« Délit de solidarité »……

 

Appel à manifester contre le « délit de solidarité« 

NOUVELOBS.COM | 08.04.2009 | 07:50

Réagissez à l'article 3 réactions

Des rassemblements sont attendus dans 80 villes de France. Les associations réclament la suppression du « délit » d’aide aux sans-papiers.

Appel à manifester le 8 avril contre le « délit de solidarité » (Sipa)

Un collectif d’associations dont Emmaüs, la Cimade, le Secours catholique et France Terre d’asile appellent, ce mercredi 8 avril, à des rassemblements dans 80 villes de France pour demander la suppression du « délit de solidarité » avec les sans-papiers.
Cette mobilisation, qui se traduira à Paris par un rassemblement à la mi-journée place St Michel (5ème), à proximité du Palais de justice, sera suivie quelques jours plus tard par la publication d’une proposition de loi rédigée par le Collectif. Cette proposition visera essentiellement à instaurer un véritable « accueil inconditionnel » dans les structures associatives et la dépénalisation des « aidants » des sans-papiers.

Des politiques se joignent au mouvement

Actuellement, l’article L622-1 du Ceseda (Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) punit de 5 ans d’emprisonnement et d’une amende de 30.000 euros « toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d’un étranger en France ».
La proposition du Collectif rejoint et complète une proposition de loi socialiste qui sera débattue le 30 avril à l’Assemblée nationale afin de supprimer le « délit de solidarité » avec les étrangers en situation irrégulière.
Le rassemblement Europe-Ecologie constitué autour des Verts et le Parti de Gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon ont également appelé mardi aux rassemblements des associations.
Précédant l’émotion suscitée par le film Welcome, le monde associatif s’inquiète depuis plusieurs mois du nombre d’interpellations pratiquées dans des espaces où il propose différents services aux plus démunis, sans considération pour leur situation administrative.

5.000 interpellations, selon les associations

Emmaüs cite ainsi l’interpellation, le 16 février dernier, d’un sans-papiers accueilli dans la communauté de Marseille Pointe-Rouge, suivie, le lendemain, de la mise en garde à vue du responsable de la communauté.
Cette même semaine, rappelle Emmaüs, un ressortissant angolais sans papiers, compagnon de la communauté d’Auxerre, « malade et gravement handicapé », avait été arrêté alors qu’il était venu retirer son attestation d’aide médicale d’Etat (AME) dans les locaux de la Sécurité sociale.
Les « aidants » des personnes en situation irrégulière sont aussi inquiétés. Ainsi, cette bénévole des Restos du Coeur et de Terre d’errance interpellée le 19 février dernier dans le Calaisis.
Citant une annexe au projet de loi de finances 2009 qui récapitule les crédits pour la mission immigration, asile et intégration, les associations dénoncent le fait que 5.000 interpellations d’ »aidants » aux sans-papiers sont prévues en 2009 par les pouvoirs publics.

Besson fait fi

Le ministre de l’Immigration Eric Besson leur a répondu mardi que « ce délit de solidarité n’existe pas » arguant du fait qu’avec l’article L622-4, ne sont pas concernées par l’article L622-1 « des personnes qui ont aidé un membre de leur famille ou des personnes qui ont aidé quelqu’un en situation de détresse ».
Il observe par ailleurs que « les 4 personnes qui ont été poursuivies ou condamnées en un demi-siècle au titre de l’article L622-1 sont allées beaucoup plus loin que l’action humanitaire, en participant au travail des passeurs en toute connaissance de cause ».
La proposition de loi du Collectif – comme celle des socialistes – s’appuie sur une directive européenne du 28 novembre 2002 relative à « l’entrée, au transit et au séjour irréguliers » qui définit que, pour être constituée, l’infraction soit commise « dans un but lucratif ».

Publié dans : SOCIAL | le 8 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

Violences à Strasbourg : un policier accuse sa hiérarchie…..

ALLIANCE ATLANTIQUE   NOUVELOBS.COM | 08.04.2009 | 09:43

Réagissez à l'article 2 réactions

Présent dans l’hôtel incendié par des militants autonomes en marge du sommet de l’Otan, le policier a envoyé un mail aux syndicats dans lequel il estime que sa vie a été mise en danger.

Samedi, à Strasbourg (Reuters)

Samedi, à Strasbourg (Reuters)
 

Un policier présent samedi dans l’hôtel de Strasbourg incendié par des militants autonomes en marge du sommet de l’Otan a accusé sa hiérarchie d’avoir mis en danger sa vie et celle de ses collègues en tardant à leur porter secours.
Dans un courriel envoyé mardi 7 avril aux syndicats de police, dont l’AFP a eu connaissance, le gardien de la paix raconte qu’il était « dans l’hôtel Ibis lors de l’attaque des ‘Black blocks’ (…) d’une extrême violence ». « Nous avons vu la mort de près, de trop près durant une bonne demi heure », a-t-il ajouté.
L’authenticité de ce courriel a été confirmée à l’AFP par l’intéressé qui a requis l’anonymat et s’est refusé à tout autre commentaire.

« Trop dangereux »

« Le directeur départemental (de la police de Strasbourg), chef du dispositif, avait donné l’ordre aux effectifs se rapprochant de faire demi-tour », a affirmé le policier.
« Le secteur était trop dangereux pour eux », écrit ce policier, les accusant de les avoir « sacrifiés ».
Interrogé par l’AFP, le directeur départemental, Luc-Didier Mazoyer, a démenti avoir ordonné de faire demi-tour.
« J’ai donné l’ordre au chef des Brigades anti-criminalité d’attendre le rassemblement de tous ses effectifs qui étaient dispersés en centre-ville, ce qui a duré tout au plus quelques minutes, pour qu’il puisse intervenir en toute sécurité avec l’appui d’une compagnie de CRS« , a-t-il souligné.
Une vingtaine de minutes se sont écoulées entre l’appel au secours des policiers dans l’hôtel Ibis et l’intervention. Les personnels ont pu être évacués une demi-heure après l’appel, a-t-il encore précisé.
La stratégie de la police durant les violents affrontements qui se sont produits à Strasbourg alors que se réunissaient les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Otan fait l’objet d’une polémique.
Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, a demandé lundi la « lumière » sur le fait que « les casseurs ont pu avoir le terrain libre pendant près d’une heure », selon lui, pour incendier plusieurs batiments dont l’hôtel Ibis »

Publié dans : Police | le 8 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

Attention, un Kouchner peut en cacher un autre……

Politiques 08/04/2009 à 06h51

Bernard Kouchner vire sa cutie sur l’intégration de la Turquie

Alors qu’il ne cachait pas être partisan d’une entrée de la Turquie dans l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères a, hier sur RTL, conjugué à l’imparfait cette position susceptible d’indisposer le chef de l’Etat comme la grosse majorité des élus UMP : «Moi, j’étais partisan de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne», a t-il dit, expliquant avoir été «très choqué» par les pressions des Turcs pour empêcher le Premier ministre danois, qui avait soutenu la publication dans un journal des caricatures de Mahomet, de devenir le prochain patron de l’Otan. Selon son entourage, cela ne signifie pas que Kouchner a changé d’avis, mais seulement qu’il «se pose des questions».

 

Publié dans : Politique | le 8 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

Avec toutes nos félicitations aux heureux élus…..

Le prix Orwell pour l’ensemble de son œuvre revient à…

par Astrid Girardeau

 Prix « bâton merdeux »

« Et les institutions, sociétés ou personnes s’étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus sont… ». Ce dimanche 5 avril, les Big Brother Awards ont remis leurs Prix Orwell.

Dans la catégorie « Orwell Ensemble de son Œuvre », c’est Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, qui arrive en tête « pour son goût immodéré des fichiers de police (+ 70% en 3 ans, dont Ardoise, Edvige, Cristina ou encore Gesterex), mais aussi pour sa “novlangue” avec sa promotion de la vidéosurveillance, ses invitations à la délation et son talent à fabriquer un “ennemi intérieur”. » Ainsi, dans une lettre de mission à Alain Bauer, président d’un « groupe de contrôle » des fichiers policiers, elle dit vouloir « renforcer l’acceptabilité des fichiers au sein de la population ». On devrait en reparler très prochainement avec l’arrivée au Parlement, « avant l’été » selon la ministre, de Lopsi 2, la future loi d’orientation et de programmation de sécurité intérieure.

Michèle Alliot-Marie coiffe ainsi au poteau le ministère de la Culture, sa ministre et son projet de loi Création et Internet. Selon les BBA, après la DAVDSI, il s’entête « à vouloir sacrifier les droits et la vie privée des internautes aux bénéfices d’une poignée d’industriels, renouant avec une justice privée qui occulte l’autorité judiciaire et renverse la charge de la preuve ». Il rappelle les « gesticulations européennes », toujours en cours, de la France autour du Paquet Télécom, et du fameux amendement 138. « Si “la” ministre de la Culture est toujours Christine Albanel depuis mai 2007, c’est toute l’institution qui mérite cette nomination. Ce ministère, où les accointances entre industrie et hauts fonctionnaires sont fortes, s’est déjà illustré en introduisant dans la loi LCEN (..) et en faisant voter, contre l’avis de nombreux parlementaires, la fameuse loi DAVDSI », estime le BBA.

Enfin, distingué pour « son incompétence et son insistance à vouloir contrôler internet par le biais du CSA, ses arguments iniques pour soutenir la loi Hadopi, pour vouloir traquer la délinquance dans les maternités, et bien d’autres choses… » le député et porte parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre a a reçu la mention spéciale « bâton merdeux », « qui lui va si bien pour son côté « petit caniche » ». Pour le jury des Big Brother Awards le député ne cesse « de se faire remarquer… pour son ignorance, ses amalgames grossiers, et sa novlangue récurrente mis au service d’un gout immodéré pour le contrôle en général ».

Et de rappeler notamment son fameux bafouillement à la question « c’est quoi le web 2.0 » posé par un journaliste de BFM, et sa « magistrale déclaration à l’Assemblée » (vidéo), le 15 décembre dernier, pour soutenir son amendement en faveur du contrôle du web par le CSA : « L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? […] Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ? Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde. »

Tous les autres nominés et gagnants (Eric Woerth, Bertrand Delanoë et Christophe Caresche, etc.) de l’édition 2009 des Prix Orwell sont à découvrir sur le site des Big Brother Awards France.

Publié dans : HUMOUR | le 7 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

Le FMI prédit une aggravation du chômage….

NOUVELOBS.COM |.2009 | 10:49

Réagissez à l'article 4 réactions

Le chef économiste du Fonds monétaire international juge que le nombre de personnes sans emploi devrait « encore augmenter pendant un an, un an et demi ».

Le FMI prédit une aggravation du chômage.... dans Economie 629338

Dans un « Pôle emploi » (Sipa).

Olivier Blanchard, chef économiste du Fonds monétaire international, a jugé que le chômage devrait « encore augmenter pendant un an, un an et demi ». Selon lui, cela prendra du temps avant de retrouver des chiffres « acceptables ».
« On n’est pas encore tout à fait au creux de la vague, je pense qu’il y a encore un ou deux trimestres où les choses vont aller plus mal », a-t-il jugé sur BFM, évoquant la conjoncture économique mondiale.
« Ensuite, on va remonter la vague mais la vague est très, très haute, donc ça va prendre très longtemps avant de retourner à la normale », a-t-il ajouté.
« En terme par exemple de chômage, il va encore augmenter pendant un an, un an et demi (…), ça va prendre pas mal de temps avant qu’on retourne à des chiffres de chômage acceptables, on en est encore assez loin », a estimé Olivier Blanchard.
Selon les dernières prévisions de l’OCDE, le chômage devrait dépasser en 2010 les 10% pour la première fois depuis le début des années 1990 dans la majorité des pays de la zone, avec un pic à 11,7% dans la zone euro.

Exode des capitaux partant des pays émergents

Un des récents événements de la crise financière est actuellement « l’exode des capitaux partant des pays émergents », a expliqué le chef économiste du FMI. Ils « ne peuvent pas émettre d’obligations, ont beaucoup de mal à vendre des actions, les banques ferment leur ligne de crédit aux banques de ces pays-là », a-t-il détaillé, indiquant qu’ils « se retrouvent avec des problèmes financiers très importants qui vont devenir pire au cours du temps ».
Les 500 milliards de dollars de ressources supplémentaires alloués par le G20 au FMI devront notamment permettre de « répondre à court terme » à ces difficultés et de « prendre les mesures appropriées pour y répondre à moyen terme », a-t-il assuré.

Publié dans : Economie | le 7 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

Une loi répressive de plus……

UFC Que-choisir : « Création et Internet a été votée dans sa version la plus répressive »

par Astrid Girardeau

tags : Loi « Création et Internet » , HADOPI

Une « adoption précipitée » et une loi « votée dans sa version la plus répressive ». C’est ce qui ressort de la réaction de l’UFC-Que Choisir suite au vote, jeudi dernier, de la loi Création et Internet, par 16 députés. Et ce malgré « les mises en garde répétées des opposants au projet, l’intensité des débats, les incohérences techniques soulevées à maintes reprises » et la « fronde des eurodéputés » pour faire de l’accès à Internet un droit fondamental.

Il y a deux semaines, l’association de consommateurs s’insurgeait contre les couleuvres à avaler du projet de loi Création et Internet, après la publication, dès fin février, du pré-appel d’offre pour le système de gestion de la riposte graduée. « L’affaire résume parfaitement le rôle auquel l’Assemblée nationale est réduite dans ce dossier : une chambre d’enregistrement », déclarait-elle. Aujourd’hui, elle dénonce un vote orchestré à la hâte : « Le gouvernement avait pris soin, avant de procéder au vote dans la précipitation, de vider l’hémicycle de toute opposition ». Et de rappeler que, prévu mardi, le vote solennel — qui permet à tout député d’indiquer sa position par un vote nominatif, même s’il n’a pas suivi les débats — a été supprimé du calendrier. « Une leçon de démocratie et de courtoisie », pour l’association.

Surtout, elle déplore que « la loi a été votée dans sa version la plus répressive et au mépris des droits fondamentaux », notamment en instaurant la sanction ultime de la coupure de l’accès à Internet (pour une durée de 2 mois à 1 an). Elle souligne également que le texte prévoit « que les internautes qui protègent leur accès avec les outils de filtrage labellisés par l’Hadopi pourront se dégager de toute responsabilité s’ils sont sanctionnés ». « Mais plus effrayant, estime l’UFC Que Choisir, la loi prévoit d’instaurer une connexion permanente entre les logiciels de sécurisation et un serveur distant. Contraindre les utilisateurs à installer un logiciel, fût-il “labellisé”, ne va pas dans le sens des libertés individuelles… »

Enfin, l’association rappelle la question du financement, budgeté à 70 millions d’euros par la CGTI. Depuis les accords Olivennes, on assiste à un ping-pong entre la ministre de la Culture, Christine Albanel et les fournisseurs d’accès Internet sur le sujet. Lors des débats, Franck Riester a déclaré « qu’en signant les accords de l’Elysée, les FAI savaient qu’il y aurait des coûts ». Ce à quoi, la Fédération française des télécoms (FFT) répondait vite « conformément au principe d’égalité devant les charges publiques, principe constitutionnel fondateur du droit français, l’État n’a pas à faire peser financièrement sur les opérateurs les coûts d’une mission d’intérêt général étrangère à l’activité de ces mêmes opérateurs ».

Le texte va être voté ces jours-ci en Commission Mixte Paritaire, puis présenté en séance publique, jeudi prochain, 9 avril.

Sur le même sujet :
- Hadopi adoptée
- L’UFC-Que Choisir a du mal à avaler les « couleuvres » de Création et Internet
- Adresse IP : la démonstration de l’UFC-Que Choisir
- Hadopi : une usine à gaz
window.google_render_ad();

window.google_render_ad();

Publié dans : Droit de l'homme | le 6 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

La voix de son maître……

Claude Guéant prévoit un remaniement « à mi-mandat« 

NOUVELOBS.COM | 06.04.2009 | 09:44

Réagissez à l'article 5 réactions

Ce remaniement pourrait avoir lieu après les élections européennes, selon le secrétaire général de l’Elysée, qui dément viser lui-même le poste de Premier ministre.

Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, le 18 janvier 2009 (Sipa)

Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, le 18 janvier 2009 (Sipa)

Une fois passées les élections européennes du 7 juin, l’Elysée envisage de remanier le gouvernement. C’est ce qu’a laissé entendre Claude Guéant, dimanche 5 avril. Interrogé sur BFM, le secrétaire général de l’Elysée a souligné le « besoin » d’un tel changement « à mi-mandat », pour « donner un dynamisme nouveau à l’équipe » gouvernementale. « C’est le président qui décide avec le Premier ministre, qui choisit. Ca se fera à ce moment là », a-t-il dit.

Le passage du mi-mandat

« La constitution d’un gouvernement, c’est une alchimie subtile« , a fait valoir Claude Guéant. « Cette alchimie doit prendre en compte beaucoup d’éléments », a-t-il ajouté. « L’élément important, ce n’est pas tellement les élections européennes, c’est le fait que les élections européennes se trouvent pratiquement à mi-mandat« .
« On voit bien qu’il y a toujours besoin à mi-mandat d’une certaine relance, de donner un dynamisme nouveau à l’équipe », a-t-il ajouté.

Guéant exclut d’être lui-même Premier ministre

Le nom de Claude Guéant est d’ailleurs parfois évoqué pour remplacer François Fillon à Matignon. Mais l’intéressé dément : c’est « hors de question », a-t-il lancé pour couper court aux rumeurs.
« Le Premier ministre a notamment la charge d’être devant le Parlement, de façon quotidienne », a-t-il dit. « Je crois que c’est une raison qui justifie que le Premier ministre soit un élu« , a souligné Claude Guéant, qui ne l’est pas.
« A un moment ou à un autre, Nicolas Sarkozy s’exprimera bien entendu sur les élections européennes, sur les enjeux que ces élections représentent, mais il ne va pas faire campagne », a-t-il par ailleurs indiqué.

Publié dans : Politique | le 6 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

RESF…URGENT…RESF…URGENT…RESF…URGENT…..RESF….URGENT

5 Obligations de quitter le territoire pour une seule famille ! chacun  a la sienne, les deux parents, les trois jeunes majeurs (deux lycéens ). Le père est en rétention, sa place retenue pour une expulsion le 17 avril vers Pékin.

M. Besson revendique avec fierté des dizaines de milliers d’expulsion. Assez d’indignités !

Réseau Education sans frontières

Adresse postale : C/o EDMP 8 Impasse Crozatier 75012 Paris -  educsansfrontieres@free.fr / www.educationsansfrontieres.org

Contacts sur ce dossier :        Anthony Jahn : 06 61 98 45 18          Karine TEFFO    : 06 33 46 75 41

                                                                                                                      5 avril 2009

« Laissez nous grandir ici »

Nous ne voulons plus vivre dans la peur. Nous voulons que la France nous adopte

Le 17 avril à 17h45, si nous le  laissons faire, le vol Paris – Pékin expulsera en Chine Jin long Jiang, ses 3 enfants et sa femme restant en France. Ou,  pourquoi pas ? Une expulsion en famille, cinq d’un coup, puisque les trois filles et leurs parents sont frappés  d’une obligation  à quitter le territoire français ?

Un chiffre, une expulsion de plus, un père, une famille en  plus ou en  moins, mais pas tout à fait comme les autres.

Peina,  19 ans, a un visage que des centaines de milliers de spectateurs ont entrevu au  cinéma au printemps 2007, avec celui d’autres enfants de sans papiers qui disaient :

On a peur que nos parents soient arrêtés par la police  quand ils vont au travail, quand ils prennent le métro, on a peur qu’on les mette en prison, que nos familles soient séparées  et qu’ils nous renvoient dans des pays qu’on ne connaît pas. On y pense tout le temps. A l’école aussi. Est ce que c’est normal d’avoir peur quand on va à l’école ? ….Nous ne voulons plus vivre dans la peur. Nous voulons que la France nous adopte. Nous voulons être régularisés.

Laissez nous grandir ici.

Peina et les autres enfants ont trouvé le courage de se montrer à visage découvert.  Acteurs d’un film, ils ont montré qu’ils étaient des nôtres, qu’ils participaient de notre culture commune.   300 cinéastes et artistes, réunis dans le collectif des cinéastes pour les sans papiers, 300  de ceux dont les noms  sont associés à la culture et à l’intelligence, ont refusé de cautionner la chasse à l’enfant,  la traque quotidienne des familles, les arrestations  et les expulsions justifiées par un ministère qui ose revendiquer l’humanité de sa politique.

Aujourd’hui Peina, 19 ans, élève de 1ère, Peifei, 21 ans, élève de terminale, et Peixain, leur sœur  de 23 ans ont toutes les trois reçu un avis d’expulsion.  Leur mère  également, qui a pourtant été en situation régulière pendant 3 ans. Acceptée hier, aujourd’hui bannie. Quelle logique ?  Quelle justice ?

Leur père, Jin Long Jiang, arrêté le 2 avril, est en rétention au CRA de Vincennes, une place est retenue pour son expulsion le 17 avril, date à laquelle M. Besson a décidé de démembrer cette famille en la privant d’un mari et père.

Leur situation est celle que vivent des centaines de familles, (18 interpellations de familles connues de RESF à Paris autour du 1er avril ).

La déclaration publique des  artistes en 2007, et plus de 100 000 signatures de la pétition « Laissez les grandir ici » ont traduit le refus de la chasse aux sans papiers, et ont permis de sauver des centaines  d’entre eux.

Il faut libérer Jin Long Jiang et le régulariser avec sa femme et ses enfants. Leur vie est ici.

Il faut régulariser les familles et les jeunes sans papiers qui, comme eux,  font les frais dans leur vie quotidienne des déclarations démagogiques et des basses œuvres du ministère de la rafle et du drapeau.

Contre l’arbitraire, nous en appelons à la justice, à l’intelligence, au sens de l’histoire.  A nous tous anonymes,  artistes et politiques,  d’exiger  que la revendication de 2007 « laissez les grandir ici » se traduise enfin dans les lois et dans les faits.

Tribunal administratif pour Jin Long Jiang : mardi 7 avril 12h 30  - 7 rue de Jouy Paris 75004. Soyons présents !

Préfecture de Police de Paris :

préfet de police : Michel Gaudin

fax 01 53 71 67 23

mails :   prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

Ministre de l’immigration

Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00  Standard 01 77 72 61 00

Secrétaire général secretariat.general@iminidco.gouv.fr

Secrétaire général : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr

fax :  01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 

Ministre eric.besson@iminidco.gouv.fr

Matignon  :

http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

Elysée fax : 01 47 42 24 65

http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

5 Obligations de quitter le territoire pour une seule famille ! chacun  a la sienne, les deux parents, les trois jeunes majeurs (deux lycéens ). Le père est en rétention, sa place retenue pour une expulsion le 17 avril vers Pékin.

M. Besson revendique avec fierté des dizaines de milliers d’expulsion. Assez d’indignités !

Réseau Education sans frontières

Adresse postale : C/o EDMP 8 Impasse Crozatier 75012 Paris -  educsansfrontieres@free.fr / www.educationsansfrontieres.org

Contacts sur ce dossier :        Anthony Jahn : 06 61 98 45 18          Karine TEFFO    : 06 33 46 75 41

Il faut libérer Jin Long Jiang et le régulariser avec sa femme et ses enfants. Leur vie est ici.

Il faut régulariser les familles et les jeunes sans papiers qui, comme eux,  font les frais dans leur vie quotidienne des déclarations démagogiques et des basses œuvres du ministère de la rafle et du drapeau.

Contre l’arbitraire, nous en appelons à la justice, à l’intelligence, au sens de l’histoire.  A nous tous anonymes,  artistes et politiques,  d’exiger  que la revendication de 2007 « laissez les grandir ici » se traduise enfin dans les lois et dans les faits.

Tribunal administratif pour Jin Long Jiang : mardi 7 avril 12h 30  - 7 rue de Jouy Paris 75004. Soyons présents !

Préfecture de Police de Paris :

préfet de police : Michel Gaudin

fax 01 53 71 67 23

mails :   prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

Ministre de l’immigration

Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00  Standard 01 77 72 61 00

Secrétaire général secretariat.general@iminidco.gouv.fr

Secrétaire général : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr

fax :  01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 

Ministre eric.besson@iminidco.gouv.fr

Matignon  :

http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

Elysée fax : 01 47 42 24 65

http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

 Obligations de quitter le territoire pour une seule famille ! chacun  a la sienne, les deux parents, les trois jeunes majeurs (deux lycéens ). Le père est en rétention, sa place retenue pour une expulsion le 17 avril vers Pékin. M. Besson revendique avec fierté des dizaines de milliers d’expulsion. Assez d’indignités !

Réseau Education sans frontières

Adresse postale : C/o EDMP 8 Impasse Crozatier 75012 Paris -  educsansfrontieres@free.fr / www.educationsansfrontieres.org

Contacts sur ce dossier :        Anthony Jahn : 06 61 98 45 18          Karine TEFFO    : 06 33 46 75 41

                                                                                                                      5 avril 2009

RESF...URGENT...RESF...URGENT...RESF...URGENT.....RESF....URGENT dans Droit de l'homme var PS = « 96689″;  

 

 dans Droit de l'homme Browser = {isIE : true, isIE6 : false,isIE7 : false,isIE8 : true};Loc = {isBidi : false,LEFT : « left »,RIGHT : « right »,LRM : « \u200e »,RLM : « \u200f »};Res = {strings : {browserJSError: « Windows Live Hotmail n%27a pas pu effectuer cette op%c3%a9ration. Microsoft vous contactera peut-%c3%aatre %c3%a0 propos des erreurs que vous signalez. »,loading: « Chargement en cours… »,noconnectivity: »Impossible de se connecter %c3%a0 Windows Live Hotmail. V%c3%a9rifiez que vous %c3%aates connect%c3%a9 %c3%a0 Internet et r%c3%a9essayez. »,fppTimeout: « Cette t%c3%a2che n%27a pas pu %c3%aatre accomplie. Veuillez r%c3%a9essayer. »,fppInternalErr: « Impossible de se connecter %c3%a0 Windows Live Hotmail. R%c3%a9essayez plus tard. »}};App = { BUILD : « 13.3.0204.0225″,config : {adsMinInterval: « 2″, adsMinActions : « 1″,profiling : false,cookieDomain: « .mail.live.com »,imgSvrUrl : « http://gfx1.hotmail.com/mail/w3/ltr/ »}};Page = {FORM_ID:’aspnetForm’,fppCfg : { RequestHandler: »mail.fpp »,FppVersion:1,SessionId: »RoWn93XpVTtILU3AIBsoEg%3d%3d »,AuthUser: »936870427″,CanaryToken: »mt »,Version: »1″,PartnerID: »"},SELF_PATH : ‘\x2fmail\x2fInboxLight.aspx’,queryString : {nonce : ’1494512428′}};Resize = {}; InboxPage = {isReadMessageMode : true,Ads : {lastRefreshTime : new Date(),actionCt : 0},Strings : {noSelHtml : ‘\x0d\x0a\x3cdiv id\x3d\x22readingPaneContentContainer\x22 class\x3d\x22MessageSelection\x22 noSel\x3d\x22noSel\x22\x3e\x0d\x0a \x3ch2\x3eAucun message s\u00e9lectionn\u00e9\x3c\x2fh2\x3e\x0d\x0a \x3cp\x3eCliquez sur un message pour l\x27afficher dans le volet de lecture. Les pi\u00e8ces jointes, les images et les liens envoy\u00e9s par des exp\u00e9diteurs inconnus sont bloqu\u00e9s pour des raisons de confidentialit\u00e9 et de s\u00e9curit\u00e9.\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a \x3cp\x3ePour afficher les messages automatiquement lorsque vous s\u00e9lectionnez un dossier, \x3ca href\x3d\x22options.aspx\x3fsubsection\x3d13\x26n\x3d1692657746\x22\x3emodifiez les param\u00e8tres du volet de lecture.\x3c\x2fa\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3c\x2fdiv\x3e’,someSelHtml : ‘\x0d\x0a\x3cdiv id\x3d\x22readingPaneContentContainer\x22 class\x3d\x22MessageSelection\x22 someSel\x3d\x22someSel\x22\x3e\x0d\x0a \x3ch2\x3e\x7b0\x7d\x3c\x2fh2\x3e\x0d\x0a \x3cp\x3e\x3ca onclick\x3d\x22Control.invoke\x28\x27ReadingPane\x27,\x27_onMarkAsSafe\x27,event, false\x29\x3b\x22 href\x3d\x22javascript\x3a\x3b\x22\x3eAutoriser\x3c\x2fa\x3e \x7c \x3ca onclick\x3d\x22Control.invoke\x28\x27ReadingPane\x27,\x27_onMarkAsUnsafe\x27,event\x29\x3b\x22 href\x3d\x22javascript\x3a\x3b\x22\x3eMarquer comme courrier ind\x25c3\x25a9sirable\x3c\x2fa\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3c\x2fdiv\x3e\x0d\x0a’,oneMsgSelected : « 1 message s%c3%a9lectionn%c3%a9″,someMsgsSelectedTmpl : « %7b0%7d messages sont s%c3%a9lectionn%c3%a9s. »,allowJunkReportingQuestion : « Aidez-nous %c3%a0 lutter contre le courrier ind%c3%a9sirable en nous le signalant. Nous pouvons %c3%aatre amen%c3%a9s %c3%a0 transmettre ce message %c3%a0 des partenaires pour leur %c3%a9viter d%27envoyer des messages non sollicit%c3%a9s. »,unsubscribeText : « Nous allons indiquer %c3%a0 l%27exp%c3%a9diteur que vous souhaitez %c3%aatre retir%c3%a9 de cette liste de diffusion%2c m%c3%aame si le retrait effectif n%27intervient pas avant 10 jours. Nous pouvons %c3%a9galement %c3%aatre amen%c3%a9s %c3%a0 transmettre ce message %c3%a0 des soci%c3%a9t%c3%a9s qui nous aident %c3%a0 lutter contre le courrier ind%c3%a9sirable. »,unsafeLinkQuestion : « Pour votre s%c3%a9curit%c3%a9%2c les pi%c3%a8ces jointes%2c images et liens pr%c3%a9sents dans le message ont %c3%a9t%c3%a9 bloqu%c3%a9s. Voulez-vous d%c3%a9bloquer le contenu du message %3f »,replyForwardWarning : « V%c3%a9rifiez que cet exp%c3%a9diteur inconnu est digne de confiance. Si vous transf%c3%a9rez ou r%c3%a9pondez au message%2c les images ou les liens qu%27il contient s%27afficheront%2c ce qui pourrait permettre %c3%a0 l%27exp%c3%a9diteur de vous envoyer davantage de courrier ind%c3%a9sirable. »,noMessagesSelected : « Avant d%27ex%c3%a9cuter cette op%c3%a9ration%2c vous devez s%c3%a9lectionner au moins un message. Pour s%c3%a9lectionner un ou plusieurs messages%2c il suffit de cocher la case situ%c3%a9e devant. »,confirmEmptyFolder : « Voulez-vous vraiment vider ce dossier %3f »,cannotReplyAddr : « Vous ne pouvez pas r%c3%a9pondre %c3%a0 cette adresse. »,cannotFwdAddr : « Vous ne pouvez pas transf%c3%a9rer ce message. »,readMsgText : « lu »,unreadMsgText : « non lu »,sortByCaption : « Trier par %7b0%7d »,sortBy : {Date : « Date »,To : « %c3%80″,From : « De »,Subject : « Objet »,Size : « Taille »},cannotSortBigInbox : « Nous ne pouvons pas trier vos messages car ils sont trop nombreux.\n\nLa zone de recherche ci-dessus vous aidera dans vos recherches. »,cannotSortSearch : « Nous ne pouvons actuellement pas modifier l%27ordre de tri des r%c3%a9sultats de recherche.\n\nSi vous obtenez trop de r%c3%a9sultats%2c essayez d%27entrer moins de mots-cl%c3%a9s. Cela devrait vous permettre de trouver plus facilement ce que vous recherchez. »,dragSingle : « %7b0%7d message »,dragMany : « %7b0%7d messages »},Ps : {mailFolders : « 96689″},MsnIm : {userEmail : « mlanciaux%40hotmail.fr »,offlineTxt : « Ce contact est hors connexion »,onlineTxt : « Ce contact est disponible »,busyTxt : « Ce contact est occup%c3%a9″,awayTxt : « Ce contact est absent »},Config : {readingPane : {autoSelectFirstMsg : true,location : « Right »,unmanagedAutoExpandMessageAtWidth : « 770″ },pageSize : 35,hasSeenReportUi : true,konaRefreshCookie: « kr »,sysFldrs : {noneFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000000″,inboxFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000001″,trashFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000002″,junkFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000005″,sentFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000003″,draftsFid : « 00000000-0000-0000-0000-000000000004″ },isPfDown : false},pdCookie : « pd-936870427″,WMP : {wmplayer_pollingInt : « 100″,wmplayer_loading : « Chargement en cours »,wmplayer_play : « Lire »,wmplayer_pause : « Pause »,wmplayer_stop : « Arr%c3%aater »,wmplayer_seek : « Avancement de la lecture »,wmplayer_volume : « Volume »,wmplayer_mute : « Muet »,wmplayer_error : « Un probl%c3%a8me est survenu lors de la lecture de ce fichier. »,wmplayer_errorWMPNotInstalled : « Installez Windows Media Player pour %c3%a9couter les pi%c3%a8ces jointes audio directement %c3%a0 partir de votre message %c3%a9lectronique. »,wmplayer_errorWMPInstallUrl : « http%3a%2f%2fgo.microsoft.com%2ffwlink%2f%3fLinkId%3d6058″,wmplayer_errorCannotPlay : « Un probl%c3%a8me est survenu lors de la lecture du fichier audio. »,wmplayer_errorCannotOpenUrl : « Un probl%c3%a8me est survenu lors du t%c3%a9l%c3%a9chargement du fichier audio. »,cssUrls : ["http://gfx8.hotmail.com/mail/13.3.0204.0225/styles/Base/audioplayer.css"],scriptUrls :["http://gfx6.hotmail.com/mail/13.3.0204.0225/WMPlayer.js"]},cssUrls : [],scriptUrls :["http://gfx6.hotmail.com/mail/13.3.0204.0225/i1a.js"],onMessageScroll : function(){},onMessageListScroll : function(){}}; plx if(null==window["$Config"]) window["$Config"] = {}; window.$Config.Themes = { baseUrl:’http\x3a\x2f\x2fgfx8.hotmail.com\x2fmail\x2f13.3.0204.0225\x2fstyles\x2f’, current:’Base’, version: », url:’http\x3a\x2f\x2fgfx8.hotmail.com\x2fmail\x2f13.3.0204.0225\x2fstyles\x2f\x2fBase\x2f’, hmtwUrl:’\x2fmail\x2fOptionsWriter.aspx\x3fn\x3d1947749144\x26mt\x3d01.01_e3382ed4db7ffa85928cf47b5dc60618949140caac05cf2cc52051c208307c29\x257cc162999d83cda663\x26themeId\x3d’ } PerfRecorder.page.landingPageName = « I »;PerfRecorder.page.timeStamp = new Date().getTime();

Publié dans : Droit de l'homme | le 6 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

De l’esbrouffe, encore du « sarkosisme » bon teint….

Paradis fiscaux, des listes bien pâle……

Analyse

Fraude. Fruit d’une négociation diplomatique serrée, la nouvelle classification s’avère laxiste.

14 réactions

NICOLAS CORI

Question piège : qui sont les trois pays considérés comme les plus grands paradis fiscaux selon le G20 ? Sont-ce les îles Caïman, la Suisse, les Bermudes (les principaux centres financiers offshore de la planète) ? Pas du tout. Les nouveaux pestiférés de la finance mondiale ont pour nom Costa Rica, Philippines, île de Labuan (une zone franche de la Malaisie), l’Uruguay ayant été retiré de cette liste vendredi soir, 24 heures après que l’OCDE eut établi celle des pays «fiscalement non coopératifs», c’est-à-dire qui n’ont pas (ou pas encore) signé au moins 12 conventions de coopération avec d’autres pays membres de l’organisation.

Pour le coup, c’est une surprise. Les trois pays figurant sur cette «liste noire» se voient reprocher de n’avoir pris «aucun engagement de se plier aux standards internationaux sur le plan fiscal». Quant aux principaux centres offshore connus, l’OCDE les cite, mais sur une «liste grise» à part, qui inclut les pays ayant pris des engagements, mais ne les ayant pas «substantiellement» mis en œuvre. Et certains territoires, comme Jersey ou la Barbade, ont même eu le plaisir de faire partie de la «liste blanche», aux côtés de la France et des principaux pays de la planète. Du coup, l’initiative du G20 contre le secret bancaire et les paradis fiscaux s’en est trouvée de beaucoup relativisée.

Déconseillée. Les accusés présents sur la première liste noire, d’abord, font pâle figure. «Ils doivent leur présence sur cette liste avant tout à l’absence de défenseur autour de la table du G20», juge ainsi Jean Merckaert, du Comité catholique contre la faim et pour le développement. Exemple, l’Uruguay. Longtemps connu en Amérique du Sud pour son secret bancaire et sa législation accommodante, la destination est maintenant déconseillée par tous les spécialistes de l’évasion fiscale. Le gouvernement vient de supprimer les sociétés anonymes d’investissement financier.

Autre doute quant à l’efficacité du procédé, le nombre de pays présents sur la liste grise à se déclarer pas mécontents. Si du côté de la Suisse, on «déplorait» vendredi «le procédé» et «les critères qui ont servi à établir la liste» (lire ci-contre), l’Autriche affirmait s’accommoder tout à fait d’être mollement pointé, ajoutant même que le «secret bancaire autrichien n’en serait pas affecté». Et à Monaco ou en Andorre, jusqu’à présent dans la liste noire, c’était le bonheur. «Le fait que l’Andorre soit dans la liste grise de l’OCDE est positif», déclarait le gouvernement andorran, tandis que son homologue monégasque se disait «satisfait» d’avoir quitté «une liste noire totalement obsolète». Résultat de ce manque de fermeté du G20, des ONG partagées. «Nous sommes très satisfaits qu’il existe désormais ces listes, a ainsi fait savoir vendredi Transparency International. C’est une bénédiction.» Mais pour Oxfam France, «les listes de paradis fiscaux publiées ne sont pas l’outil attendu. La liste des pays censés respecter « substantiellement » les standards de l’OCDE est étonnamment longue».

«Décrédibilisée». Explication de cette demi-déception, la négociation diplomatique a été très serrée. A l’origine, de nombreux pays, comme la Chine, ne voulaient pas entendre parler du concept même de liste. Et, pour obtenir un résultat, les partisans d’une mise au ban des paradis fiscaux ont dû faire de nombreuses concessions. «Après tout ce qu’il avait promis, Sarkozy ne pouvait pas sortir de ce G20 sans liste noire. Du coup, il a laissé paraître une liste décrédibilisée», estime Jean Merckaert. Ainsi, pour ne pas fâcher la Chine, Macao ou Hongkong ont été effacés des listes et ne sont plus désignées, dans une note, que comme «région administrative spéciale».

Par rapport à sa position initiale, la France a aussi reculé en acceptant de laisser seulement à l’OCDE le soin de désigner les bons et les méchants paradis. Pour Oxfam, d’autres logiques, comme celle du Gafi (Groupe d’action financière), qui s’intéresse au blanchiment, ou celle du Forum de stabilité financière, attentif à la surveillance des marchés financiers, auraient sûrement donné une image plus complète de la dangerosité des places offshore. Ainsi, si l’on avait tenu compte de la spécialité de Jersey, le Trust, une entité juridique permettant de dissimuler ses véritables propriétaires, l’île anglo-normande ne se serait peut-être pas retrouvée sur la liste blanche… De toute façon, ces listes ne servent pas à grand-chose sans sanction. Et, sur ce point, le G20 a promis qu’il allait passer aux actes. Tout reste donc à faire.

Publié dans : Economie | le 5 avril, 2009 |Pas de Commentaires »

(sou)Rions un peu….

Obama en Europe

Publié dans : HUMOUR | le 5 avril, 2009 |Pas de Commentaires »
1...12201221122212231224...1417

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente