux» …, fustigeant le «compère» de droite (monsieur Sarkozy) et la «commère» de gauche (madame Royal) pour avoir exercé «vingt-cinq ans le monopole du pouvoir».Mais alors, que faisiez-vous donc, monsieur Bayrou, pendant ces vingt-cinq années ?
N’avez-vous pas participé à ce pouvoir que vous vilipendez aujourd’hui aux côtés de votre «compère» Sarkozy ?
N’avez-vous pas appelé dans le Monde du 3 juin 2002 à l’ «union entre l’UMP et l’UDF» et confirmé le 23 octobre 2003 sur France Info que l’ «UDF fait partie de la majorité».
N’avez-vous pas soutenu, il y a quatre mois à Bordeaux la liste UMP-UDF d’Alain Juppé, dont le deuxième adjoint est aujourd’hui, avec votre toute fraîche bénédiction… le président de l’UDF de Gironde ?

Cette alliance RPR-UDF, puis UMP-UDF, que vous avez d’abord tenté de nous faire oublier en prétendant subitement être au-dessus de la mêlée, elle est partout visible dans nos villes, nos départements, nos régions. Vous-même êtes aujourd’hui vice-président de conseil général et député de cette alliance ! L’UDF a toujours recherché l’union de la droite pour avoir des élus, alors qu’elle ne cogère aucune collectivité territoriale avec la gauche…
A Drancy, par exemple, monsieur Lagarde, maire d’une liste UMP-UDF, est de fait candidat UDF unique de la droite en juin prochain.

Mais si vous vouliez maintenant la rupture, pourquoi accepteriez-vous que l’UMP réserve pour les prochaines législatives les circonscriptions des vingt-sept députés UDF sortants et participeriez-vous ainsi tacitement au jeu électoral malsain par ailleurs dénoncé ?

Mais si vous vouliez maintenant la rupture avec vos amis de droite, vous qui seriez «plus à gauche que les socialistes», ce dont votre attitude passée et présente fait quand même douter, qui pourrait vous croire si vous ne le faisiez pas tout de suite ?

Ce qui veut dire rupture des traditionnelles alliances avec l’UMP : pas de soutien UMP aux candidats UDF aux législatives, ni de soutien UDF aux candidats UMP, divorce des élus UDF et UMP dans les conseils régionaux, généraux et municipaux.
Un choix de rectitude politique, de morale civique, tout simplement !
En seriez-vous capable ?

Vos amis, toujours élus avec les voix des électeurs de droite, en seraient-ils capables

Publié dans : Politique | le 9 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Troisième pilier…

PROMOUVOIR L EDUCATION:

Ce n’est pas le moindre des chapîtres du pacte de Ségolène qui, dès son élection, prévoit:

- 17 élèves par classe en CP et CE1 dans les ZEP, soutien scolaire gratuit pour tous, renforcement de la présence adulte dans les établissements, mise en place d’un service public de la petite enfance..e

- Création d’une allocation-autonomie pour les jeunes sqous conditions de ressources et en contrepartie d’activités d’intérêt général comme le soutien scolaire aux plus jeunes.

- Loi de programmation pour donner à l’université et à la Recherche les moyens de l’excellence.

Publié dans : Politique | le 9 avril, 2007 |Pas de Commentaires »
1...11591160116111621163

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente